Categories

Jeux de hasard – Quilt aux multiples triangles

Le premier quilt de 2013 ! En fait cousu petit à petit pendant l’année précédente mais seulement achevé d’une bordure et quilté pendant les premiers jours de janvier de cette année

« Jeux de hasard » – Cousu et quilté à la main -190 x 250 cm – 2013 – De la difficulté de photographier un grand quilt dans un appartement très petit !

Le nom du quilt vient d’une démarche plutôt aventureuse, car contraire à mes habitudes de composition minutieuse de chacun de mes ouvrages

Le quilt se compose de tissus tous différents, dans un allègre mélange de textiles américains pour patchwork bien sûr mais aussi de tissus français provençaux et de confection, des Liberty anglais, des copies de chintz hollandais et des japonais contemporains

Tissus de tous styles et de toutes couleurs

J’ai systématiquement coupé des triangles isocèles dans chacun de mes tissus et les ai cousus comme ils se présentaient sous ma main, tirés d’un panier en contenant chaque fois plusieurs dizaines de couleurs différentes, leur disposition s’est donc faite de façon aléatoire

Préparation – Chaque triangle mesure 7 cm de côté

J’ai cousu ainsi de longues bandes de 39 pièces, puis chaque bande achevée était cousue immédiatement aux précédentes sans avoir le souci d’harmoniser des plages de couleur

J’ai ainsi monté 30 bandes pour obtenir un ouvrage comportant 1230 triangles de tissus différents, reflets de ma collection d’étoffes accumulées au fil des ans

Tous styles sans oublier les écossais, les rayures et les tissus à pois…

Généralement, pour ce genre d’ouvrage dénommé « 1000 Pyramides » les triangles de tons foncés alternent avec de très clairs pour un contraste élémentaire

...et les tissus japonais contemporains tantôt foncés tantôt moyen

…et les tissus japonais contemporains tantôt foncés tantôt moyens

Mes réserves de tissus contiennent beaucoup plus de tissus de tons moyens que de vrais clairs, aussi ai-je résolu de jouer avec ce que j’avais, les tissus moyens prenant donc tantôt la place des clairs tantôt celle des foncés ce qui anime la surface colorée de façon plus mouvementée

Cet assemblage comporte quelques rares teintes de blanc, seulement celles des fonds des tissus imprimés, et cela suffit à donner un léger accent où l’œil peut se reposer !

Fleurs et écossais sur fond blanc des tissus Liberty

Les triangles jouent avec l’imprévu, ils se mélangent, s’empilent, s’assemblent pour former des pics plus ou moins foncés ou se détachent dans un bel isolement

Grands triangles au placement aléatoire

Pour la bordure, mon choix premier allait vers un tissu faux-uni, mais le cadre ainsi obtenu emprisonnait l’ouvrage de façon pesante, j’ai donc opté pour un tissu aux impressions ondulantes chargées d’apporter un plaisant contraste avec la géométrie stricte des triangles

Tissu de bordure dont j’ignore la provenance, peut être tissu américain pour patchwork ?

Sa parenté, bien qu’actualisée, avec les tapisseries Mille fleurs du XVIème siècle est un rappel naturaliste aux multiples petits triangles isocèles qui peuvent évoquer des fleurs de toutes couleurs

Bordure à la façon des « Mille fleurs »

Tissu acheté il y a une quinzaine d’années dans une petite mercerie près du palais de Jacques Cœur lors d’un voyage à Bourges, et pour lequel j’avais justement eu un coup de cœur !

J’avais eu la prévoyance d’en acheter à ce moment un grand métrage de 2 m 60 en prévision d’une bordure à venir, mais la taille du quilt ne m’a pas permis, avec le tissu disponible, de faire des coins en onglet

J’ai donc fait comme les quilteuses de jadis qui ne s’embarrassaient pas de ce genre de détail et privilégiaient la finition de leur ouvrage avec des angles droits

Coins à « l’ancienne » à angles bien droits ! (Comme ne le suggère pas assez la photo !)

Les quilts servant de jeté de canapé subissent beaucoup de tiraillements au niveau des coutures, j’ai trouvé plus judicieux de matelasser l’ouvrage avec des points assez grands et suffisamment espacés pour laisser plus de souplesse aux coutures

Les tissus provençaux ont trouvé leur place dans cet ouvrage

Avec une aiguille plus longue, j’ai utilisé un fil écru pour coutures solides de DMC sur tout l’ouvrage, fil à coudre de bonne qualité qui ne fait pas de nœud et convient parfaitement au quilting sans besoin de le cirer au préalable

Je me suis, là aussi, inspirée des antiques « quilts de tous les jours » sur lesquels les points de quilting sont bien plus grands que les miens !

Points de quilting espacés pour chaque triangle

La fin d’année 2012 s’avérant assez mélancolique, j’ai concentré mon énergie sur le quilting qui, commencé le lendemain de Noël, fut réalisé en l’espace d’une vingtaine de jours

Mon activité fébrile fut accompagnée de l’écoute, en livre-audio, de romans policiers correspondant bien à mon état d’esprit du moment !

Du vert acide et du jaune d’or éclatant ont trouvé leur place

Le quilting de chaque triangle assez loin des coutures donnent aux lignes obliques qui parcourent le quilt un joli relief

Des petits motifs colorés imprimés sur le biais de finition noir jouent à cache-cache sur les bords, comme des petits clins d’œil aux triangles du centre

Faible contraste recherché entre le biais de finition noir et la bordure

La doublure est un assemblage de cinq lés de tissus, un grand panneau fleuri encadré par de larges bandes dans les tons dominant de rouge

La doublure en situation

J’ai ainsi pu exploiter un métrage de tissu comportant des défauts, tissu acheté pourtant au prix fort dans une célèbre boutique de patchwork parisienne !

Ton sur ton pour le tissu feuillage, tissu comportant quelques défauts de couleur, sans trop d’importance pour une doublure

Succédant à un quilt sombre en bleu indigo, un ouvrage plein de couleurs chargé de farder quelque peu un hiver bien morose

DSC05831 Jeux de hasard - Quilt aux multiples triangles

La bordure de 20 cm de large

D’autres triangles isocèles dans des quilts miniatures

130310_002 Jeux de hasard - Quilt aux multiples triangles

36 comments to Jeux de hasard – Quilt aux multiples triangles

  • Jacqueline

    Eh bien le hasard fait bien les choses encore que je croie davantage à l’instinct de la coloriste ! Encore un ouvrage qui réjouit le regard où qu’on le pose.Je reconnais et salue au passage des tissus dont j’ai moi aussi acheté un petit bout autrefois …comme des des « amis » communs !

    • chambre.des.couleurs

      Merci Jacqueline, je suis ravie que tu apprécies cet ouvrage, fruit du hasard vraiment, mais je ne peux renier mon sens de la couleur !
      Je te dois le conseil qu’une bordure chargée, ici par ses multiples rappels, ne nuit pas forcément à un centre d’ouvrage très coloré

  • Ces coloris denses se répondent et je ne me lasse pas de regarder encore et toujours les jeux de lumière de ces triangles que mon oeil construit de toutes tailles. Un scrap quilt réussi est ce qu’il y a de plus beau dans le patchwork, j’en suis encore plus convaincue en voyant ces (faux) jeux du hasard, comme le souligne Jacqueline !

    • chambre.des.couleurs

      Merci Katell, nous partageons, avec Jacqueline aussi, un amour exclusif pour les Scrap Quilts, je n’ai jamais fait autre chose en patchwork, mêler les tissus, à priori non faits pour s’entendre, est ce que j’aime le plus !
      J’ai coupé les triangles dans une grande partie de mes tissus en excluant toutefois les tissus africains trop bariolés …Bien sûr ma collection de tissus reflète déjà mes goûts…Mais était-il dit que tous ces tissus ensemble allaient pouvoir créer une harmonie ? Je frémissais en cousant un rouge brillant à côté d’un bleu doux provençal et je laissais voisiner un jaune éclatant toujours provençal avec un violet foncé anglais…On verra bien ce que cela donnera…
      Le hasard a bien guidé ma main ! Et l’élaboration a été telle que je la narre… Maintenant je ne me prononcerais pas sur l’inconscient…Et le hasard après tout, ne favorise que les esprits préparés !

  • J’admire vos ouvrages, MAGNIFIQUE – J’aime beaucoup vos explications sur l’ouvrage, la façon dont vous l’avez composé… je continue ma visite

  • Je suis toujours emerveillee par ce que tu fais, ma chere Marie-Claude…..et espere voir tes oeuvres un jour de mes propres yeux ! (mais helas, tu sais que je ne m’arretes plus a Paris….snif….bonjour de ma part a ton fils H !)

    • chambre.des.couleurs

      Merci chère Flo, mais qui peut prédire de l’avenir ? Nous aurons sûrement d’autres occasions de nous rencontrer…Laissons faire le temps

  • j’admire toujours Marie-Claude
    le triangle « traditionnel » que vous faites hardiment danser en un bouquet éblouïssant
    « le hasard nous ressemble  » qui a dit cette merveilleuse phrase ?
    Bon Jour

  • euh éblouissant le tréma n’ajoute rien à mon admiration !

  • Martine Grall

    Superbe et vos explications très intéressantes.
    Merci

  • Françoise Boissier Aurenty

    Le chatoiement des couleurs et la richesse de la bordure m’enchantent.Un fois de plus bravo Marie Claude.

    • chambre.des.couleurs

      Merci Françoise, quand je peux enfin mettre en valeur une étoffe qui attend sagement, depuis des années, dans mes réserves, je suis la plus heureuse du monde ! Le bonheur est pour moi une joie simple !

  • Annick29

    Quelle bonne idée d’avoir confié au hasard la disposition de tous ces triangles. Il fallait juste oser et la récompense est à la hauteur de l’audace ! Je trouve ce nouveau quilt très pétillant.

    • chambre.des.couleurs

      Merci Annick, en effet, en commençant j’ignorais le résultat final ! J’avoue qu’il ne m’a pas déçue ! Mais rassurez-vous, je n’ai pas encore la grosse tête !

  • Dominique FERREBOEUF

    Bonjour Marie-Claude,
    Lectrice assidue de votre blog c’est seulement la deuxième fois que j’interviens mais surement pas la dernière (il suffit souvent d’oser). Alors là bravo pour cette bordure magnifique qui fait chanter tous ces triangles assemblés croit-on « au hasard ». Je les soupçonne en fait d’avoir bien choisit leur ordre d’apparition dans le sac de chutes, hi, hi hi ! Quand au tissu de bordure il m’arrive aussi souvent de craquer pour du tissu sans but précis mais en sentant discrètement qu’un patch est caché dedans. Et après un temps plus ou moins long, parfois plus de 10 ans, ce tissu sagement couché sur une étagère se manifeste et trouve son usage dans un ouvrage « fait pour lui ». Le patchwork nous réserve souvent bien des surprises.

    • chambre.des.couleurs

      Merci Dominique, nous avons donc la même démarche pour se constituer un stock de tissus préférés tout à fait nécessaire quand on veut sortir des sentiers battus du patchwork !
      J’espère que mes articles à venir continueront à vous intéresser…

  • Valérie

    Bonjour Marie Claude ,
    Admirative de votre travail , je viens réguliérement vous visiter sans laisser de commentaire .Mais cela suffit , je dois vous dire que je trouve vos patchwork
    trés beaux et trés émouvants;la profusion des tissus tous différents leurs donnent un charme intemporel et un véritable plaisir pour l’oeil aiguisé ou pas .
    Votre jeux de hasard est une merveille et je serai trés heureuse de l’ admirer de visu ds une expo.
    Félicitations pour le travail!
    Adepte moi même des ouvrages réalisés avec une multitude de tissus (le moindre bout étant conservé pour le cas où )je me trouve actuellement devant un probléme : comment ranger tous ces petits morceaux (les grands étant plus faciles à classer) sans se sentir débordée pour ne pas dire envahie ;pardonner ma curiosité ,mais comment faites vous ds votre appartement ? avez vous une méthode de rangement particuliére ?
    Merci .

    • chambre.des.couleurs

      Merci Valérie, je suis très contente que mon travail trouve un écho dans votre propre parcours de patchwork, je pense que j’apporterais ce quilt à St Jean de Luz pour la biennale Quilt en Sud
      Mon appartement étant petit, je vis littéralement dans les tissus et je n’ai jamais résolu une fois pour toutes leur rangement…car il se modifie toujours après la fabrication d’un quilt, au moment de remiser le reste des tissus mis en œuvre !
      Les grands et petits métrages sont sur des étagères qui montent du sol jusqu’au plafond et les toutes petites chutes dans des boîtes du style boîtes à chaussures, que je superpose comme je peux et dans lesquelles je fouille toujours avec délice en cas d’idées nouvelles !
      Quelques vues du rangement en cliquant sur « A propos » au-dessus de la bannière du blog

  • J’ose enfin vous mettre un commentaire… je suis admirative de votre travail et de la façon dont vous en racontez la réalisation. Je suis débutante en patchwork, je n’aime pas les panneaux muraux et j’adore les plaids, je vais peut-être m’inspirer de votre dernière expérience pour le prochain ! Bravo et continuez à nous réjouir !

    • chambre.des.couleurs

      Merci Christiane, je n’aime pas plus que vous les panneaux muraux sur des thèmes donnés style « Afrique, Japon, Bretagne, mer, montagne… »
      Cependant, je reste persuadée que quelques quilts moins « ouvrages de dames » peuvent remplacer avantageusement des tableaux quelconques !
      Mais les quilts comme jetés de canapé sont bien sûr irremplaçables !

  • jo

    Belle découverte que votre quilt Tsugaru; les tissus sont splendides et vous les avez sublimés en les travaillant avec sobriété !
    Et voilà que vous récidivez dans un autre style et de belle façon : merci pour ces images et le texte qui les accompagne ! C’est un vrai bonheur de vous visiter, c’est certain je reviendrai!

    • chambre.des.couleurs

      Merci Jo, le patchwork est une mine inépuisable pour mettre en valeur des tissus atypiques, dans ce cas, les formes les plus simples conviennent parfaitement
      Les ouvrages composés de tissus dans un mélange de toute provenance sont une autre facette de ce que j’aime faire…J’alterne pour ne pas m’ennuyer !

  • Bonjour Marie Claude ,
    Il y a longtemps que je n’étais pas venu vous voir . Du travail , un voyage au Japon aussi et le quotidien … Je viens de rattraper mon retard , en lisant avec passion les derniers articles non lus. Comme à chaque fois , je suis très sensible à votre travail : à cette réflexion autour des tissus et à la genèses de tous ces quilts . Le tout dans une écriture toute en finesse et modestie qui est votre signature.Je regrette vraiment de n’être pas en Quilt en Sud cette année pour admirer  » en vrai » ces quilts éblouissants et très émouvants.
    La lecture de votre voyage au Japon a été aussi une belle promenade . Merci
    Et je viens de m’inscrire au bulletin…

    • chambre.des.couleurs

      Merci Sylvie, de votre constante amitié…
      Je suis si heureuse que mon travail, que je poursuis toujours dans la même optique, trouve des échos dans votre propre sensibilité
      Quant au voyage au Japon, je prépare d’autres articles…mais le temps file si vite…

  • Arlette

    Bonjour
    Je partage bien modestement votre gout pour les scraps, montés sans plan de couleurs pré-défini je fais principalement ce genre de quilts, toujours des grandes pièces , pourquoi ?? je ne saurais le dire, je commence et … vos quilts sont magnifiques, vous savez en dire l’histoire, merci pour cela

    • chambre.des.couleurs

      Merci Arlette, nous partageons donc un goût commun pour les scraps quilts et dans les grandes largeurs en plus !
      Bonne excuse pour mettre en valeur nos réserves de tissus ou bien grande surface pour mieux nous exprimer … En tout cas reflets de notre amour pour les textiles

  • Chère Marie Claude.
    Me voici à nouveau. le blog *Japon* étant *réactivé *. Avec *presque* honte pour une si longue absence.

    Le patch aux triangles est d’un rythme très réussi. Moi je pense que, quoi que vous fassiez le résultat sera toujours merveilleux. Votre inconscient, oui Madame, votre expérience, votre goût des tissus, vos doigts d’or, votre sens des couleurs s’allient pour une apothéose d’ œuvres d’art du textile.

    Un petit coucou de Lausanne.

    • chambre.des.couleurs

      Chère Béatrice, je ne suis pas sûre de mériter tous ces compliments ! Même s’ils m’enchantent ! Où la vanité ne va t’elle pas se nicher quand même !
      Je suis contente que vous poursuiviez le blog, j’y serais toujours aussi assidue

  • marlyse

    un vrai régal votre blog vos oeuvres sont magnifiques félicitations

    juste une question vous dessinez chaque triangle ? et quelle taille ont ils ?

    merci pour votre réponse

    • chambre.des.couleurs

      Merci Marlyse, mais j’ai beaucoup de retard dans la rédaction de mes articles ! Le temps passe si vite…et un nouvel ouvrage m’a occupée qui sera bientôt achevé
      Chaque triangle est coupé d’après un gabarit de 7 cm de côté, à chaque fois dans un tissu différent

  • pedegert

    bonjour: je rentre de saint jean de Luz je passe directement sur votre blog et oh surprise! je trouve LE patch que je cherchais et dont je venais de parler a mes amies et de le chercher d ‘ailleurs sur internet mais sur mon i phone….
    un patch que j’avais vu depuis longtemps que je trouvais magnifique
    Jeux de hasard il porte bien son nom puisque elle hasard a fait que j’ai eu le plaisir de vous rencontrer et donc que je n’ai plus à chercher ce patch superbe : quel dommage qu’il n’ait été exposé!! encore félicitations

    • chambre.des.couleurs

      Merci beaucoup…j’ai beaucoup appris aujourd’hui du regard des visiteurs sur mes travaux
      Le hasard souvent fait bien les choses !

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>