Categories

Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

Le 3 mars est le jour de l’année où nous installons les poupées pour célébrer la fête des filles, respectant ici en France, la tradition du Japon

150303_001Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

O-Hina sama – Le couple impérial est imprimé au pochoir sur un papier Washi structuré, les détails peints ensuite à la main
Loin des stéréotypes, le traitement des figures est rendu avec beaucoup d’humour !
Trouvé dans la famille au Japon

L’histoire de cette tradition : articles de 2011 et de 2012

140321_009 Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

O-Hina sama – Poupées exposées dans la maison familiale de Nihonmatsu
Poupées confectionnées par ma belle-sœur pour célébrer la dernière de ses petites-filles

Les Kime komi ningyô ou Kamogawa ningyô sont des poupées aux corps fabriqués en sciure de bois de Kiri (Paulownia) agglomérée avec de la colle puis modelés selon la forme souhaitée

Le bois séché et durci peut être sculpté mais pour habiller les poupées, des fentes sont pratiquées dans le bois pour y insérer les pièces de tissu

140321_010 Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

O-Bina – L’empereur

Cette technique était utilisée, pour les poupées anciennes habillées de tissus de soie, afin de faire les visages et les mains recouverts ensuite de Gofun, poudre de coquillages mélangée à de la colle

Les plus belles de ces poupées entièrement confectionnées avec cette technique encore artisanale datent d’une cinquantaine d’années

Mais de nos jours, comme la fabrication de ces poupées est devenue une activité de loisirs, les tissus proposés sont souvent en polyester clinquant et les têtes et les mains moulées en plastique

140321_011 Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

Me-Bina – L’impératrice

Quelques photos rapportées du dernier voyage au Japon…

140322_031Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

Hariko ningyô – O-Hina sama
Collection de ma belle-soeur à Nihonmatsu

Hariko ningyô, poupées stylisées typiques de l’artisanat de la préfecture de Fukushima, modelées en papier mâché puis peintes à la main en couleurs vives, les visages sont toujours recouverts de gofun

140322_033 Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

Hariko ningyô – O-Hina sama – Artisanat spécifique de la préfecture de Fukushima
Collection de ma belle-soeur à Nihonmatsu

Quelques photos prises lors de notre séjour dans la préfecture de Nagano…

140328_005 Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

O-Hina sama – Poupées trônant sous un dais, réduction d’une salle du palais impérial

Poupées anciennes exposées dans le hall de notre hôtel à Matsumoto

140328_010 Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

O-Hina sama – Une suivante de l’impératrice

Poupées anciennes venant d’un ensemble démembré et disposées au dessus d’un bahut, poupées qui doivent dater des années 1950, donc au milieu des années Shôwa, encore habillées de brocard de soie mais dont les accessoires ont presque entièrement disparu

140328_008 Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

O-Hina sama – Un amusant petit musicien

Si les attitudes et les gestes sont explicites dans ce genre d’exposition par contre les expressions des visages suffisamment personnalisés sont assez inhabituelles

140328_012m Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

O-Hina sama – Un garde-archer

Au musée de la ville de Matsumoto consacré aux arts et traditions populaires de cette région des Alpes japonaises…

140328_079m Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

O-Hina sama – Arrangement classique des poupées sur une estrade tendue de soie rouge

…différentes expositions de poupées datant des 40 dernières années telles qu’on peut les voir au mois de mars partout au Japon

140328_337 Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

O-Hina sama – Une suivante de l’impératrice

Rien ne manque sur l’estrade, les personnages tiennent toujours les instruments de leur office…

140328_073m Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

O-Hina sama – Un musicien
Les brocards de soie sont déjà assez tapageurs !

…et les accessoires sont réalisés avec une précieuse minutie

140328_340 Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

O-Hina sama – Goshoguruma – Le char tiré par un bœuf pour la sortie du palais

Des miniatures en bois laqués agrémentés de métal doré prouvent le beau travail artisanal, car tout est à l’échelle et d’une remarquable précision

140328_341Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

O Hina sama – Gokago – Le palanquin en bois laqué

Avec le temps qui passe, les collections de poupées se trouvent dispersées, les antiquaires se réservent les plus anciennes mais les accessoires égarés se retrouvent fréquemment dans les brocantes au Japon

J’ai donc commencé une petite collection !

150301_021Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

Haribako – Boîtes à couture miniatures en bois laqué et décors à la feuille d’or
Les tiroirs ne sont pas factices et s’ouvrent vraiment !

4 comments to Hina Matsuri – 3 mars – Fête des filles

  • C’est toujours pour moi un moment de dépaysement intense et d’émerveillement devant les objets que tu nous montres… Les poupées anciennes, avec les caractéristiques que tu nous expliques si bien, sont témoins d’un art(isanat) bien différent des nôtres. Mais ce sont les mini-boîtes de couture qui attirent particulièrement mon attention aujourd’hui, beau début de collection !

    Mille mercis Marie Claude !

    • chambre.des.couleurs

      Si j’ai arrêté mon choix sur les mini-boîtes à couture c’est bien sûr par référence à mon activité mais j’ai laissé quand même avec regret les autres accessoires de poupées !!!
      Merci chère Katell de m’encourager à collectionner !

  • Françoise Boissier Aurenty

    Le monde des poupées a vraiment quelque chose de fascinant, qu’il soit ici ou de l’autre côté du monde, sans que je puisse définir clairement les raisons de cette fascination…Vestiges d’une mentalité magique, très ancienne ? en tout cas il ne s’agit pas que de petites filles , de maternité fictive etc…c’est plus complexe me semble-t-il.
    Quoi qu’il en soit je comprends le plaisir de la collectionneuse: ces objets sont ravissants.
    Bonne journée !

    • chambre.des.couleurs

      Françoise, je suis quand même étonnée par le nombre de blogs où des femmes adultes jouent à mettre en scène des « poupées de créateurs » à l’effigie de petites filles et leur attribuent une vie fictive avec force détails réalistes
      A l’instar des Salons de loisirs créatifs qui de plus en plus « font dans la poupée » d’ailleurs au grand enthousiasme des visiteuses
      Je pense être loin de ces jeux…dont il y aurait beaucoup à dire

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>