Categories

Archives

Voyage vers le sud – Etape en Tarn et Garonne – L’abbaye de Moissac – Le cloître

L’abbaye de Moissac, comme toutes les grandes abbayes possédait un cloître qui servait d’espace de circulation pour desservir les différents lieux communautaires mais aussi de promenoir et bien sûr de lieu de méditation

130603_098 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac

Jeux de lumière en fin d’après-midi dans le cloître de Moissac

Le cloître de Moissac, achevé en 1100 l’un des plus anciens qui subsiste en France, déploie un grand luxe sculptural dans ses chapiteaux historiés dont beaucoup possèdent des points communs avec ceux issus des ateliers toulousains de l’abbaye de St Sernin

130603_091 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac

Les quatre galeries se déploient sur une quarantaine de mètres de longueur

Le cloître aligne ses 116 colonnes de marbre de diverses nuances le long des quatre galeries abritées sous une charpente en appentis, construction habituelle des cloîtres romans primitifs

Les fines colonnes alternativement simples ou géminées qui reçoivent les arcades très découpées font communiquer les galeries avec le préau où s’éploie la frondaison d’un grand cèdre

130603_163 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac

Le cloître adossé aux bâtiments construits au XIXe siècle

Au XIIIe siècle, la reconstruction du cloître a surélevé les colonnes par un bahut en briques, comme il était d’usage dans les constructions en Languedoc, avec des arcades de style gothique…

130603_103 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac

Briques, pierres, marbres de la colonnade du cloître

…les chapiteaux historiés romans antérieurs, sculptés dans une bonne pierre calcaire, ont été heureusement réemployés

130603_085 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac

Chapiteaux historiés alternés avec les décoratifs

Sur 76 chapiteaux et 8 piliers, les sculpteurs ont transcrit dans la pierre la pensée d’un homme hors du commun l’abbé Ansquetil, commanditaire du cloître et troisième abbé depuis le rattachement de l’abbaye à l’ordre de Cluny au milieu du XIe siècle

130603_197  Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac

« ANSQVITILII ABBATIS » Dédicace de l’abbé Ansquetil sur un pilier du cloître

Les chapiteaux historiés, traduisant en images un cycle allégorique de scènes tirées des Écritures, sont distribués selon un ordre logique, favorisant la méditation des religieux lors du cheminement le long des galeries du cloître

130603_162 Voyage vers le sud -  Etape en Tarn et Garonne - L'abbaye de Moissac - Le cloître

La main de Dieu au-dessus des apôtres

Aux quatre coins du cloître, de grandes plaques de marbre adossées à des piliers, points d’appui de l’ensemble de la colonnade, reçoivent en un bas-relief en méplat des sculptures d’apôtres

130603_132 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac

Les figures d’apôtres représentées à l’angle de la colonnade

St Paul, de façon allégorique dans ses écrits, avait considéré les apôtres comme les piliers de l’Église, placés dans un cloître sur les piliers d’angle ils y prennent une place symbolique évidente

130603_239 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac

St Jacques – Marbre – 160 cm de haut

Les apôtres sont groupés par deux à l’angle d’un même pilier et si leur visage se tourne l’un vers l’autre, leurs corps reste d’une frontalité rigoureuse

130603_244 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac

Sans être un apôtre, Paul a eu droit à son pilier quand même !

Sculptés en faible relief, les figures sont statiques, enveloppés dans des vêtements aux plis rigides, et bien que les huit apôtres soient tous différents, les vêtements, les coiffures et les gestes démonstratifs restent très stéréotypés

130603_203 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac

Pierre sur le pilier d’angle à l’entrée du cloître

Ils arborent les attributs qui les caractérisent, livres, rouleau de parchemin ou clefs…

130603_241 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac

Pierre et ses clefs

Par une stylisation des attitudes extrêmement poussée, les sculpteurs apportaient à ces grandes figures glorieuses, disciples du Christ, la dignité monumentale que l’on révérait

130603_249 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac

Matthieu et son Livre sur la généalogie du Christ

Un pilier au-milieu de la colonnade, en face de la salle capitulaire représente Durand de Bredons, devenu abbé de Moissac, sous l’autorité duquel l’abbaye se réforma en adoptant la règle en vigueur à Cluny, ce qui devait lui apporter un renom et une grande prospérité

130603_151 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac

L’abbé Durand veille sur son abbaye

Devenu évêque de Toulouse, l’abbé Durand, représenté de face sous une arcade entre deux colonnes, tient la crosse attribut de son autorité d’évêque et, image tutélaire, bénit de la destre les moines de sa communauté

130603_158 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac

Durand sous l’habit d’évêque de Toulouse

Si l’Église régenta sévèrement l’iconographie complexe sur le portail et sur les piliers du cloître, une certaine liberté et fantaisie fut laissée aux artistes qui réalisèrent les chapiteaux

130603_105 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac - Le cloître

Les chapiteaux historiés alternent parfois avec ceux aux corbeilles ajourées

Si les chapiteaux traduisent en images des scènes tirées du Livre, les idées sont hardies et originales, la composition en est libre et l’exécution vive et nerveuse

130603_218 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac

L’annonce aux bergers

L’emploi des formes, le traitement des corps et des mouvements, l’harmonie dans les proportions et l’unité de style font de ces œuvres un ensemble de haute valeur pour la sculpture romane en portant haut un étonnant degré de perfection

130603_084 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac - Le cloître

St Martin partageant son manteau

Quelques représentations tiennent toujours la curiosité et l’imagination éveillées !

130603_142 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac - Le cloître

Serait-ce Babylone ou Jérusalem ?

L’extraordinaire bestiaire fabuleux venant du paganisme était choisi pour son exotisme mais dépouillé de sa valeur magique, il prenait un nouveau contenu symbolique

Des animaux fantastiques qui, tout en sortant de la nature gardent cependant quelque chose de réel, sont habilement affrontés sur la corbeille couronnant des colonnes jumelées

130603_201 Voyage vers le sud -  Etape en Tarn et Garonne - L'abbaye de Moissac - Le cloître

Élégants rinceaux mi-végétaux, mi-animaux sur le tailloir

La stylisation réduit les formes animales ou le corps humain à une ornementation bizarre et très souvent cocasse…

130603_200 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac - Le cloître

Qu’en aurait dit St Bernard qui pestait contre « les belles horreurs et les horribles beautés » !

L’ornementation des tailloirs, tous différents, développe au-dessus des corbeilles toute la riche grammaire stylistique romane

130603_217 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac - Le cloître

Chapiteaux avec rinceaux ajourés

L’abbaye désaffectée et vendue comme bien national pendant la Révolution servit de caserne au XIXe siècle où une soldatesque désœuvrée décapita systématiquement les têtes des personnages sur les chapiteaux

Lors des restaurations du cloître, on découvrit une toute petit tête rescapée, devenue un symbole elle est maintenant exposée sous globe comme un joyau incomparable !

130603_173 Voyage vers le sud - Le Lot et Garonne - L'abbaye de Moissac - Le cloître

Un trésor bien émouvant sur un coussin de velours rouge

Le prochain article franchira un célèbre pont…

6 comments to Voyage vers le sud – Etape en Tarn et Garonne – L’abbaye de Moissac – Le cloître

  • Catherine

    Quel endroit magnifique…
    Merci Marie-Claude et bonne soirée !

  • Françoise Boissier Aurenty

    Le cloître, quintessence de l’habitation humaine,tout s’y trouve:l’ombre et la lumière, la fraîcheur et l’abri, la régularité et la fantaisie, la raison et l’imagination,la protection du corps et la liberté de l’esprit, les fonctions sociales et la solitude.Beata solitudo, sola beatitudo, s’écriait St François.Comment n’être pas sensible à toutes ces richesses laissées par des siècles de civilisation?
    Merci à notre guide et amitiés,
    Françoise

    • chambre.des.couleurs

      Oui Françoise, mais l’acharnement à détruire ce qui a précédé est de toutes les civilisations aussi…
      Des cloîtres il nous en reste bien peu, alors prenons le temps de les visiter…L’admiration aide à supporter le quotidien !
      Et la « bienheureuse solitude » de St Bernard je la comprends d’autant mieux que je l’ai choisie !

  • Françoise Boissier Aurenty

    Merci de me rappeler que la formule sur la solitude est attribuée à St Bernard et non à St François…Je l’ai rencontrée à mainte reprise dans les sanctuaires franciscains…
    Quoiqu’il en soit de son auteur, elle exprime quelque chose d’essentiel, trop oublié à notre époque de bruit et de fureur.

    • chambre.des.couleurs

      Chère Françoise, la pédante qu’il m’arrive d’être ! partage Oh Combien ! votre jugement…
      Se promener dans un cloître seuls, sans subir une horde de touristes bruyants, est un moment unique…d’où mon article

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>