Categories

Archives

Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon – 3ème partie et fin !

autre articles : I | II | III

Quelques photos supplémentaires pour achever le compte-rendu de cette exposition atypique de kimonos en soie Tsumugi

150107_062 Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon - 3ème partie

Shimura Fukumi – L’Unique – 2012 – Kimono Tsumugi
Teinture : bleu clair (arbre du clergé) jaune (Miscanthus tinctorius), rouge (garance) et indigo

150107_072 Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon - 3ème partie

Détail – Évocation de la venue du printemps inspiré par un poème célèbre

150107_082 Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon - 3ème partie

Shimura Yôko – Zansetsu, Neige mouchetée – 2013 –  Kimono Tsumugi
Teinture : brun (pelures d’oignon) et indigo

150107_084 Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon - 3ème partie

Détail – Évocation, d’après un conte, d’une oie sauvage au plumage mouchetée de blanc

150107_098 Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon - 3ème partie

Shimura Yôko – Marthe – 2010 – Kimono Tsumugi
Teinture : jaune (gardénia) et indigo

150107_100 Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon - 3ème partie et fin !

Détail des motifs Kasuri verts (indigo plus gardénia)

150107_111Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon - 3ème partie

Shimura Yôko – Ichiyô – 2003 – Kimono Tsumugi
Teinture : rouge (sappan) jaune (Miscanthus tinctorius), brun (pelures d’oignon), gris (branches et feuilles de chêne) et indigo

150107_112 Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon - 3ème partie

Détail – Allusion à la vie de la romancière Higuchi Ichiyô qui vécut à l’époque Meiji, et dont les écrits mélancoliques sont un fleuron de la littérature japonaise

150107_138 Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon - 3ème partie

Shimura Yôko – Miroir – 2010 – Kimono Tsumugi
Teinture : bleu clair (arbre du clergé) jaune (Miscanthus tinctorius), brun (pelures d’oignon), violet (grémil des teinturiers) indigo et filaments de feuilles d’or

150107_140 Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon - 3ème partie

Détail – Évocation de l’ombre et de la lumière jouant sur les végétaux poussant au bord du lac Biwa

150107_181Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon - 3ème partie

Shimura Yôko – Haneul – 2003 – Kimono en soie grège
Teinture : bleu clair (arbre du clergé) et indigo

150107_185 Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon - 3ème partie

Détail – D’après le mot coréen « Haneul » signifiant le ciel
Variations sur le bleu et le blanc

150107_162 Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon - Les kimonos Tsumugi

Petit aperçu de l’exposition

L’accent de cette superbe exposition artistique concernant les textiles, relativement rare même à Paris, avait été mis sur les couleurs uniquement, mes textes suppléent quelque peu au manque de renseignements sur la conception des kimonos de support

————————
Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon :
1ère partie – La couleur
2ème partie – Les kimonos Tsumugi
3ème partie et fin !

12 comments to Paris – Exposition : Tisser les couleurs – Maison de la Culture du Japon – 3ème partie et fin !

  • Bonjour Marie-Claude,

    Je suis ravie de ce supplément d’article. Ces kimonos et ces couleurs sont époustouflants… Je ne suis plus sûre de ne choisir seulement que le Lac sous la lune… L’Unique me plaît tellement aussi…

    Merci encore.

  • Sylvie Barrière

    Que de merveilles, merci du fond du coeur de nous faire partager toutes ces photos! A défaut de les voir (et c’est bien dommage!), nous nous régalons sur votre site!
    Sylvie63.

  • fanfan 64

    merci pour cette belle visite. En province, il est rare de voir ce type d’exposition, et je n’aurai jamais sans doute l’occasion de monter vers la capitale pour les regarder.
    De plus ces explications apportent davantage d’informations, chose que je n’aurai certainement pas eu l’opportunité d’obtenir
    bonne journée et à bientôt

    • chambre.des.couleurs

      Merci Fanfan d’être sensible à ce que je publie
      Je pense en effet à mes amies lointaines en rédigeant mes articles qui, je le constate, plaisent et apportent peut être un dépaysement bienvenu…

  • Hélène

    Bonjour! Je viens de trouver la réponse à ma question dans la 2e partie, c’est-à-dire que ces chefs-d’oeuvres ne sont pas tjs faits pour être portés. Cela me réconforte, je ne peux pas m’imaginer qu’une personne puisse porter cela, à part pour une cérémonie spéciale. Et je ne voudrais pas non plus travailler dans l’atelier de couture et être obligée de couper dans ces merveilles!
    Je serais pétrifiée!
    Merci beaucoup encore que par votre générosité j’ai pu à nouveau apercevoir une partie de la culture de ce pays fascinant qu’est le Japon!

    • chambre.des.couleurs

      Ces kimonos sont tellement onéreux qu’il n’y a que les créatrices qui peuvent les porter !
      Le kimono est taillé dans tout le lé de 13m. de longueur et il ne reste que peu de chutes dans lesquelles sont proposés à la vente des étuis pour portable, lunettes ou pochettes…mais le coût de ces petites choses est à la hauteur de la réputation d’un « Trésor National vivant » c’est-à-dire hors de prix !
      Merci Hélène, je vais donc continuer quelques articles sur le Japon afin de vous inciter à vous y rendre sans délais !

  • Françoise Boissier Aurenty

    C’est beau de donner envie, par vos articles si riches et si pleins d’enthousiasme , de découvrir plus avant un pays, un peuple et par dessus tout des frères en humanité.Je souhaite à toutes vos amies lectrices de pouvoir faire un jour le voyage du Japon .
    Amitiés de Françoise

    • chambre.des.couleurs

      Il est vrai, Françoise, que si mes articles sont une incitation à aller découvrir la civilisation japonaise sur place, j’en serais ravie ! Mais en fait je pense que mes chroniques bien personnelles servent plus à faire rêver que voyager !
      Je réponds toujours avec plaisir, par blog interposé, et si les demandes sont courtoises, aux nombreuses sollicitations que l’on m’adresse concernant des modalités de voyage
      J’apprécie fort les liens qui se tissent ainsi, article après article, avec les personnes qui me lisent

  • dilou91

    Merci pour ce magnifique reportage. J’ai l’impression d’avoir voyagé au pays de la beauté.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>