Categories

Japon – Miscellanées textiles autour du Kimono

Les tissus que j’utilise pour mes travaux de patchwork entre autres sont des tissus japonais anciens et proviennent de kimonos usés ou tachés donnés par ma famille japonaise ou encore de chutes, généralement de soie, trouvées en parcourant les petits magasins et les brocantes

150301_010 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Kimono en soie rose pour petite fille
Années 1950-1960
H. 115 cm

Sur les marchés aux puces de Kyoto, parmi d’innombrables textiles d’époques récentes, il est possible de trouver des kimonos d’enfants destinés à être portés pendant les jours de fête et pendant la célébration de Shichi-go-san, litt. sept-cinq-trois ans, au moment où les enfants arrivés à cet âge, habillés de vêtements traditionnels très colorés, sont emmenés au sanctuaire shinto pour remercier les Kami de leur protection

150301_006 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

La doublure et la longue ceinture sont en soie rouge
Le motif de Hô-ô, le phénix à longue queue, symbole d’immortalité décore tout le kimono

Ces kimonos sont toujours décorés de motifs auspicieux symbolisant longue vie et prospérité souhaitées pour chaque enfant

150301_001 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Détail du phénix évoluant au milieu des fleurs
La couleur rouge est prégnante

Mais selon les époques, le style des décors des kimonos suivent la mode en cours, ainsi le kimono rose datant des années 1950-1960 est encore assez sobre dans des couleurs douces même si le rouge, couleur de la joie, se fait omniprésent, les motifs sont encore très classiquement japonais

150422_044 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Kimono vert et rose pour fillette
Années 1990-2000

Sur le kimono vert plus récent et datant des années 1990-2000, les motifs imbriqués sont devenus plus nombreux et plus colorés, de nouveaux dessins comme les grosses roses empruntés au style de l’Occident voisinent avec les motifs de tradition japonaise dans des couleurs devenues assez tape-à-l’œil !

150422_043 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Devant du petit kimono – H. 115 cm
Motifs de papillons, de roses et autres fleurs très colorées

Un kimono se compose de longs rectangles de tissu, chaque côté du devant ayant son prolongement dans le dos, chaque lé se trouve plié au-dessus des épaules sans coutures

Les motifs imprimés en continu sur l’étoffe se retrouvent donc logiquement tête-bêche

150422_047 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Détail – Roses épanouies aux couleurs un peu trop tapageuses
Une seule couture au milieu du dos joint les deux lés d’étoffe

Pour prolonger mon propos…

Tous les guides de voyage au Japon recommandent d’aller au Nishijin ori Kaikan, centre de tissage Nishijin à Kyôtô, renommé pour ses informations sur les précieux tissages de soie

140330_004 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Centre de textile Nishijin – Bannière confectionnée avec d’authentiques échantillons de tissages pour Obi ornant un mur entre deux escalators !
Dommage, l’auteur de l’œuvre n’était pas mentionné

Las, le centre est plutôt un grand magasin de souvenirs pour touristes pressés, les textiles vendus avec le label « Esprit de Nishijin » ne sont que de jolies soies imprimées !

Et je ne suis pas sûre que cela soit fabriqué au Japon !

140330_007 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Détail – Sur le fond d’un tissage d’un Obi blanc et or

Les tissages de soie de Nishijin réputés à juste titre pour leur savoir-faire et leur beauté étaient représentatifs de la Momoyama bunka, et plus précisément des cinq années de la Genroku bunka, la culture de l’ère Genroku, considérée comme l’Age d’or de la civilisation japonaise de l’époque Edo

140330_008 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Détail de tissages de fils d’or et d’argent

Si à Nishijin étaient confectionnés les somptueux kimonos de la société de Cour et ceux toujours revêtus par les acteurs du théâtre Nô, actuellement les artisans y tissent surtout les Maru Obi, les précieuses et très coûteuses ceintures de kimono mesurant plus de quatre mètres sur une largeur de 70 cm

140330_075 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Obi en soie tissé à Nishijin, œuvre d’art dont le coût résulte du temps passé …et de la patience !

Kyôtô connut au XVe siècle, pendant la guerre d’Ônin, une succession de combats fratricides qui détruisirent une grande partie de la ville

140330_009 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Nishijin ori Kaikan – L’activité tisserande à l’époque Edo

Les tisserands alors se réfugièrent en province et ne revinrent s’installer dans la vieille capitale que plusieurs années plus tard…

140330_092 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Centre textile de Nishijin – Tissage d’un Obi d’après une peinture sur paravent de Sôtatsu

…pour reprendre leur activité, protégés par les défenses de l’Armée de l’Ouest stationnant dans cette partie de la ville, le quartier de Nishijin, le Camp de l’Ouest, en a gagné sa toponymie

140330_086 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Fûjin Raijin zu – Les dieux du vent et du tonnerre peints par Sôtatsu au XVIIe siècle
La peinture est fidèlement reproduite par une tisserande à Nishijin comme motif d’un Obi

L’activité tisserande, enrichie d’un savoir-faire venu de Chine pendant l’époque Edo, amorça pourtant un déclin à la fin du XIXe siècle en raison des coûts pharamineux de sa production …

140330_085 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Centre textile de Nishijin – Métier à tisser Jacquard en activité

…avant que de nouvelles techniques venues d’Europe ne réussissent à sauvegarder cette tradition centenaire

140330_080 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Nishijin ori Kaikan – Étourdissante variété de teintes de soies sur les Ito maki, les bobines en bois traditionnelles

Des métiers à tisser Jacquard furent importés de Lyon et sont encore employés presque exclusivement à Nishijin aujourd’hui, même si des œuvres originales demandant un savoir-faire unique sont encore tissées minutieusement sur des métiers à l’ancienne, respectant l’antique tradition

150506_031Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Échantillons de tissages en brocard de soie de Nishijin
Collection personnelle

Les dessinateurs pour kimonos et Obi confient leurs croquis mis en couleurs aux tisserands qui se chargent de réaliser de grands échantillons comme essais avant leur mise définitive sur les métiers

150506_036 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Obi ancien tissé à Nishijin trouvé à Paris, il y a quelques trois décennies dans un dépôt-vente !
L’Obi de 70 cm de large se porte plié en deux, le dessin n’est donc visible qu’en moitié

Quelquefois, il est possible de se procurer quelques uns de ces échantillons … si la chance sourit !

140330_122 Japon - Miscellanées textiles autour du Kimono

Dans le quartier de Nishijin, les kimonos encore portés au quotidien
Lanternes avec annonce d’un spectacle de danse de Maiko avec les noms des généreux sponsors
Une entreprise au nom de Tsuruya en fait partie !

N B : Malgré les nombreuses demandes que je reçois pour obtenir des adresses et des « bons plans » de recherche textile, je ne peux donner aucun renseignement valable, les offres de textiles fluctuant de façon peu fiable au cours des années aussi bien en France qu’au Japon

6 comments to Japon – Miscellanées textiles autour du Kimono

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>