Categories

Towada no gensô – Réminiscence de Towada – Quilt en tissus batik contemporains

Le thème des Tessellations fut choisi cette année pour garder à notre exposition de juin 2017 à Carhaix une certaine unité

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

Towada no gensô – Réminiscence de Towada – Cousu et quilté à la main – 130 cm x 130 cm – 2017

Les dessins géométriques dont le même motif se répète indéfiniment dans deux directions sont appelés communément « Tessellations » dans ce langage mâtiné d’anglais qu’affectionne les quilteuses !

J’avais envie depuis un moment de travailler sur ces formes en miroir, les motifs d’arbres stylisés me plaisaient pour essayer de traduire les photos d’un de mes livres préféré

Ce livre avec photos est plutôt un essai sur la région du Tôhoku au nord du Japon, là où un grand lac, Towada ko (reportage ici), se voit entouré de forêts aux couleurs flamboyantes en automne

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

Essai poétique de Mr Satô Yûji sur ses impressions lors de balades dans ce paysage de forêts et de montagne entourant le lac Towada

J’aimais ces photos où les vues du lac se dévoilaient au travers des arbres surtout dans une lumière magnifiée par le clair-obscur

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

Livre dédicacé par l’auteur et photographe Mr Sâto en 1983, lors d’un de nos voyage à Towada ko

Mais mes premiers blocs « d’arbres » ne me donnèrent pas entière satisfaction !

Devant mon dilemme, mon époux entreprit alors de dessiner plusieurs croquis, choisissant des patrons de figures géométriques aux angles de différents degrés qui caractérisent les formes de carré, d’octogone ou encore de pentagone

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

Différents croquis à ma disposition

Ce furent les pièces correspondant à un pentagone qui furent choisies !

Mais afin de garder un bel équilibre, la hauteur du parallélogramme du milieu sera inférieure de 5 millimètres par rapport aux deux autres pièces

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

Les pièces du patron choisi sont contenues dans un pentagone

Cette petite différence reste presque invisible au premier regard mais le rendu de la forme de « l’arbre » est plus élancé et cela participe grandement à l’harmonie de l’ensemble !

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

Le patron définitivement choisi – Parallélogrammes et triangle aux angles de 54 °

Cette façon de procéder est tout à fait inhabituelle pour moi, car je choisis généralement une gamme de tissus à travailler avant de sélectionner un patron

J’avais l’intention d’utiliser des étoffes « Wax de Java » mais je dus me rendre à l’évidence, couper dans ces grands motifs ne rendait pas justice à ces beaux imprimés, un choix de tissus aux motifs non figuratifs serait plus approprié

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

Coupons de « Véritable Java hollandais » de l’éditeur Vlisco trouvés dans les puces de couturière récemment et que je collectionne avec passion !

Je choisis donc dans mes réserves des tissus batik faits pour le patchwork venant des USA auxquels j’ajoutai des tissus achetés au Japon, grands métrages de cotonnade utilisés en leur temps pour confectionner plusieurs chemisiers, coutures qui me procurèrent de jolies chutes évidemment !

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

La progression des couleurs est trop heurtée, il faut y remédier en ajoutant des blocs de transition

Les tissus imprimés « batik » sont très commodes à utiliser car leurs imprimés pas tout à fait semblables à l’endroit et à l’envers permettent un plus grand choix de nuances et de motifs

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

Ouvrage définitivement trop petit… faites place les blocs ! on rajoute !

Comme je savais que la place allouée à notre exposition était restreinte, je résolus donc de me contenter d’un petit ouvrage …mais mon idée de foisonnement forestier était par trop bridée !

Aux premières rangées de motifs déjà positionnées sur le mur, petit à petit j’en ajoutai d’autres et finis par doubler la taille de l’ouvrage primitivement décidée !

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

Les pièces disposées changèrent fréquemment de place !

Sur le mur, toutes les pièces de tissus découpées furent placées et déplacées pendant des semaines jusqu’à ce que le rendu me satisfasse enfin

En veillant à ne pas déplacer les blocs, hors quelques courants d’air venus malicieusement bouleverser la belle ordonnance, le moment de l’assemblage en couture se précisa finalement, le jour J approchant à grands pas !

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

Utilisation de l’endroit et l’envers des tissus pour la variété de nuances

La couture de ce genre de motifs ne s’exécute pas bloc d’arbre par bloc d’arbre mais ligne par ligne d’un bout à l’autre de l’ouvrage, en ayant soin de respecter les repères préalablement marqué au centre des grands côtés de chaque pièce afin que les intersections tombent d’aplomb

D’où la disposition des couleurs soigneusement décidée auparavant !

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

Figures en miroir des motifs d’arbres stylisés de 12 cm de haut

Je voulais éviter pour ce quilt l’uniformité que procure souvent la juxtaposition de ce genre de tissus et même si certaines teintes se fondent entre elles, je tenais à garder des contrastes de couleurs pour symboliser le caractère composite d’une forêt en automne

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

Aux couleurs de l’automne

Les motifs des tissus, vus de près sont assez prégnants mais ils s’estompent aisément dans le grand ensemble

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

Les bleus très foncés sont les chutes de coutures de confection

Les eaux du lac aux reflets changeants sont représentées par les blocs bleus foncés disséminés au centre de l’ouvrage, les bleus clairs évoquent une vision plus lointaine…

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

Les eaux du lac comme une échappée au milieu des arbres touffus

…tandis que les teintes plus pastel en haut du quilt suggèrent un ciel masqué en partie par les hautes frondaisons

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

Le vent quilté anime le haut de l’ouvrage !

Le quilting en lignes serrées et tournoyantes simulent le vent dans lequel bruissent les feuillages

Towada no gensô - Réminiscence de Towada - Quilt en tissus batik contemporains

La doublure en situation – Toile d’ameublement imprimée au cadre de l’éditeur Charles Burger – Réédition d’un motif du début du XIXe siècle

Le prochain article sera consacré à un nouveau quilt recyclant d’antiques tissus du Japon … Pourquoi renoncer à mes douces obsessions ?

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

En ce beau mois de juin qui favorise en températures clémentes mon petit coin de Finistère, nous avons installé l’exposition de notre club de patchwork (comme l’année dernière) …

Bretagne - expo de quilts à Carhaix - 2017

Exposition « Poher patchwork » – Le cru de 2017 !

…à l’office de tourisme abrité dans une maison historique du centre ville de Carhaix

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

Carhaix – Maison dite du sénéchal – XVIe siècle

Le thème de notre exposition nous a incité à travailler sur les tessellations, appelés communément pavages, dessins géométriques dont le même motif se répète indéfiniment dans deux directions

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

Des experts dans l’art de l’accrochage !

Les dessins imbriqués sont des modèles fréquemment rencontrés dans les quilts anciens

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« Petit patch mais … 320 morceaux » ! – Corinne Marangos

Jacqueline, notre présidente, a conçu un modèle original de figures féminines aux visages brodés d’expression mutine

Le fond noir mettant en valeur les figures a remplacé avantageusement, après bien des hésitations, le fond gris et terne envisagé auparavant

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« Regards de femmes » – Jacqueline Stephan

Germaine a une prédilection pour le rouge ! Son coussin fait voisiner cette couleur ardente avec un gris moucheté de foncé

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« Tournez, tournez, petits moulins » – Germaine Le Lay

Diana, en hommage à son père disparu, a recyclé les chemises de celui-ci pour réaliser un quilt mémoriel

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« La gloire de mon père 1927-2015 » – Diana Johnson

Colette s’est plu à tailler des coquilles dans des tissus japonais contemporains bleus et blancs rehaussés de touches de rouges

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« Indigo » – Colette Pianel

Naïmé affectionnait dans sa collection un tissu à grosses fleurs roses; découpé en fragments pour compléter les tessellations vertes, les motifs originaux font une réapparition opportune en applications sans trop s’imposer sur la belle bordure imprimée verte

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« Ruby » – Naïmé Boursaud

Annick, qui pratique l’art pictural a appliqué à son modèle de carpe le traitement d’un tableau textile

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« Quiétude » – Annick Macudzinski

Les écailles découpées dans différents tissus gris et appliquées une à une ainsi que les embellissements brodés donnent à son poisson un relief saisissant

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

Détail des écailles sélectionnées une à une dans différents tissus aux imprimés gris

Michelle a choisi du bleu et des formes tournoyantes pour ses formes imbriquées et les a disposées à sa fantaisie

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« L’un et l’autre » – Michèle Bouedec

Brigitte a mis en scène de jolis tissus colorés pour un coussin fort séduisant

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« L’été » – Brigitte Céas

Lydie a privilégié du turquoise pour faire chanter un jaune imprimé de blanc

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« Des tessellations vitaminées » – Lydie Le Moroux

Diana est une virtuose de la machine à coudre ! Ce motif de moulin à vent orne le centre d’une nappe originale

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« Une nappe sombre » – Diana Johnson

L’exposition est complétée par quelques ouvrages choisis, reflets d’une année de patch des membres de notre club carhésien

Jackie a sacrifié à l’engouement des « Passacaglia » modèle de la quilteuse néerlandaise Willyne Hammerstein, mais dans une gamme bien choisie de couleurs claires et vibrantes

Les étoiles turquoises attirent irrésistiblement le regard !

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« Sous les étoiles » – Jackie Brown

Jacqueline adore les motifs celtiques ! Ceux-ci ponctuent les blocs d’étoiles dont le choix et le placement des couleurs font croire à des patrons dissemblables ! Mais ce n’est qu’une illusion !

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« Variations » – Jacqueline Stephan

Jacqueline a aussi une prédilection pour les étoiles ! Celles-ci sont confectionnées uniquement en tissus batik, le fond immaculé est abondamment quilté

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« La tête dans les étoiles » – Jacqueline Stephan

Christianne a appliqué des motifs découpés selon la méthode de la broderie perse, les teintes vives des fleurs rehaussent le support en toile de lin

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« C…comme chance…peut-être » – Christianne Derrien-Plégade

Christianne a entouré son « Arbre de vie » brodé, point focal de son quilt, de diverses bordures colorées

« Arbre de vie » – Christianne Derrien-Plegade

Martine a composé un ouvrage dans lequel des carrés d’un jaune lumineux dansent autour d’étoiles

Le titre de l’ouvrage est une allusion drôlatique au thème des carrés, motifs choisis pour l’exposition de l’année dernière !

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« Une année de retard » – Martine Chaperon

Trois de mes quilts ont complété l’exposition, ouvrages illustrant notre thème des tesselations, les petits blocs au motif de la lettre T, quilt datant de 2007

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« T comme Tsuruya »

Un ouvrage de cubes en tissus japonais anciens, quilt datant de 2016

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« Inaka ou la vie à la campagne »

Enfin, le quilt cousu ce printemps dont je narrerai la genèse dans un prochain article

Il est surmonté d’un petit ouvrage d’Anne qui utilise le même motif d’arbres imbriqués

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

« Towada no gensô où réminiscence de Towada »

Quelques amies du « Poher patchwork »

De gauche à droite : Germaine, Diana, Jackie, Jacqueline, Naïmé, Colette, Marie Claude (l’auteur de ce blog !), Corinne et Anne

Bretagne – Exposition de quilts à Carhaix – Juin 2017

Article paru samedi 17 juin 2017 dans le quotidien Ouest-France

Comme je regrette que les éclairages à disposition ne rendent pas justice aux quilts exposés…j’incite vivement les amateurs de belles expositions à se rendre sur place !

Les quilts sont visibles jusqu’à la fin du mois de juin et il est possible de m’envoyer un e-mail en vue d’une rencontre amicale !

Côtes d’Armor – Châtelaudren – Exposition « Elles et moi » d’Yvette Boitard

Pour se remémorer la petite robe blanche de son enfance, retrouvée au fond d’un tiroir, Yvette Boitard crée, sur le thème de la fragilité des sentiments et des souvenirs, une multitude de petites robes toutes confectionnées avec une seule matière, le papier

170123-030 Côtes d'Armor - Chatelaudren - Exposition "Elles et moi" de Yvette Boitard

Exposition à Châtelaudren dans les Côtes d’Armor

L’exposition a lieu dans l’ancienne manufacture du plus célèbre magazine de couture « Le Petit Écho de la Mode » installée à Châtelaudren en 1920

Les locaux industriels de brique et de métal riveté, récemment rénovés en salle d’exposition permettent les exhibitions de toutes les tendances de la mode contemporaine

170123-019.jpg Côtes d'Armor - Châtelaudren - Exposition "Elles et moi"

Porte entrouverte sur l’exposition

Le papier, matériau fragile et résistant à la fois, omniprésent dans la vie quotidienne, se prête à toutes sorte de manipulations, collage, couture, broderie, découpage, plissage…

Ces jeux de métamorphose misant sur les innombrables variétés de papier à disposition deviennent, pour Mme Boitard un plaisir ludique mais aussi un moyen de se replonger dans le monde nostalgique de l’enfance

170123-017 Côtes d'Armor - Châtelaudren - Exposition "Elles et moi" de Yvette Boitard

Farandole de petites robes de papier

Les premières robes, en écho avec le lieu d’exposition, sont confectionnées en papiers à patron issus de vieilles revues sur lesquels des découpages appliqués rendent hommage au célèbre magazine de mode du XXème siècle

170123-029 Côtes d'Armor - Exposition "Elles et moi"- Chatelaudren

« A ma mère » – Papier avec bribes de journal cousus au point zigzag

Des entrelacs de fils animent les pans de la robe de papier, fils épars que toute couturière récolte à ses dépens !

170123-029-2 Côtes d'Armor - Châtelaudren - Exposition "Elles et moi" d'Yvette Boitard

Détail en hommage au magazine des dames et demoiselles couturières

Des pages de cahiers d’écolier avec leurs majuscules déliées et leurs annotations en rouge savoureuses accompagnent ces années de papier vintage !

170123-009 Côtes d'Armor - Exposition "Elles et moi"- Chatelaudren

« Composition » – Robe obtenue collant des pages de cahiers d’écolier

Des papiers ayant de la tenue sont plissés en guise de collerette et se superposent en une cascade de volants prêts à virevolter

170123-020 Côtes d'Armor - Exposition "Elles et moi"- Chatelaudren

« Éventail » – Robe en papier plissé

Venant d’un papier dense utilisé pour noter des compositions musicales, des feuillets de partitions procurent une belle ampleur à une jupe joliment…mélodieuse !

170123-003 Côtes d'Armor - Exposition "Elles et moi"- Chatelaudren

« Harmonie » – Robe en feuillets de partition

D’un temps où les célébrations religieuses se perpétuaient sur le papier, des images pieusement thésaurisées accompagnées de prières maintes fois ânonnées ornent une robe virginale

170123-006 Côtes d'Armor - Châtelaudren - Exposition "Elles et moi" d'Yvette Boitard

Les modestes images pieuses voisinent avec les luxueuses en papier gaufré souligné d’éclats scintillants

Des plumes blanches couronnant un beau papier avec inclusions de fibres végétales permet l’envolée d’une petite robe candide

170123-021 Côtes d'Armor - Exposition "Elles et moi"- Chatelaudren

« A tire d’ailes » – Papier gaufré et plumes

Les papiers classiques comme le papier chiffon, papier de soie, papier crépon, papier gaufré, papier de riz sont déclinés à l’envie dans la confection de ces petites robes attendrissantes…

170123-028 Côtes d'Armor - Chatelaudren - Exposition "Elles et moi" de Yvette Boitard

Filtres à café immaculés mais l’artiste recycle aussi les filtres utilisés dont la couleur brune procure des traces aléatoires et surprenantes !

…mais plus surprenant, face à l’offre des papiers présents dans la vie quotidienne, auxquels en général on ne prête qu’une attention furtive…

170123-013 Côtes d'Armor - Exposition "Elles et moi"- Chatelaudren

« Demi-deuil » – Robe confectionnée en papier cadeau

…l’artiste trouve une occasion de décliner sa douce monomanie dans des matières peu évidentes à travailler mais où l’humour reste omniprésent !

170123-023 Côtes d'Armor - Chatelaudren - Exposition "Elles et moi" de Yvette Boitard

« Bon dimanche » – Où la carte Michelin comme salut des voyages d’autrefois !

Avec les fantaisies des papiers-cadeaux…

170123-016 Côtes d'Armor - Châtelaudren - Exposition "Elles et moi" d'Yvette Boitard

« Le chic parisien » – Papier-gâteaux et dentelle noire

…avec gaieté et retour du marché…

170123-001 Côtes d'Armor - Exposition "Elles et moi"- Chatelaudren

Robe « marchand de fruits »

…où emballages fruitiers en papier brun et papier cristal protègent les agrumes sur le mode « des Folies d’Espagne » !

170123-002 Côtes d'Armor - Exposition "Elles et moi"- Chatelaudren

Robe en papier d’emballage ibérique

Frénésie de papiers où même le plus trivial trouve sous les doigts de Mme Boitard une reconversion drôlatique

170123-004 Côtes d'Armor - Exposition "Elles et moi"- Chatelaudren

Robe en hommage aux services postaux internationaux !

Au fur et à mesure de la déambulation, ces petites robes distillent une nostalgie doucereuse mais heureusement un peu d’étrangeté vient bousculer ce trop plein d’attendrissement …

170123-012 Côtes d'Armor - Châtelaudren - Exposition "Elles et moi" d'Yvette Boitard

Allusion piquante à la broderie en point d’épine ?

…avec une robe cloutée d’épines qui ne déparerait pas dans une exposition surréaliste !

Nouvelle année 2017

A toutes les personnes qui lisent ce blog fidèlement et qui y trouve de l’intérêt, du dépaysement et quelques réflexions de bon sens, je souhaite une

BONNE ET HEUREUSE NOUVELLE ANNÉE  2017 !

AKEMASHITE OMEDETO GOZAIMASU

IMG_0008 Nouvelle année 1017

Sakura ni tanzaku musubu musume ( jeune fille nouant un poème écrit sur papier sur une branche de cerisier )
Ishikawa Toyonobu (1711-1785 époque Edo)
Hanga (estampe) coloriée à la main – Réimpression de la fin du XIXe siècle
Trouvée dans une brocante en 2016

En 2017, encore des découvertes dans ce fascinant Finistère devenu notre terre d’adoption !

Les projets en cours de l’année passée n’ont pas tous été terminés malgré ma bonne volonté ! mais le temps passe si vite…et puis notre petit-fils Takeshi occupe bien mes pensées…

Mais le patchwork reste un inépuisable plaisir de la vie…Alors si on veut bien continuer à me suivre….

Nuit de fête – Quilt chatoyant pour une fin d’année

Vers la fin de chaque année, afin de célébrer les fêtes du mois de décembre, l’envie de confectionner un nouveau quilt devient impérieuse !

161217-037 Nuit de fête - Quilt chatoyant pour une fin d'année

Nuit de fête – Quilt pour la fin d’année – Décembre 2016
Cousu et quilté à la main – 155 x 148 cm

Cette année, ce fut au 11 novembre que je me mis à sélectionner les tissus dans mes réserves afin de réaliser mon projet

161217-014 Nuit de fête - Quilt chatoyant pour une fin d'année

Ma palette colorée verte et rouge a été enrichie de jaunes d’or

Ce quilt demanda donc 1 mois de travail, sans y travailler toutefois chaque jour, afin d’être prêt pour la fête de Noël

161217-004 Nuit de fête - Quilt chatoyant pour une fin d'année

Noël traditionnel en vert et rouge avec des touches d’or

Ce motif d’étoile ou encore de moulin à vent qui me trottait depuis quelque temps en tête fut choisi afin d’utiliser des tissus aux motifs foisonnants

161228-003 Nuit de fête - Quilt chatoyant pour une fin d'année

Les tissus imprimés de motifs « Noël » voisinent avec des imprimés cachemire

Si plusieurs blocs exploitent des « tissus de Noël » aux motifs typiques de la saison…

161217-030 Nuit de fête - Quilt chatoyant pour une fin d'année

Tissus aux imprimés dits de Noël…

…les autres étoffes composant l’ouvrage faisant la part belle aux imprimés richement soulignés de doré …

161217-023 Nuit de fête - Quilt chatoyant pour une fin d'année

…et quelques autres moins classiques !

…me semblaient parfaites pour célébrer les moments festifs de fin d’année

161228-005 Nuit de fête - Quilt éclatant pour une fin d'année

Petits triangles de liaison verts et rouges

Des toiles d’ameublement léger, elles aussi soulignées de lignes dorées, sont même venues compléter ma sélection d’étoffes

161228-020 Nuit de fête - Quilt chatoyant pour une fin d'année

Contraste entre deux blocs vert très clair voisinant avec des jaunes d’or

Des petits triangles de liaison tous taillés dans des nuances de vert foncé furent choisis mais, par manque de tissus adéquats, du rouge fut appelé à compléter cette lacune pour quelques blocs de l’ouvrage

161217-029 Nuit de fête - Quilt chatoyant pour une fin d'année

Les triangles verts complétés des rouges apportent plus de variété

N’ayant cure de la redondance, la bordure fut choisie afin de parfaire le côté opulent de l’ouvrage !

161217-021 Nuit de fête - Quilt chatoyant pour une fin d'année

Une bordure fleurie luxuriante sur fond vert et or

La doublure est une cotonnade japonaise imprimée de petites fleurs marron sur fond mauve très clair

161228-027 Nuit de fête - Quilt chatoyant pour une fin d'année

La bordure est aussi quiltée de manière fantaisiste avec des cercles

Le quilting vient simplement souligner chaque bloc d’un cercle, motif classique repris sur la bordure

161217-021-2jpg Nuit de fête - Quilt chatoyant pour une fin d'année

Des tissus à rayures ont aussi trouvé leur place dans l’ouvrage !

La fin du mois de décembre dans ma petite ville de Carhaix connut des jours où une brume cotonneuse noyait les alentours

161217-011 Nuit de fête - Quilt chatoyant pour une fin d'année

En décembre, dans le jardin noyé par le brouillard, le reste du Finistère est isolé !

Le premier jour de l’an sera illustré par ma dernière trouvaille de brocante

A suivre…

Sterren Breizh – Les étoiles de Bretagne – Quilt en tissus rayés

Ce nouveau quilt est le premier de mes ouvrages qui doit toute son inspiration à la Bretagne !

161020_011 Sterren Breizh - Les étoiles de Bretagne

Sterren Breizh – Les étoiles de Bretagne
Cousu et quilté à la main
100 x 100 cm – 2016

Reflet des couleurs estivales dans mon petit coin de Finistère avec sa campagne si verte, ses ciels bleu d’azur se teintant de roses aux couchers du soleil et ses étoiles brillantes sous lesquelles s’achèvent les Fest noz de l’été !

La lumière qui entre à flots dans la maison que j’occupe actuellement m’engage à m’aventurer dans une palette de coloris plus clairs que ceux que j’affectionne d’habitude

161020_006 Sterren Breizh - Les étoiles de Bretagne - Quilt en tissus rayés

Photos prises un après-midi de grand soleil
Idéal pour faire danser les losanges de couleur !

Les couleurs des tissus rayés que j’apprécie tant furent sélectionnées de façon soigneuse pour essayer de traduire mon état d’esprit si serein durant cet été

Ce sont des tissus français pour la grande majorité d’entre eux, que j’assortis avec des étoffes rayées du styliste Kaffe Fasset sans oublier d’apporter ma petite touche inévitable en incluant quelques tissus japonais !

161020_012 Sterren Breizh - Les étoiles de Bretagne - Quilt en tissus rayés

Tissu turquoise rayé de rouge qui fut parfait en petite chemise d’enfant

Tous les losanges s’incrustant entre les étoiles furent choisis tout d’abord en bleu foncé sans trop de conviction ! puis en jaunes unis mais il manquait encore à l’ouvrage un côté intrigant

Je graduai donc diverses couleurs pour les losanges afin d’ajouter entre les étoiles le rayonnement de la lumière

161020_005 Sterren Breizh - Les étoiles de Bretagne - Quilt en tissus rayés

Un tissu rayé de rouge rapporté l’année dernière du Japon voisine avec un tissu bleu, gris et blanc de chemise

Les tissus français sont les témoins de mes années de couture à l’intention de mes jeunes enfants, époque où la moindre chute de tissu fut gardée soigneusement

Mes étoiles reflètent donc quelques décennies de vie textile, restes d’un coupon transformé en salopette, d’un autre en chemisette et en petite robe tandis qu’un troisième se convertit en drap de berceau, je sacrifiai également deux chemises à rayures de mon époux pour compléter ma petite sélection

161020_003 Sterren Breizh - Les étoiles de Bretagne - Quilt en tissus rayés

Chutes d’un tissu à rayures turquoise qui servit de tour de berceau, tandis que l’étoile voisine fut un petit pantalon à bavette

Les rayés de Kaffe Fasset sont de grands échantillons qui m’ont été offerts par le premier distributeur de ces tissus en France dans les années 1980-90

Ces textiles fabriqués en Inde présentent de légers défauts de couleur et de tissage, les raccords des branches d’étoiles sont donc loin d’être parfaits mais ces tissus avaient toute leur place dans un ouvrage composé de souvenirs !

161020_007 Sterren Breizh - Les étoiles de Bretagne - Quilt en tissus rayés

Toutes les étoiles recyclent des chutes neuves de tissus vintage !

Peu après avoir terminé le top, ma fille, alors future maman, s’enthousiasma pour cet ouvrage mais plutôt que des étoiles y vit les cercles concentriques que fait un caillou jeté dans l’eau d’un étang ou d’une rivière

Sterren Breizh - Les étoiles de Bretagne - Quilt en tissus rayés

Le quilting de chaque étoile est différend selon les rayures en présence et selon mon inspiration !

Le quilting de l’ouvrage fut influencé par ces sortes d’anneaux rayonnant sur la surface de l’onde après la chute de la pierre

Pendant le matelassage, je chantonnais une vieille chanson de Michel Legrand « comme une pierre que l’on jette dans l’eau vive d’un ruisseau… » j’ai donc accentué dans chaque étoile les lignes de quilting pour évoquer des ronds dans l’eau

161020_014 Sterren Breizh - Les étoiles de Bretagne - Quilt en tissus rayés

J’ai employé diverses couleurs de fils pour quilter afin qu’elles se fassent discrètes sur chaque tissu
Fils en coton DMC pour couture et quilting

Pour la doublure, je choisis un tissu japonais donné par ma belle-sœur dont la couleur convenait bien à l’harmonie de l’ensemble, toujours dans le souci d’ajouter du sens à l’ouvrage

De petites bandes, chutes de tissu assorties terminent le quilt très simplement

161020_028 Sterren Breizh - Les étoiles de Bretagne - Quilt en tissus rayés

La doublure en tissu d’ameublement au tissage dense présenta bien  quelques difficultés à matelasser !

Ce quilt rempli de souvenirs textiles de toute la famille est destiné tout naturellement à mon petit-fils nouveau-né, afin que de bonnes ondes le protègent avec tendresse

161020_018 Sterren Breizh - Les étoiles de Bretagne - Quilt en tissus rayés

Germaine, une amie de mon club de patch carhésien a pensé si gentiment au nouveau-né !
Notre Takeshi ne manquera de rien !

La famille s’agrandit !

Aujourd’hui, je suis devenue grand-mère d’un adorable petit-fils !

Takeshi

Takeshi est né le 8 octobre 2016

Maintenant, je dois me mettre au travail car ce petit être ne doit manquer de rien !

Merci à toutes les personnes qui m’ont envoyé de si amicales pensées, suite à mon article précédent, petits mots plein de gentillesse qui m’ont beaucoup émue…

Inaka – La vie à la campagne – Tissus anciens du Japon teints en indigo

J’utilisai, il y a déjà 1 an, pour mon quilt Shu to Ai, de très petits morceaux de tissus achetés et offerts lors d’un marché aux puces à Tôkyo

Je réservai à ce moment les plus grandes pièces d’au moins 5 cm de large pour y tailler des losanges…

161006- 47 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Inaka – Quilt en tissus anciens teints à l’indigo
Cousu et quilté à la main
2016 –

…qui constitua de nouveau un quilt de cubes ! car j’aime infiniment ce modèle qui me permet de jouer avec les valeurs, ici en l’occurrence encore et toujours du bleu !

161006-023 Inaka - La vie à la campagne - Tissus indigo anciens du Japon

Le losange comme forme unique forme tout le quilt

Bien que les tissus Aizome (indigo) soient bien représentatifs de la vie à la campagne au Japon, depuis que j’habite en Bretagne je retrouve ces teintes nuancées de bleu dans les costumes masculins anciens teints à l’indigo comme ceux du pays glazik (de la région de Quimper) ou dans les pichets et écuelles en faïence de la vie paysanne dans la Bretagne d’autrefois

161006-062 Inaka - La vie à la campagne - Tissus indigo anciens du Japon

Assiette en faïence au marli moucheté de bleu datant des années 1960 trouvée cet été dans une brocante finistérienne
Ce décor de fleurs, grand classique de la faïencerie Henriot de Quimper, est toujours d’actualité mais se décline de nos jours plutôt en teintes multicolores

Je disséminai au sein de tous les indigo des étoffes tissées rayées de fils bleus et rouges…

161006-048 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Entre les étoiles, étoffe rayée de rouge

…et d’autres encore avec des notes de jaune, désirant mettre dans ce quilt le plus grand échantillonnage possible de tissus anciens collectés au fil des ans !

161006-051 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Étoffe rayée de jaune voisinant avec des indigo en Ikat aux touches de même couleur

Je décidai donc d’accentuer dans mon quilt ces couleurs primaires afin de donner des éclats de lumière au milieu de ces bleus froids

161006-024 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Les tissus jaunes viennent de doublure de kimonos, vêtements en coton portés au quotidien

De grandes étoiles rouges et jaunes formées des mêmes losanges se précipitent ainsi de haut en bas avant de se perdre dans l’océan des bleus

161006-054 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Des rouges vibrants en cotons texturés bien épais

Le quilt dans sa conception reste très basique car c’est la beauté des tissus qui me guide et que j’essaie de mettre en valeur

161006-053 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Choisir longuement les nuances d’indigo afin de rendre le modèle de cube bien lisible

Dans ces conditions, je n’ai que faire de montages sophistiqués, mon goût profond me poussant de plus en plus vers la sobriété mais c’est un paradoxe car pour moi la simplicité est longuement recherchée !

161006-055 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Des cubes jaunes aussi comme variation

Si la majorité des cubes furent découpés dans des chutes d’étoffes en coton, je complétai toutefois l’ouvrage avec des tissus en chanvre ou en ramie, des lainages et même des soies épaisses, l’indigo étant le point commun à tous ces textiles

161006-035jpg Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Des Kasuri très anciens imprimés au pochoir voisinent avec des Ikat

Les tissus s’inscrivent dans la gamme des antiques tissus japonais dans toutes les nuances d’Aizome (indigo), les rayés (Shima mono) voisinent avec les Katazome très anciens (tissus imprimés au pochoir) les Kasuri (Ikat) les Shibori (teints à la réserve) et les unis

161006-032 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Des Shibori, cotons teints à la réserve entrèrent évidemment dans l’ouvrage

Bien sûr, ces étoffes n’étant pas toutes de même texture ni de même épaisseur, l’assemblage ne put être réalisé de manière aussi précise qu’il est d’usage avec les cotons fins édités spécialement pour le patchwork

Ces textiles, vêtements anciens souvent décousus et les chutes réutilisées dans d’autres ouvrages, eux mêmes maintes fois lavés, restent de pures ressources pour le recyclage !

161006-033 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Étoile constituée de coton épais rouge uni et de tissage en Ikat

Le centre de l’ouvrage constitué de losanges se devait d’être complété de pièces adjacentes afin d’obtenir des bords droits

Après avoir bien hésité, du rouge fut aussi choisi, mais par manque de matière deux teintes différentes se partagèrent les côtés du quilt

161006-049 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Étoffes rouges venant aussi de chutes mais de kimonos de dessous en coton

La bordure est une étoffe de laine découpée dans un kimono ancien abimé dont j’avais déjà exploité les grandes longueurs dans « Furusato » un de mes quilt précédent

161006-036 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

La bordure en lainage est tissée en Ikat de feuilles d’érable sur fond indigo
Les traces de craie de marquage disparaissent petit à petit !

Les tissus étant assez épais dans l’ensemble, je choisis cette fois pour la doublure, une cotonnade française suffisamment souple afin de me faciliter un tant soit peu le travail de matelassage

161006-059 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Tissu français gris pour la doublure obtenu avec une chaîne noire et une trame tissée en blanc

Chaque losange fut traversé d’une ligne de points de quilting un peu espacés afin qu’ils ne se perdissent pas dans l’armure des étoffes

161006-010 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Les lignes de quilting traversent l’ouvrage suivant de grandes diagonales

La bordure fut maintenue par des cubes quiltés disposés sans continuité, selon ma fantaisie d’alors !

161006-037 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Le lainage indigo et rouge de la bordure comporte même quelques petits trous d’ancienneté !

Le mot japonais Inaka correspond fort bien à ma situation actuelle, il exprime le fait de vivre à la campagne par opposition à la vie citadine

161006-079 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

La lumière d’après-midi s’amuse à sculpter le quilt !

Ayant quitté Paris et sa banlieue pour une petite ville à la campagne, pour moi Carhaix dans le Finistère est devenu mon Inaka !

161006-086 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Petit éventail de ma collection peint en indigo
Pur produit de l’artisanat de Kyôtô
C’est un peu l’image de mon Inaka !

En résumé un petit clin d’œil à mes textiles préférés

161006-088 Inaka - La vie à la campagne - Tissus anciens du Japon teints en indigo

Scène familière au Japon pas trop obsolète de nos jours à la campagne !
L’enfant porte deux kimonos tissés en Ikat dont l’un est indigoté, la jeune femme un Haori (une veste) en soie bleue
Issue de ma collection, carte postale colorisée du début du XXe siècle

Petit bleu – Baby quilt

Baby quilt destiné à un garçon qui sera mon premier petit-enfant

Respectant la désuète tradition française des couleurs consensuelles selon le sexe des bébés, ce fut donc du bleu qui fut choisi !

160825_119 Petit bleu - Baby quilt

Petit bleu
80 cm x 105 cm
Cousu et quilté à la main

Petit quilt tout simple composé de carrés en tissu de coton imprimés ou tissés en bleu

160825_115 Petit bleu - Baby quilt

Large gamme de bleus en tissus français majoritairement

Les blocs de quatre petits carrés alternent avec des carrés blancs pour donner une impression de fraîcheur à l’ouvrage

160825_117  Petit bleu - Baby quilt

Des teintes assez toniques ne rompent pas la douceur et la fraîcheur du bleu et blanc

Je réalisai déjà en 2008 ce même modèle de petit quilt pour une amie qui désespérait de devenir grand-mère

La magie du patchwork opéra puisque moins d’un an plus tard son souhait fut exaucé !

quilt_074_BABY-QUILT

Un premier modèle réalisé en 2008 pour une naissance fort désirée

Une bande bleu clair délimite le centre puis se prolonge d’une bordure bleu foncé

160825_116 Petit bleu - Baby quilt

Quilting très sage mais qui maintient bien l’ouvrage en vue des lavages à venir !

Je possédais depuis deux décennies un grand coupon de ce tissu français aux discrets bouquets blancs sur fond bleu, il fut parfait pour servir aussi de doublure

160825_123 Petit bleu - Baby quilt

Même tissu en bordure et en doublure
Les petits garçons aussi aiment les fleurs !

Tout est prêt pour accueillir ce petit bout d’homme …

160825_126 Petit bleu - Baby quilt

Du bleu et du blanc, un grand classique !

…mais pour l’instant monsieur Bébé se prépare encore pour apparaître le plus joli possible !

quilt-bleuTakeshi  Petit bleu - Baby quilt

Dans l’attente

Lady of the Lake – Quilt de triangles pour l’été ou variations sur le rose

Ce modèle de patchwork reste un grand classique dans la série de quilts inspirés par la littérature anglo-saxonne

160725-006

Lady of the Lake – 170 x 175 cm – Été 2016 
Cousu et quilté à la main

Le nom, sous lequel depuis plus d’un siècle est répertorié ce modèle, ne laissait pas de m’intriguer

Lady of the Lake est le titre d’un long poème de Walter Scott; publié en 1810 relatant des légendes écossaises, il reste considéré comme un manifeste de la littérature romantique en ce début du XIXe siècle

160725-007

Les grands triangles disposés sur la pointe feraient allusion à des embarcations…

Walter Scott publia nombre de romans historiques inspirés par l’histoire de l’Écosse comme les inoubliables Ivanhoé et Quentin Durward, dont les éditions destinées à la jeunesse dans la bibliothèque Rouge et Or m’enthousiasmèrent enfant et restent toujours dans ma mémoire avec un vif souvenir !

Lady of the Lake, ce poème tombé maintenant dans l’oubli, influença portant tout au long du XIXe siècle la culture européenne, nombre de représentations peintes et gravées illustrèrent l’histoire de ce jeune homme ébloui par la vision irréelle d’une Dame sur une frêle embarcation traversant un lac ténébreux

160725-017

…tandis que les petits évoqueraient les vaguelettes suscitées par la barque

De longs passages de ce poème se récitèrent dans les ouvroirs, il fut tentant pour les quilteuses ainsi assemblées de baptiser leur ouvrage de ce nom si évocateur !

Rossini, à l’origine de l’opéra romantique, composa sa version de la Donna del Lago une dizaine d’années plus tard et c’est cet opéra où la nature est présente avec la sérénité mystérieuse de son lac, ses radieuses barcarolles et tendres cavatines chantées par les protagonistes de l’histoire, qui fut à l’origine de mon inspiration

160112_206

Valse hésitation dans le choix du placement des blocs …

La tendre couleur rose s’imposa donc et pour éviter de tomber dans l’écueil du « rose layette », je choisis des teintes foncées pour donner à mon quilt du dynamisme et plus de vitalité

lady-of-the-lake-1

…pour décider finalement d’un montage linéaire plus propre à ce que je voulais transcrire

Les premiers blocs juste cousus furent confortés dans la couleur choisie par une boite de bonbons reçue à ce moment du Japon dont l’emballage des sucreries s’accorda merveilleusement au choix qui fut le mien!

lady-of-the-lake-2

En rose, vert et jaune, hasard mais concordance inespérée des teintes choisies !

Ce projet en couleur claire et joyeuse fut aussi conçu pour servir de dérivatif aux trois mois de préparation d’un déménagement qui s’avéra plutôt laborieux

Lady-of-the-lake-3

Tirer l’aiguille entre les remplissages de cartons ne fut pas une vaine occupation !

Le déclic pour mettre en route cet ouvrage fut un tissu trouvé dans le dernier Salon parisien de loisirs créatifs, là où un couple d’Anglais proposait des faux Liberty ou des Liberty avec défauts donc sans lisières explicites (je n’ai pu déterminer laquelle des deux offres était la bonne !) à des prix assez doux

Cet imprimé, dûment sélectionné, fut utilisé dans chaque bloc pour donner le ton et l’unité au quilt

Lady-of-the-lake-5

Imprimé anglais rose d’un style m’évoquant plus le romantisme que la layette !

Des petits motifs furent privilégiés pour cet ouvrage et comme à mon habitude, j’ai mélangé des tissus de toute provenance, des étoffes pour patchwork mais aussi des chutes de tissus français de confection, des rayés de Kaffe Fasset, des Liberty et d’anciens imprimés d’ameublement légers de Laura Ashley

160725-009

D’anciens imprimés Souleiado en rose provençal…

Aux tissus fleuris sont venues s’ajouter des étoffes unies, à pois, à rayures et à carreaux afin d’éviter une trop grande uniformité; utiliser tous les tissus en ma possession reste toujours un défi mais une grande satisfaction quand le quilt est réussi

Je ne pouvais évidemment pas ne pas inclure aussi dans cet ouvrage des cotonnades japonaises !

160725-010

…en compagnie de satins de coton japonais pour futon

Chaque couple de triangles unit une teinte claire à une teinte foncée, les pièces roses pâles étant souvent remplacées par des triangles de différentes nuances de vert clair

160725-051

En incluant très peu de blanc, ma palette de teintes roses a fait quelques incursions parmi les rouges clairs !

Mais des blocs constitués d’une gamme de roses même vifs avec du carmin foncé et quelques touches de violet et de vert restaient un peu trop classiques encore, alors pourquoi ne pas y inclure une troisième teinte intrigante ?

J’ajoutai donc du jaune d’or pour des éclats de lumière et pour donner le pep qui manquait encore  !

160725-056

Rose vif, vert et jaune dans le jardin aussi, le quilt aux couleurs de l’été avec ses 2510 triangles !

Je ressortis de mes tiroirs d’anciens tubinos de fils DMC dans différentes nuances de rose, les centaines de mètres de fil encore solides malgré les ans furent bien employés !

Lady-of-the-lake-4

Souple et ne faisant pas de nœuds, je privilégie toujours cette marque si décriée par ailleurs

La doublure du quilt est un assemblage de deux cotonnades anglaises aux imprimés fleuris, tissus légers qui furent très agréables à matelasser

160725-027

Doublure de deux lés assemblés dans des teintes de rose et de rouge clair

Le matelassage qui suit sobrement les contours des grands triangles et la diagonale des petits fut réalisé en deux semaines, mettant à profit la retraite quasi forcée dans la maison pendant les quatre jours du festival des « Vieilles charrues » dans cette petite ville de Carhaix envahie à cette occasion par de phénoménales bandes de joyeux drilles !

160725-033

Le quilt est achevé par une bande en droit-fil rose foncé

Bien sûr, comme je vis dorénavant en Bretagne, là où les contes et légendes sont encore bien enracinés dans la mémoire collective, comment ne pas évoquer une autre Dame du lac ?

160725-059

La Dame du lac ou comment voir la vie en rose en Bretagne !

La fée Viviane, personnage emblématique de la légende arthurienne peut encore hanter quelque étendue lacustre…

160607_011

Près de Châteauneuf-du-Faou dans le Finistère

…ainsi que fées, elfes et autres korrigans, ce petit peuple de la nature que je ne désespère pas un jour de voir surgir au détour d’un chemin ou d’une bâtisse abandonnée…

160607_002

La nature reprend ses droits au Moustoir dans le Finistère