Categories

 Chant d’étoiles – Quilt en soie – Recyclage de cravates

Quilt fait de récupération: cravates, échantillons de soies d’ameublement, chutes de confection et cadeaux textiles d’amies…

« Chant d’étoiles » cousu à la main, quilté à la main 1,70 x 1,70 m.

C’est mon quatrième grand quilt en soie

J’ai commencé à coudre les étoiles au printemps, sans trop savoir, à ce moment là comment je monterai le top

Recherche de montage sur le mur

Je procède toujours de la même manière, je pars d’un style de tissus et je fais des blocs d’essai, environ une vingtaine

Si le résultat me plaît je continue à coudre tout en échafaudant mentalement un montage plus ou moins cohérent

Le montage commence à se préciser !

En fait, celui-ci finit souvent par se présenter de façon naturelle !

Étoiles réunies par des losanges dans différentes teintes de bleu

Dans ce cas d’étoiles, j’étais bien en peine de leur trouver une liaison de couleurs entre-elles…

Losanges clairs en soies légères d’ameublement

C’est alors que mon amie Jacqueline m’envoya, dans le cadre informel de nos échanges de tissus, des soies unies bleues et marrons qui étaient exactement ce qu’il fallait !

Les soies unies servant à réunir les étoiles entre-elles

Depuis longtemps je garde précieusement les cravates en soie démodées ou tachées de mon mari

Comme c’est moi qui les lui achète dans le secret espoir de pouvoir les récupérer un jour, je les choisis toujours selon mon goût !

Cravates en soie décousues et lavées et échantillons américains pour cravates

Une amie, rentrant de Houston, m’a fait cadeau d’un petit sac rempli d’échantillons de soies pour cravates au goût typiquement américain

Dans ces soies, je n’ai pas pu utiliser les couleurs vraiment psychédéliques mais il en restait suffisamment d’autres dans lesquelles couper des losanges aux impressions quand même assez inusitées qui titillaient ma curiosité

Quelle harmonie sortirait de ce mariage avec des couleurs plus classiques ?

La grandeur des losanges a été déterminée par la taille des échantillons évidemment

Échantillons américains de soies pour cravates

Beaucoup de losanges clairs viennent d’échantillons de soies légères d’ameublement récupérées elles aussi au fil du temps…

Les bordures bleue et rouge

La soie est une matière magnifique mais difficile à travailler, surtout pour les bordures qui ont une forte tendance à onduler

Il faut consacrer beaucoup de soin et de minutie dans leur montage pour que l’ensemble reste droit

J’ai monté beaucoup de blocs d’étoiles en découpant les losanges dans le biais des cravates afin de ne pas gaspiller le précieux tissu

Tous les losanges sont découpés aux ciseaux cranteurs afin d’éviter l’effilochage, avec comme conséquence à la longue, une  crampe à la main car les bons ciseaux cranteurs sont extrêmement lourds !

Le fait d’amidonner à la bombe les soies trop glissantes permet de mieux les couper

En les maniant pendant la couture, l’amidon disparaît peu à peu et n’empêche nullement le quilting ensuite

Blocs plus foncés disséminés dans l’ouvrage

Je ne mélange jamais pour ce genre d’ouvrage les soies et les tissus synthétiques, bien que j’en possède de séduisants, car les soies supportent un fer très chaud alors que les autres fondent sous cette température

Quelques chutes de soies de confection aussi

J’ai puisé dans ma réserve de bobines de soies pour faire  le quilting

A raison de petites aiguillées et en passant le fil sur un bloc de cire, le matelassage ne présente pas trop de difficultés

J’ai utilisé environ une quinzaine de couleurs pour le matelassage

Les fils de soies doivent impérativement être de bonne qualité, sinon la tâche devient ardue !

Je soigne particulièrement le choix de mes doublures, que je privilégie en rapport avec le top, soit dans les couleurs, soit dans le style de l’ouvrage

La doublure choisie

Cette doublure est un tissu d’ameublement, réédition par Braquenié d’un indienne du XVIIIe siècle, avec l’ajout d’une bande dans le même goût pour compléter la pièce trop petite

Fils de soie envoyés par une amie japonaise à la fin de l’ouvrage, …Pour un prochain quilt !

Un peu difficile à quilter, surtout avec des fils de soie pour le matelassage, mais elle convenait tellement bien !

Losanges de liaison dans différentes teintes de violet au marron

Je suis aussi sereine une fois mon quilt terminé !

16 comments to  Chant d’étoiles – Quilt en soie – Recyclage de cravates

  • Chantal35

    Absolument superbe !
    Toutes mes félicitations et merci aussi pour toutes ces explications
    Chantal

  • Françoise

    vraiment extraordinaire. Quel beau travail.
    Merci pour les explications. Je garde depuis longtemps les cravates de mon entourage, mais je ne sais pas si …
    Françoise

    • chambre.des.couleurs

      Bien sûr, les cravates en soie sont un peu délicates à travailler, mais je vous encourage vivement à vous lancer, le résultat est gratifiant !

  • Béatrice

    Je reste pantoise ! Tellement bien réussi ! Osé et harmonieux.

    Quand je suis partie pour Lucerne, ma première place de décoratrice en sortant de l’école de Vevey, je n’avais pas grand chose à mettre dans ma valise. Juste une ébauche de patchwork réalisé avec des tissus qui me passaient par la main. A la maison nous n’avions pas grand chose. Mais celui-ci n’a jamais été terminé. Il a du se perdre dans les déménagements. Mais je serais curieuse de voir comment je me débrouillais à l’époque. C’était des étoiles toutes cousues à la main !!! Bien sûr sans commune mesure avec votre magnifique patchwork qui me fait penser à ce souvenir de jeunesse, grâce aux étoiles.

  • j’aimais beaucoup l’autre quilt aux cravates, mais celui-ci est une multiple splendeur!

    • chambre.des.couleurs

      Votre enthousiasme, Muriel, me fait très plaisir ! J’aime partager mes trucs et astuces afin d’encourager les personnes qui désirent se lancer dans l’aventure d’un patchwork en soie
      Les photos, hélas, ne rendent pas pleinement justice aux couleurs du quilt…De la difficulté de photographier les textiles…

  • Gaby Isabella

    Quel beau travail un plaisir pour les quilteuses merci j’ai plein d’idée à suivre

  • znnette

    bONJOUR Si je me permets de vous écrire ,une amie a déménagé et elle m’a donné la valeur d’une pleine cantine d’armée de carrés de soie qui était destinés à fabriquer des cravates pour DIOR et autres couturiers renommés je ne sais comment utiliser ces morceaux ? Faut-il les assembler avec de la viseline ou pas ?Merci de prendre du temps pour me répondre .Merci .Annette.

    • chambre.des.couleurs

      Je ne sais si vous êtes débutante en patchwork…toutes les personnes qui utilisent ce genre de soies fines les renforcent effectivement sur de la viseline
      Moi, je ne le fais jamais mais je ne suis pas un bon exemple à suivre, peut-être !

  • Bonsoir Marie-Claude,
    Je viens ce soir faire appel à vos compétences de quilteuse d’ouvrages en soie.
    En effet une amie couturière vient de me faire un très beau cadeau: des chutes de soie sauvage!!!
    J’aimerais les utiliser dans un quilt, mais je me pose plusieurs questions:
    -quelle sorte de fil utiliser pour l’assemblage? coton? polyester?
    -quelle qualité de molleton?
    -faut-il absolument utiliser du fil de soie pour le quilting? comme pour votre « chant d’étoiles » ?
    -comment entretenez-vous vos quilts en soie? nettoyage à sec? lavage à la main? à la machine?
    Un grand merci pour vos coseils et bonne soirée,
    Elisabeth

    • chambre.des.couleurs

      Je vais essayer, Elisabeth, de vous répondre
      J’utilise pour coudre les pièces un fil généralement en soie mais pour le top que j’assemble actuellement, j’ai trouvé un beau fil de coton mercerisé Mettler « Silk Finish » tout à fait approprié
      Le molleton que j’aime est du genre Nuage en polyester, on peut utiliser un molleton en soie si on aime le luxe ! Mais cela ne s’impose pas vraiment
      Pour le quilting, j’ai toujours utilisé en effet des fils de soie…en tout cas éviter absolument les fils à quilter américains Dual Duty beaucoup trop rigides
      Un petit conseil également, éviter de faire de trop petits points serrés qui fragilisent la soie, les points de quilting doivent être espacés également, je travaille surtout les soies anciennes de récupération, matière fragile qui demande de la douceur !!!
      Je n’ai encore jamais lavé mes quilts en soie, je pense que le nettoyage à sec s’impose évidemment
      Voilà ! Bon courage et tenez moi au courant de l’avancée du travail

  • Merci, Marie-Claude, pour tous ces bons conseils, en particulier pour ce qui concerne le quilting!
    Les soies dont j’ai hérité sont donc des soies « sauvages » ou du doupion, unies et de couleur vive! Je les ai d’abord remisées ,tout heureuse de ce petit trésor, mais ne sachant quoi en faire. Récemment, en allant sur le site « the root connection » et sur les blogs qui y sont reliés, j’ai vu le « carré dans un carré » de Sujata Shah, qui m’a semblé approprié pour « mes » soies, tant pour le motif très simple que pour le rendu…
    J’ai donc commencé à découper une dizaine de blocs aux ciseaux cranteurs (et là, je comprends encore mieux l’exploit pour les petites branches d’étoiles ou autres miniatures que vous réalisez!!), je ne sais pas vraiment où je vais,car j’ai l’intention de faire seulement avec ce que j’ai à ma disposition et ne rien acheter…
    Je viens de voir votre dernier ouvrage en laine. Que d’astuce et vive la récup!
    Merci encore de votre réponse et bonnes fêtes de fin d’année.
    Elisabeth

    • chambre.des.couleurs

      Je suis contente, Élisabeth, que vous ayez trouvé une idée pour utiliser vos soies
      Si les ciseaux cranteurs sont contraignants à utiliser ils vous faciliteront le travail en cours de route !
      Que cette fin d’année vous soit douce …

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>