Categories

Paris – Expo « Le Japon au fil des saisons » – Musée Cernuschi – I – Le courant Rinpa

Comme les articles de mon blog ne suivent pas le fil de l’actualité, un petit retour sur cette exposition terminée il y a quelques mois mais dont le sujet abordé trouve toujours une correspondance dans mes reportages sur le Japon !

141014_094 Paris - Expo " Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi

Le musée Cernuschi n’abrite que des collections d’art chinois mais organise régulièrement des expositions sur les arts du Japon

L’exposition présentait des peintures réunies par un couple de collectionneurs américains, elle n’était pas, par conséquent, exhaustive de l’art pictural entier du Japon !

La présentation des peintures ne facilitait guère, en raison des spots d’éclairage sur les vitrines, la contemplation et encore moins le travail des photographes amateurs ! aussi mon reportage fait-il la part belle aux détails des œuvres exposées

141014_268 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Collection de R. et B. Feinberg
Collection de peintures de la seconde moitié de l’époque Edo uniquement  (1615 – 1868)

Les arts au Japon ont toujours développé une relation étroite avec la nature mais une nature idéalisée inséparable de la poésie où les thèmes des saisons largement codifiés étaient chargés d’exprimer la sensibilité des artistes et les émotions des aristocrates-mécènes cultivés

Ces évocations du passage des saisons sont d’ailleurs toujours respectées de nos jours et dans beaucoup de domaines de la vie quotidienne

141014_208 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Suzuki Kiitsu (1796-1858) Fleurs de printemps – Détail
 Tanpopo, les pissenlits, au pied d’une azalée, humbles fleurs sauvages que les artistes ne dédaignaient pas !

Les deux saisons les plus propices à être célébrées sont le printemps avec ses fleurs de pruniers, de cerisiers et de glycines tandis que les érables rougeoyants, les chrysanthèmes et la pleine lune associée aux sept herbes de l’automne magnifient de façon admirable cette troisième saison

141014_159 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Tawaraya Sôri  (actif vers 1764-1780) Érables en automne
Paravent à 6 feuilles, encre et couleurs sur fond de feuilles d’or collées sur papier – 68 x 211 cm

Le thème des érables en automne est une tradition classique dans la peinture mais sur ce paravent l’artiste élabore une science de la composition d’ensemble hardie et afin de donner de la profondeur à son motif il joue sur les mouvements opposés et sur la forme dynamique des arbres qui assurent un équilibre

141014_221Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Tawaraya Sôri – Érables en automne – Détail
Le feuillage encore vert est obtenu par l’emploi de la malachite broyée

Les troncs puissants des arbres en vision rapprochée accentuent la fragilité des feuilles rougeoyantes venues combler si légèrement le centre du paravent

141014_220 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Tawaraya Sôri – Érables en automne – Détail
 Les verts et les rouges des feuilles contrastent sur un fond recouvert de feuilles d’or

L’école Rinpa tire son nom du peintre et calligraphe Ogata Korin (1658-1716) au style original empreint de vigueur qui fut fort admiré au début du XVIIIe siècle et dont les artistes se revendiquant de l’école Rinpa ressuscitent les œuvres si fort appréciées

141014_172 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Sakai Hôitsu (1761-1828) Fleurs et oiseaux au fil des mois
Douze Kakemono, peintures sur soie, encre, couleurs et lavis d’or – 132 x 44 cm
(Spots lumineux avec reflets sur les vitres = piètres photos !)

Si cette esthétique qualifiée de décorative, d’une stylisation audacieuse pleine de vigueur, aux couleurs vives appliquées sur des fonds de feuilles d’or et d’argent influenceront durablement les artistes jusqu’à nos jours, ce sont surtout les thèmes empruntés à la poésie classique mais traités de manière allusive qui seront privilégiés

141014_196 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Sakai Hôitsu – Détail du 5ème mois
Hortensia

Le sujet préféré des artistes de l’école Rinpa reste les compositions décoratives et poétiques de fleurs, d’herbes et d’oiseaux d’un réalisme minutieux peints sur des paravents ou sur des Fusuma, les cloisons mobiles des luxueuses demeures des habitants d’Edo

141014_173 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Sakai Hôitsu – Détail du 7ème mois
Volubilis

L’esthétique du courant pictural issue des œuvres de Korin ne s’est pas transmis, comme à l’habitude, par une tradition familiale de maître à disciple mais fut ressuscitée par des admirateurs passionnés mais indépendants

141014_176 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Sakai Hôitsu – Détail du 8ème mois
Campanules et caille

Sakai Hôitsu, issu de l’aristocratie militaire cultivée, dont la famille fut commanditaire et mécène du peintre Korin, était un fervent admirateur de l’œuvre de cet artiste et par affinité spirituelle il s’attacha à le faire connaître en publiant une compilation de cent de ses peintures à l’occasion du centième anniversaire de sa mort

141014_210 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Sakai Hôitsu – Détail du 10ème mois
Un geai

Sakai Hôitsu, libéré des contingences matérielles et des préoccupations vulgaires, put consacrer toute sa vie aux joies artistiques car en parfait dilettante de la fin du XVIIIe siècle, il excella aussi bien dans la poésie, la calligraphie que dans d’autres arts d’agrément

141014_218 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Sakai Hôitsu – Détail du 12ème mois
Prunier et moineau

Après avoir rendu hommage au style de Korin en copiant ses peintures, ce n’est que vers la fin de sa vie qu’il peignit de grands panneaux de fleurs et d’oiseaux où la nature s’exprime par une fraîcheur de coloris et une délicatesse pleine de poésie

141014_211Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Sakai Hôitsu – Détail du 11ème mois
Canard colvert

La synthèse, perceptible dans les œuvre de Sakai, entre le raffinement et l’harmonie des motifs, la calligraphie et la poésie devient à cette époque un idéal décoratif nouveau au Japon

141014_215 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Sakai Hôitsu – Détail du 11ème mois
Rochers saupoudrés de neige

L’impression de relief des motifs et les dégradés de teintes sont obtenus avec la technique de Tarashikomi qui renouvelle avec des couleurs le procédé monochrome du lavis à l’encre de Chine

141014_226 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Sakai Hôitsu – Trois passereaux sur un plaqueminier (arbre à kakis)
Kakemono- Encres et couleurs sur soie – 151 x 50 cm

Le procédé Tarashikomi employé par l’artiste consiste à appliquer une couleur sur une autre avant que la première ne soit sèche afin de nuancer les surfaces unies et d’ombrer les motifs, s’éloignant ainsi de la tradition picturale chinoise

Sakai joue avec son support, des traits légers avec un pinceau moins chargé de pigments en laisse apparaître les parties claires qui s’intègrent dans la composition

141014_228 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Sakai Hôitsu – Trois passereaux sur un plaqueminier – Détail

Le luxe raffiné de la bourgeoisie de Kyôto, marchands d’étoffes enrichis dans le commerce avec la Chine mais nourrie de la tradition artistique de l’époque Heian, favorisa l’épanouissement de ce sentiment esthétique chargé d’exprimer l’élégance et l’esprit du siècle

141014_182 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Sakai Hôitsu – La sente au lierre du mont Utsu
Paravent à deux feuilles, encre, couleurs et or sur papier – 145,5 x 138,4 cm

Sakai Hôitsu illustra avec légèreté les thèmes poétiques célèbres de la littérature japonaise comme un épisode fameux des Contes d’Ise où la solitude d’un voyageur éloigné de la capitale est évoqué avec une subtile mélancolie

Le personnage, un aristocrate en voyage franchissant un col dans la montagne, écrit un poème destiné à sa femme pour lui exprimer la nostalgie due à leur séparation

141014_186 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Sakai Hôitsu – La sente au lierre du mont Utsu, épisode tiré des Contes d’Ise – Détail
Le noble, habillé à la mode de Heian, avec son écritoire

La schématisation de la nature avec le défilé entre des rochers menaçants et la simplification des pins minuscules, la silhouette triangulaire de l’ermite accentuent par contraste le désarroi du personnage

141014_188 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Sakai Hôitsu – La sente au lierre du mont Utsu – Détail
Croisant son chemin, l’ermite à qui sera remis la lettre

Suzuki Kiitsu, né dans une famille de teinturiers, obtint par son mariage le statut de samurai et adopté par le clan des Sakai, il devint, grâce à sa prédilection pour la poésie et pour sa parfaite maitrise artistique  l’ami et le successeur de Sakai Hôitsu

141014_204 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Suzuki Kiitsu (1796-1858) Grues
Paire de paravents à deux feuilles, encres, couleurs, papier à fond doré – 175 x 165 cm

Ces paravents aux grues, à l’origine des Fusuma, les portes coulissantes des riches demeures bourgeoises, présentent deux groupes d’oiseaux se détachant sur un fond doré, mais bien qu’inspirées de l’œuvre de Korin, ces motifs sont interprétés de façon beaucoup plus libre

Le style original de Suzuki Kiitsu se caractérise par une composition pleine de vigueur où la liberté des lignes basée sur l’observation de la nature l’éloigne des représentations académiques d’un sujet récurrent dans la peinture japonaise

141014_203 Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Suzuki Kiitsu – Grues
Détail

Une composition hardie et originale visant à l’effet décoratif où la profondeur de l’espace est suggérée par les groupements et les attitudes contraires des oiseaux, les poses naturelles des grues facilitant les échanges des regards suscitent une apparence de réalité

141014_201Paris - Expo "Le Japon au fil des saisons" - Musée Cernuschi - I - Le courant Rinpa

Suzuki Kiitsu – Grues
Détail

La suite de l’article fera une autre incursion dans l’univers pictural de l’époque Edo

4 comments to Paris – Expo « Le Japon au fil des saisons » – Musée Cernuschi – I – Le courant Rinpa

  • merci Marie-Claude
    je suis très contente de revoir cette expo au travers de vos yeux !
    Si je ne me trompe il va être question de Corée cette année…

    • chambre.des.couleurs

      Merci Ella, cette exposition était fort passionnante par la qualité des peintures, excellence d’une collection privée hors du Japon
      La Corée, en effet est à l’honneur cette année…A voir donc

  • Bonjour Marie Claude.
    La délicatesse des oeuvres japonaises me font rêver. J’adore les liserons, les oiseaux, les fleurs et tout et tout…
    Ici, c’est le stress permanent. je dois vider mon atelier, ne sais pas encore exactement quand l’ultimatum tombera ! Mais c’est quand même le moment de * lever le pied *. Pensez-vous ! 3 marchés par semaine, colliers ou brocantes… Je m’amuse beaucoup dans les brocantes. ce que je pense partir tout de suite, traîne, les choses que je pense donner dans les broc. sociales, partent tout de suite ! Nous n’avons pas les même goûts !
    Je vous embrasse Marie Claude, pense souvent à vous.

    • chambre.des.couleurs

      Chère Béatrice, Je sais que vous appréciez toutes ces peintures que l’on n’a pas si souvent l’occasion de voir en Occident
      Je partage votre réflexion sur les brocantes car récemment j’ai trouvé dans un vide-grenier, au milieu d’une montagne de fringues, deux bougeoirs anciens en bronze ciselé pour une somme plus dérisoire qu’un bibelot made in China !

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>