Categories

Paris – Concert de Jordi Savall à la Cité de la musique

Parfois, des coïncidences inattendues viennent égayer un quotidien quelque peu morose en cet aigre printemps

Je gardais en tête une sculpture en marbre tout à fait exceptionnelle, dans le style des ivoires carolingiens, ornant le déambulatoire du chœur de Saint Sernin à Toulouse ou le Christ en majesté dans une mandorle est entouré des symboles des quatre évangélistes

Bas-relief caractéristique de l'art roman de la fin du XIe siècle -Marbre

Hors, dès mon retour de Toulouse, comme j’ai eu la chance encore une fois d’assister à un concert de Jordi Savall avec de la musique des XIIe et XIIIe siècles  « Le bestiaire du Christ et les symboles de l’Apocalypse », je me suis amusée de cette curieuse concordance tout à fait fortuite, le concert étant un cadeau-surprise !

L'aigle ou la représentation symbolique de l'évangéliste Marc

Aux premiers temps du christianisme, certains animaux étaient distingués comme des symboles de la foi, ainsi les agneaux, les poissons et les colombes abondent sur les fresques des Catacombes et sur les mosaïques byzantines

Matthieu en homme ailé

Les textes des premiers bestiaires chrétiens ont alimenté l’imaginaire des artistes et des théologiens ainsi les quatre évangélistes sont-ils représentés par un animal ou une figure ailée sensés être la représentation d’une vertu ou d’une qualité, suivant en cela les traditions antiques précédant le christianisme

Jean personnifié par un lion et Luc par un taureau

Le nouveau concert que proposait Jordi Savall  avec ces musiques du Haut Moyen Age était consacré au fameux « Codex de Las Huelgas » où les pièces affectées aux animaux allégoriques s’intercalent entre vêpres et messes

Ces musiques aussi étranges que fantastiques étaient suivies par « Les symboles de la Vierge » motets chantés dès le XIIe siècle par les moniales du monastère de Santa Maria de Burgos, inspirés par le Cantique des Cantiques, d’autres pièces issues de manuscrits de la même époque complétaient le concert

 Ce sont évidemment des musiques contemplatives pour lesquelles il faut abandonner toutes références aux musiques postérieures

Jordi Savall à la noble figure d'hidalgo - Photo E.Gomez

Jordi Savall, chef d’orchestre, violiste émérite et la soprano Montserrat Figueras ont créé au fil du temps des ensembles orchestraux et vocaux ayant pour but de faire se croiser les traditions multiples des musiques du bassin méditerranéen

Les artistes dont ils s’entourent aux origines et aux confessions diverses enrichissent par leur savoir et leurs techniques ces musiques si fascinantes

Le label Alia Vox regroupe un nombre impressionnant de disques presque tous remarquables

Le concert dédié à la mémoire de la chanteuse Montserrat Figueras, disparue en automne dernier, se finissait de manière fort émouvante en nous laissant bouleversé encore une fois par sa voix, comme échappée de sphères lointaines, sur le chant ultime de la Sybille

Les flûtes de Pierre Hamon, l'un des musiciens de Hespérion XXI

8 comments to Paris – Concert de Jordi Savall à la Cité de la musique

  • Tu as l’art de remarquer et d’apprécier pleinement ce que je ne vois pas ! J’avoue ne pas me souvenir de ces bas-reliefs à St-Sernin… Mais il y a tant à voir dans ce chef d’oeuvre de l’Art Roman…
    J’ignorais que la femme de Jordi Savall était décédée, ce doit être dur de poursuivre sans elle, mais c’est sans doute aussi la musique qui le sauve. Il ressuscite des musiques qui sonnent étrangement mais parlent au coeur… Belle coïncidence en effet entre ta visite et ton cadeau-surprise au retour !
    J’ai encore des échos émus de ta « conférence spontanée » ici, merci encore de nous avoir enchantées.

    • chambre.des.couleurs

      Peut-être connais-tu le disque « le Royaume oublié » avec des musiques évoquant la croisade contre les Albigeois et la tragédie cathare, entre autres merveilles musicales que Jordi Savall a reconstituées, avec la voix bouleversante de Montserrat Figueras

      Toi qui aime l’histoire de l’Occitanie, sur You Tube une belle retransmission de la chaîne Mezzo : http://www.youtube.com/watch?v=Wlbg6eIAHRE&feature=related
      Les liens d’amitié, chère Katell ne demandent toujours qu’à se nouer!!!

  • Je vais écouter cela, merci beaucoup !
    L’esprit cathare reste dans le coeur de certaines personnes ici, avec leur noble fierté ; je connais une quilteuse tarnaise qui en est la digne représentante !

    En ce moment, je prépare notre voyage vers l’Irlande (pour le Festival International du Quilt à Galway) et voici un des jolis dictons irlandais : « Les plus douces mélodies sortent des plus vieux instruments ». Ils s’y connaissent aussi en musiques anciennes préservées depuis des siècles…

    • chambre.des.couleurs

      Oui, c’est certain, les thèmes et les rythmes irlandais courent en filigrane sous bien des musiques depuis des siècles, celles dites celtiques, les savantes et les populaires bien sûr, mais pas seulement, car ils ont inspiré nombre de musiciens contemporains
      Jordi Savall et sa harpe celtique : http://www.youtube.com/watch?v=T1BGInD1AXI&feature=related
      Mais c’est mieux de se procurer les albums !
      Bon voyage en Irlande, j’attendrai avec patience tes impressions…

  • Catherine Schrauben

    Ce chant de la Sybille est une merveilleuse découverte. Merci beaucoup !

  • Il faut vite que je retourne visiter St Sernin et surtout que je découvre Jordi Savall. Je suis à la recherche de ce style de musique, qui nous apporte de l’apaisement dans ce monde dont il faut savoir se protéger.
    Merci pour vos beaux reportages sur Nantes, qui nous ont accompagnés lors de nos visites.

    • chambre.des.couleurs

      Je suis contente, Murielle, de savoir que vous avez partagé mes coups de cœur nantais
      Avez-vous testé les mêmes restaurants ?
      Je souhaite que la musique que redécouvre J.Savall vous accompagne avec sérénité pendant vos travaux de patch

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>