Categories

Archives

Japon – L’été à Aomori – Nebuta Matsuri – III – Les Haneto

Séjour à Aomori – Nebuta Matsuri – autres articles : 1 | 2 | 3 | 4 | 5

Le Nebuta d’Aomori ne se conçoit pas sans les Haneto, les danseurs survoltés qui suivent les Nebuta !

Les Haneto près de deux Nebuta sortis de leur hangar, dont un Nebuta kingyo, se préparent pour le défilé

Tout le monde peut devenir Haneto, mais il faut impérativement revêtir le Yukata de circonstance et s’engager à respecter les règles de sécurité, puis choisir un Nebuta derrière lequel on dansera

Haneto de l’armée de défense du Japon

Les dessins des Yukata varient selon les années pour les Haneto, sauf s’ils appartiennent à une association, en ce cas ils portent la tenue imprimée au nom de celle-ci

La grand-mère aide à l’habillage en règle du Yukata de Nebuta

Mes enfants ont revêtus les Yukata de Nebuta en coton achetés par leur grand-mère, après qu’elle y ait cousu nombre de Suzu, des grelots un peu partout, leur tintement participant à la tenue de fête

Une tante finalise le costume de ma fille

Un jupon rose ou bleu est drapé autour des hanches sur lequel on passe le long Yukata mais que l’on replie au niveau de la taille afin de le maintenir court, noué une première fois d’une petite ceinture serrée fortement dans le dos, puis une seconde ceinture jaune beaucoup plus large est drapée par-dessus

Les Tabi, les chaussettes blanches sont enfilées avant de chausser les Zori, les sandales de paille

Les manches du Yukata sont ramenées vers l’arrière et fixées à l’aide de Tasuki, une autre ceinture rouge cette fois que l’on noue dans le dos afin de ne pas être gêné pour danser

Presque 19 h, prêtes pour aller danser !

Rien n’est cousu mais en principe la tenue doit rester en place pendant les danses endiablées ! Mais en pratique c’est rarement le cas !

En costume de Haneto, la tête est ceinte d’un Tenugui roulé

Les Yukata et leurs ceintures sont vendus environ 10 000 yens dans nombre de boutiques improvisées installées sur les trottoirs du centre ville ou par des Haneto transformés en colporteur afin de recueillir de l’argent pour leur association

Depuis quelques années, les étrangers, Nord-Américains surtout, qui veulent participer au Nebuta louent les services de vieilles dames astucieuses qui pour quelques centaines de yens les aident à s’habiller ! Ils sont assez comiques, car leur grande et grosse taille ne sont pas toujours en adéquation avec les Yukata prévus, eux, en taille japonaise !

Avec un ami cher et sa mère venus spécialement de l’île d’Hokkaido pour le Nebuta

En principe, un Hanagasa, un grand chapeau de paille surmonté d’éclatantes fleurs artificielles attaché sur le menton par un Tenugui roulé complète la tenue, mais la chaleur du mois d’août fait que la paille irrite le cuir chevelu et cela devient vite très inconfortable

Ce Hanagasa inconfortable, je l’ai porté …Il y a quelques années (je suis à droite)

Bien avant mes enfants, j’ai dansé aux Nebuta dans les années 1980, mais à l’époque il n’y avait que peu de touristes, et encore moins d’étrangers, le nom même de Nebuta était synonyme pour les gens de Tokyo d’une fête régionale sans intérêt ! Cela a bien changé !

Mon beau-père, fou du Nebuta, m’entrainant dans la danse !

La vidéo en musique : tambours, flûtes, cymbales

Ce fameux chapeau de paille inconfortable est de plus assez cher, beaucoup d’Haneto en font donc l’économie ! Ainsi que les sandales de paille trop souvent remplacées par des chaussures de sport

Mais pas le Nebuta panda devant une boutique de cycles !

Chaque Nebuta compte environ 2000 Haneto…

A droite, une responsable d’un Nebuta qui ouvre la marche devant le char

…Qui suivent les musiciens en dansant sur la Nebuta bayashi, la musique spécifique du Nebuta…

Les enfants sont de la fête aussi

La danse est assez sportive, car elle se compose de sauts plus ou moins hauts selon l’habileté et…l’âge des Haneto !

Des sauts en hauteur…

En général, on fait sur une jambe deux sauts sur place, on change de jambe en sautant deux autres fois et on recommence…

…De plus en plus hauts …

Il faut suivre obligatoirement le rythme de la musique, dur …dur…

…Sont très appréciés !

Assez difficile à la longue et sur le parcours, seuls les plus endurants y arrivent

Mon fils joue le jeu…

Beaucoup de Haneto se contentent de sautiller…

…Ma fille ainée aussi..

Mais avec des efforts bien méritoires !

Quand à ma seconde fille, elle saute mais elle a chaud !

La vidéo danse avec les Haneto !

Tout au long du parcours, on s’égosille à plein poumons en scandant le cri de ralliement de la fête…

« Rassera, rassera…Rasse, rasse, rassera…

Haneto du Nebuta de l’armée !

Quant aux familles avec leurs enfants, elles se contentent de défiler en marchant

Les Haneto plus âgés veillent au débordement éventuel

Des cordons de sécurité cernent les  groupes de Haneto, l’excitation due à l’ardeur, la chaleur et à l’euphorie apportée par quelques boissons stimulantes ne devant pas dégénérer en provocations

Des Haneto plus turbulents se rencontrent partout à ce moment là

Le Nebuta a aussi ses pas de danse spécifiques…

Accompagné par un chanteur de rengaines populaires régionales

…Comme la démonstration qu’en donne un professeur de danse régionale

Des gestes très harmonieux

D’autres danseurs participent à leur façon au plaisir de la fête !

Il faut encourager les bonnes volontés !

Des défilés plaisants pour les amateurs de textiles et de couleurs…dont je suis !

Groupe d’une association de danses régionales composé de dames plutôt âgées

Les responsables de Nebuta, une lanterne à la main ouvrent la parade

Superbe décoration colorée attachée sur le dos

Chaque Nebuta a ses responsables de divers degrés très attentifs au bon déroulement de la fête

L’Obi, la ceinture est très commode pour y mettre son Uchiwa, l’ éventail afin de garder les mains libres

Le Nebuta est une vraie attraction pour les enfants

Avec un petit Yukata cousu de grelots

Ils sont très sages, habillés de petits vêtements de fête et ne semblent guère perturbés par les tambours et la foule

Kawai ! Charmant petit bonhomme !

Les plus grands se révèlent même assez coquins !

Un petit arrosage comme rafraîchissement ?

Tous les participants, que l’on estime à 50 000, revêtent leurs costumes spécifiques de fête

Participants du Nebuta des pompiers

3 millions de visiteurs sur 6 jours pour une population à Aomori de 300 000 habitants…

Pompiers retraités peut être mais toujours aussi enthousiastes !

Autant d’affluence mais je n’ai jamais vu d’incidents graves, le service d’ordre remarquablement organisé par les différentes associations et par la police se révèle performant !

A la manière des colporteurs d’autrefois

Parmi les Haneto, défilent des hommes costumés de façon extravagante les Baketo caricaturant le plus souvent des femmes, avec une vulgarité assumée dont l’érotisme fait éclater de rire beaucoup de spectateurs

Un Baketo plutôt sage !

Les Yukata colorés, kimonos d’été en coton animent les rues de la ville, les fêtes de l’été donnent toujours une bonne occasion de les revêtir

A gauche, portés de façon plus négligente

Bien sûr, que seraient les fêtes sans les petits vendeurs installés sur les trottoirs…

Saucisses grillées…mais de poisson

…Proposant des Yakitori, les brochettes de poulet, des Takoyaki, des beignets de poulpe, et autres petits mets à déguster debout en déambulant ?

Les associations de Nebuta trouvent là un moyen de financement

En accompagnement des boissons fraîches

Mes hommes aiment la bière

Prix modiques, qualité correcte et propreté impeccable …Pourquoi se priver ?

Yakisoba, nouilles de blé sautées à la sauce soja

Bien installés sur l’esplanade face au port et à l’immensité de la mer et du ciel bleu …

Yakitori, brochettes de poulet

…pour un moment de repos et surtout profiter de l’ombre !

Les chaises installées sur le port sont destinées au feu d’artifice du soir

Le Nebuta se terminera par un immense feu d’artifice dans le prochain article

————————
Séjour à Aomori – Nebuta Matsuri – La fête de l’été :
I – Le Nebuta de nuit
II – Nebuta Bayashi
III – Les Haneto
IV – La fin du Nebuta
V – Nebuta no Sato

2 comments to Japon – L’été à Aomori – Nebuta Matsuri – III – Les Haneto

  • Que c’est gai et coloré ! Une fête à laquelle chacun peut participer dans la bonne humeur, quoi de mieux pour perpétuer des traditions qui marquent si agréablement le calendrier ! Célébration authentique qui unit les générations, merci encore Marie de nous faire voyager ainsi…
    Katell

    • chambre.des.couleurs

      Merci Katell, tu as trouvé le mot juste : authentique et fermement ancrée dans la vie des habitants d’Aomori « fous de leur Nebuta » !

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>