Categories

Archives

Une année comptée en petites maisons

J’ai décidé d’accompagner le projet lancé sur le Net par Jeanneke

Sa proposition ludique de réaliser autant de maisons que de jours de l’année 2012 me séduisit d’emblée, mais j’accompagne ce projet de façon informelle

Car s’inspirer d’une idée lancée comme un défi et s’en éloigner, l’adapter à son goût a toujours été le sens de ma démarche en patchwork

J’aime les proportions harmonieuses dans le patchwork, indispensables pour les miniatures, mon époux, qui se charge avec bonne volonté des dessins des patrons et des gabarits, a donc redessiné le modèle d’une maison plus équilibrée

Bien équipé pour favoriser mes fantaisies !

De même, je ne réaliserai pas la grande maison du centre que je trouve disproportionnée par rapport à l’ensemble, je changerai aussi la couleur noire des bandes d’entre-deux qui encadrent de façon trop pesante les fragiles petits blocs, au profit de bandes de couleurs variées

N'ayant pas la science infuse, l'inspiration vient de partout

Le projet initial prévoyait l’utilisation de toutes ces petites chutes de tissus qui encombrent les tiroirs, mais je sais par expérience, que les Scraps Quilt ne sont pas si faciles à composer, la règle qui préconise d’assembler « tout ce qui tombe sous la main » ne me semble pas judicieuse, il suffit de regarder certains beaux quilts anciens pour s’apercevoir que les quilteuses d’antan savaient composer avec les tissus à leur disposition une harmonie colorée qui ne devait que peu au hasard

Janvier en 31 petites maisons

Ainsi, pour éviter le côté « fourre-tout » qui ne donne, à mon sens, qu’un piètre résultat, il me faut de longues réflexions avant de mélanger des couleurs disparates, puis je dois faire quelques blocs d’essais avant de déterminer ce qui me plait…ou non !

Comme une cabane d'hiver en forêt

J’ai donc résolu de jouer sur les couleurs évocatrices des saisons pour symboliser chaque mois de l’année, en commençant par l’hiver du mois de janvier

Aux couleurs de l'hiver

Tous les tissus en ma possession, tissus de toutes provenances, seront donc mis à contribution, à commencer par les chutes de tissus de confection, les échantillons divers et variés, et bien sûr les coupes (si peu !) obligées dans de grands métrages

Carrés finis de 7,5 cm de côté

En définitive, un gros travail de sélection et de coupe est nécessaire avant la couture à la main proprement dite qui devient la récréation espérée !

Fin d'après-midi, beaucoup de vent, on reste à l'intérieur devant la cheminée

Pour donner un semblant d’unité à ce quilt, j’ai privilégié le rouge et ses dérivés pour tous les toits des maisonnettes

Chaque tissu n’est utilisé qu’une fois … Pour l’instant !

Soirée de neige, il fait froid !

Bien sûr, ce projet qui va me demander tellement de temps peut sembler quelque peu dérisoire par rapport à mes travaux passés plus personnels mais disons que je le considère comme un bon exercice sur l’emploi de la couleur pour suggérer des atmosphères

Premier essai fantaisiste d'assemblage

En cette fin de janvier, les 31 blocs du mois aux couleurs de l’hiver sont réalisés, j’espère que j’arriverai à suivre le rythme jusqu’à la fin de l’année !

Le mois de janvier se referme !

Toutes mes petites maisons sont visibles sur mon site

20 comments to Une année comptée en petites maisons

  • Quel beau projet Marie-Claude !
    exercice de couleurs et d’esprit
    @ bientôt mh

  • Catherine Schrauben

    Ravissant, ça doit être agréable à faire…

  • Françoise Boissier Aurenty

    Mais que c’est joli! Je vous en prie n’entendez pas par « joli », mièvre ou banal.Pour moi il s’agit de quelque chose de simple, d’accessible, qui satisfait un besoin profond d’harmonie, de chaleur humaine et aussi de gaîté.Comme on dirait: »une jolie fille » ou »quel joli temps de printemps! ».Nulle niaiserie à craindre de votre part ! Le thème de la maison est un des plus riches qui soit et je me délecte à l’avance de voir les 365 façons de le traiter.
    Amitiés de Françoise

    • chambre.des.couleurs

      Merci Françoise, pour l’instant, les maisons sont un peu rébarbatives, hiver oblige, j’attends le printemps avec impatience pour jouer avec les tissus à fleurs !

  • Françoise Boissier Aurenty

    Erreur! non pas365 mais -année bissextile- 366 …

  • jacqueline Fischer

    J’aime bien Françoise, ce vous dites du mot « joli » !
    J’y réfléchis souvent et au mépris parfois (souvent qui l’accompagne), le tort du « joli » au sens où vous l’employez est d’être discret, de proposer sans imposer. Je pense aussi que le mot « joli » est associé à une certaine idée de la féminité dévalorisée, comme d’ailleurs le travail domestique (ce qui nous ramène aux maisons .
    Imaginons juste une vie où il n’y aurait plus ce « joli » temps, ces « jolies » femmes, et ces « jolies » choses !
    Le beau peut être écrasant parfois, c’est d’ailleurs ce qui fait sa force. Mais tout a droit de cité et tout a son importance, le « joli » n’est pas moindre, il a un autre usage, celui de nous mettre en joie. Et ce n’est pas rien dans les temps que nous vivons.
    Marie-Claude, je ne trouve pas tes maisons d’hiver rébarbatives et j’aime beaucoup l’audace de certaines alliances de tissus, je les trouves vives et vivantes comme un bon feu de bois auquel se réchauffer.

    • chambre.des.couleurs

      Merci Jacqueline et Françoise, je reprends donc ce mot de « joli » qualifiant mon travail de petites maisons avec grand plaisir, « joli » tel qu’il est commenté par vous deux reprend des lettres de noblesse !

  • Moi aussi j’aime utiliser le mot joli, toujours positif pour moi. Sans le formuler aussi bien que Françoise, je crains parfois que mon éloge ne soit mal pris et dévalorisé…
    Donc voilà, ces maisons sont très jolies ! Et j’apprécie beaucoup ta manière de te réapproprier un modèle, rien n’est acquis, c’est toi qui fixes les règles et non un bouquin ou un blog, si riche soit-il. Cela donnera donc un quilt « digne de toi », recelant des souvenirs d’une année entière…
    Les 32 premières me ravissent, j’aime la sobriété des couleurs. A voir comment tu réussiras à faire avancer le soleil, la verdure, les fleurs dans les mois qui viennent, je suis curieuse !

    • chambre.des.couleurs

      Merci Katell, ma démarche n’a rien d’exceptionnel pourtant et c’est d’ailleurs une constante pour les quilteuses, comme Jacqueline ou toi dans « Amazonia »par exemple qui prennent ce moyen pour s’exprimer avec des tissus
      Les maisons vont suivre le rythme symbolique des saisons, est-ce que ce sera toujours intéressant à suivre, je l’espère !

  • Françoise Boissier Aurenty

    Je regarde à nouveau les maisons d’hiver et je comprends pourquoi elles me plaisent tant.C’est que beaucoup ont une fenêtre éclairée dans la nuit et qu’on a envie d’entrer.Cela me rappelle de vieux souvenirs de mon temps d’école, lorsque je rentrais à la maison à la nuit tombée et que je regardais l’intérieur des maisons par les fenêtres dont on n’avait pas encore tiré les contrevents.La vue des intérieurs éclairés doucement- pas de néon à cette époque lointaine- ce que je pouvais saisir au passage,les bribes de vie familiale autour de la lampe, m’emplissait de nostalgie et de joie à la fois.Au bout du chemin il y avait aussi pour moi une lumière, un foyer.Il n’était que de marcher encore un peu dans l’obscurité…

    • chambre.des.couleurs

      Imaginez-vous, chère Françoise, mon plaisir de voir que l’on saisit, au-delà des mots, mes intentions ? Qu’un simple travail de petits bouts de tissus puisse évoquer de tels souvenirs nostalgiques me donne bien des satisfactions !
      Comme j’ai toujours vécu en appartement, les petites maisons trahissent sûrement mon fantasme de posséder jamais mon Home sweet home !
      En fait, jeune enfant, j’ai vécu dans un vrai Log Cabin ! Que l’on appelait du nom moins romantique de baraquement ! Il s’agissait de logements provisoires construits dans les villes dévastées par les bombardements, après la guerre, comme mon Amiens natal. J’y pense aujourd’hui avec le froid qui sévit partout en France, car ces maisons en bois de traverses, avec électricité mais sans eau courante ni chauffage évidemment, étaient bien inhospitalières

  • Joli challenge, réfléchi et qui mûrira au fil des saisons
    biz
    la cocotte

    • chambre.des.couleurs

      C’est un défi amusant certes mais qui demande beaucoup de temps ! Tant pis, j’irais jusqu’au bout quand même…

  • comme Françoise, j’ai un faible pour les maisons d’hiver, pour le contraste entre la sévérité et la froideur apparentes de leurs couleurs et la chaleur qui s’en dégage néanmoins! Mais 366 maisons, quel défi!

    • chambre.des.couleurs

      Merci Muriel, les émotions ressenties et les impressions données par les couleurs sont, pour moi, essentielles et c’est mon but en faisant du patchwork
      Les maisons de printemps sont, paradoxalement, plus difficiles à harmoniser, il me faut trouver un équilibre entre les abondants tissus imprimés et leur accord avec d’autres plus sobres afin de ne pas en brouiller la vision générale
      Attendons l’ouvrage terminé pour voir si j’ai bien relevé le défi ! Qui reste bien amusant !

  • mano

    j’ai découvert votre site par hasard, moi qui avait envie de me lancer dans un patch de petite maisons et me voilà émerveillée, je ne me lasse pas d’admirer votre travail!!!

    • chambre.des.couleurs

      Merci Mano, je vous encourage vivement à vous lancer dans la construction ! C’est un travail très intéressant pour le maniement des couleurs !

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>