Categories

Exposition Indigo – Un périple bleu – Bibliothèque Forney – III – L’inde et le sud-Est asiatique

autre articles : I | II | III | IV | V | VI

L’Inde, grand producteur d’indigo depuis l’Antiquité, d’où le nom du colorant bleu dans notre monde occidental ! était le principal pays exportateur des blocs séchés du pigment jusqu’au début du XXe siècle, époque où les teintures chimiques mirent fin à ce fructueux négoce

150128_394 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Inde – Rajasthan – Métrages de toiles de coton
Fleurs imprimées au tampon en réserve, teintures indigo et rouge en alizarine (rouge synthétique)

Quelques petites industries, généralement familiales, au travers du sous-continent indien exploitent et teignent encore les textiles avec ce colorant naturel souvent additionné de poudre de bleu synthétique et de divers composés chimiques

150128_215 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Inde – État du Gujarat ou du Rajasthan
Costume de femme du Kutch – Voile en laine teint en alizarine puis en indigo, incrusté de miroirs et de boutons

Ces produits venant de l’industrie chimique permettent d’abaisser ainsi le coût de production du travail par rapport à celui de la teinture artisanale qui nécessite de longues et patientes étapes pour l’obtention des bleus profonds tels que les aiment les populations locales

150128_225 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Détails – Bustier en coton brodé au point de chaînette
Voile avec teinture de motifs en réserve rouge sur indigo

La cuve d’indigo activée plus vite, la couleur bleue renforcée en limitant le nombre de bains restent un moyen pour les teinturiers de sauvegarder leurs entreprises bien que les toiles bleues artisanales disparaissent actuellement au profit des textiles synthétiques imprimés beaucoup moins coûteux et plus pratiques dans l’usage quotidien

150128_228 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Détail de la jupe imprimée au tampon de fleurs de frangipanier
La jupe est formée de trapèzes cousus tête-bêche pour économiser le tissu

Si toutes les traditions textiles se rencontrent encore en Inde, tissage, impressions artisanales, patchwork, broderies avec ajout de miroirs…

150128_385 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Inde – Saurashtra – État du Gujarat
Tenture – Toile de coton indigo brodée de fils de soie polychromes avec ajout d’éclats de miroirs

…les toiles fleuries imprimées en réserve à la planche ou au tampon faisaient plus particulièrement la réputation des teinturiers de l’indigo et des imprimeurs dans les états du Rajasthan et du Gujarat au Nord de l’Inde

150128-_275 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Inde – Nord-ouest – Ethnie Naga
Toile de coton tissée et teinte à l’indigo

La plus belle pièce de l’exposition, à mon sens, est une pièce sobre tissée et teinte en indigo où quelques discrètes broderies ajoutent du mystère tandis que les cercles parfaits constitués de cauris laissent entrevoir une symbolique qui nous échappe

150128_277 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Détail – Broderies de poils de chien teints en rouge
Ajout de cercles formés de cauris

Les textiles teints en indigo servent encore à confectionner les costumes des paysans des minorités du Sud-Est asiatique, les motifs brodés et les vêtements surchargés d’ornements divers permettent d’identifier l’ethnie et de différencier les fonctions de chacun au sein des groupes constitués dans les différentes régions

150128_218-219-220 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Costumes traditionnels des minorités au Vietnam et au Laos
Ces costumes ne sont plus revêtus qu’au moment des fêtes

Comme beaucoup d’ethnies ne produisent pas d’indigo, l’achat du précieux pigment se fait auprès de groupes qui cultivent les plantes et vendent au plus offrant le produit de leur travail

150128_224 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Vietnam – Ethnie Lôlô – Détail d’un costume de femme
Toile de coton teinte en indigo avec applications de motifs multicolores

150128_276 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Détail – Applications de tout petits triangles et de motifs en appliqué-inversé

Au Vietnam et au Laos, des femmes tissent encore sur des métiers rustiques des lés de tissu en coton ou en chanvre qui seront teints ensuite en indigo de diverses nuances de bleu, le surplus de la production étant destiné à être vendu sur les marchés

150128_235 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Vietnam – Ethnie Lao – Détail du costume de femme
Applications de petites bandes de cotonnades multicolores sur une veste en coton indigo
Pièces de monnaie et décorations en métal embouti

Les vêtements traditionnels sont ornés de fines bandes de cotonnades manufacturières, les motifs choisis pour les applications sèment sur les tenues des figures géométriques tout à fait reconnaissables !

150128_299 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Vietnam – Ethnie Yao
Détail d’une tunique d’homme teinte en indigo fermée par 146 boutons en métal !
Les femmes sont-elles chargées de boutonner la tunique ?

Si beaucoup de femmes des minorités arborent en plus des costumes décorés, de grandes jupes plissées bariolées, d’autres au contraire se vêtent le pantalons et de tuniques plus sobres égayées par des torques et des bracelets en argent ou en simple métal chargés de les protéger des forces négatives

150128_242 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Laos – Ethnie Akha – Costume de femme
Coiffe à armature de bambou recouvert de tissu cousu de pièces de monnaie, de boules de métal, de cauris, de boutons et de pompons

Les ornements de tête, grosses nattes postiches, coiffes extravagantes recouvertes d’une multitude de fanfreluches distinguent aussi les différents groupes sociaux

150128_247 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Détail du costume
Applications de bandes de tissus, perles de verre, coquillages et pompons

150128_260 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Détail de la broderie – Point de croix et bouton métallique comme décoration

Tous ces costumes ornementés au goût des femmes ne sont plus revêtus, à part quelques exceptions, qu’au moment des fêtes ou pour les cérémonies

150128_312 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Thaïlande – Ethnie Akha
Veste de femme en coton avec applications de bandes de cotonnades et de broderies, ajout de perles de verres et de graines

Les broderies sont toujours exécutées séparément sur des petits morceaux de tissu puis réunies entre elles par des galons de couleurs, cousues sur les vêtements, au col, sur le plastron et les manches

150128_313 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Détail des applications sur toile de coton indigo

Nombre d’ethnies privilégient les teintures très foncées, n’hésitant pas à reteindre des vêtements décolorés et même usagés, les broderies sont alors décousues aisément pour ne pas prendre la couleur et pour venir décorer d’autres textiles

150128_315 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Laos – Ethnie Lu
Veste de femme teinte en indigo avec applications de bandes de soie colorées

Des pièces de costumes font exception, des bandes de broderies serrées ou des applications de soies de couleur recouvrent littéralement le vêtement entier

150128_380 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Vietnam – Ethnie Hmong – Jupe portefeuille plissée
Lés de coton cousus teints en indigo et batik, empiècement de taille en coton indigo
Le dernier volant est une cotonnade imprimée

Les broderies sont souvent exécutées au point de croix, les motifs varient suivant les villages mais toutes partagent en commun les triangles et les losanges destinés à la protection du porteur du vêtement

150128_323 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Vietnam – Région de Sapa – Ethnie Yao rouge
Détail d’un pantalon de femme en chanvre avec broderies en fils de soie

Les pompons, autrefois en soie mais maintenant en laine synthétique, rose vif ou rouge parsèment les tenues en apportant des touches de couleurs aux bleus indigo presque noirs jugés souvent trop austères

150128_287 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Thaïlande – Région de Chiang Raï – Ethnie Karen
Détail d’une tunique de femme en coton avec broderies et applications de graines

Si l’indigo a la réputation de protéger les paysans des serpents et autres insectes lors du travail dans les champs, il aurait aussi la faculté de sauvegarder des esprits malins !

150128_291 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Indonésie – Sumatra – Ethnie Kauer de Lampung
Veste de cérémonie en soie et coton avec ajouts de fils métalliques et de cauris

Nombre de villageois gardent donc sur eux des petits papiers ou des fils teintés en indigo comme talismans

150128_293 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Indonésie – Sumba
Toile de coton en ikat de chaîne créant un dessin anthropomorphe

150128_298 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Détail du même pagne cousu d’une partie différente avec un second motif tissé en ikat

150128_374 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Indonésie – Châle d’homme
Toile de coton avec fils en ikat de chaîne teints en 2 nuances d’indigo

L’exposition présentait un étonnant travail d’assemblage de bandes de laines tissées, simple mais spectaculaire, où l’indigo en différentes nuances essayait de calmer d’éclatantes couleurs végétales

150128_390 Expo Indigo - Un périple bleu - Bibliothèque Forney - III - L'inde et le sud-Est asiatique

Népal – Ethnie tibétaine
Tissage de bandes de laines en indigo et autres teintures végétales

A suivre …L’Afrique et le Moyen Orient

————————
Exposition Indigo – Un périple bleu – Bibliothèque Forney :
I – Le Japon
II – Les minorités chinoises
III – L’inde et le sud-Est asiatique
IV – L’Afrique et le Moyen Orient
V – L’Amérique centrale
VI – L’Europe

8 comments to Exposition Indigo – Un périple bleu – Bibliothèque Forney – III – L’inde et le sud-Est asiatique

  • merci Marie-Claude
    grâce à vous je continue mes voyages (pas encore vu l’expo à Forney !)
    pour moi les cauris c’est l’Afrique : je plonge les mains dans mon tas de cauris et je navigue
    @ bientôt

    • chambre.des.couleurs

      Je n’ai pas réussi à trouver dans ma documentation si les cauris en Inde servaient aussi à la divination
      Ella, le voyage continuera en Afrique …dans le prochain article !

  • c’est superbe comme travail , dis moi tu n’aurai pas une adresse Pinterest ?
    biz isa

    • chambre.des.couleurs

      Non, Isa, pas de tableaux Pinterest pour moi ! Pas le temps de m’adonner à cette occupation !
      En revanche, nombre de mes photos figurent dans beaucoup de tableaux !

  • mdereims

    les cauris,? si je me souviens bien étaient une monnaie d’échange en Afrique. elles ont donc migré vers le Chine avec l’homme. en Chine, sur les vêtements elles n’étaient plus une monnaie d’échange ? quoique l’or l’était, monnaie d’échange et est toujours exposé et utilisé sur bien des vêtements et objets.
    merci pour ces belles photos et vos explications.
    à + Mdereims

    • chambre.des.couleurs

      Il me semble avoir lu que les cauris ont été une monnaie d’échanges aussi dans des temps forts anciens en Asie du Sud-Est…Cela est resté comme une réminiscence de valeur et de prestige dans les mentalités paysannes
      Les minorités chinoises apprécient beaucoup plus l’argent que l’or pour les parures…mais un argent très brillant car souvent associé pour les femmes à la lune
      Merci de votre constance à suivre mes petits articles

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>