Categories

Nuiko Obachan no omoide – En souvenir de la tante Nuiko – Quilt en soies de kimonos japonais

Si les journées caniculaires et épuisantes de cet été en Ile de France  n’ont pas été favorables à la tenue habituelle de ce blog, en revanche jouer avec les fils et les étoffes est resté d’un attrait constant !

150915_023  - Quilt en soies de kimonos japonais

Nuiko Obachan no omoide – En souvenir de la tante Nuiko
Chutes de soies diverses de kimonos – 2015
Cousu et quilté à la main – 180 x 180 cm

Ce nouveau quilt a été conçu comme un hommage à Nuiko Obachan, la tante préférée de mon époux, car il recycle les tissus de soie de deux de ses kimonos

Cette tante Nuiko, deux fois veuve resta sans enfants mais vécut toute sa vie en bonne intelligence avec la famille du fils issu d’une première union de son second mari

Obachan -1927-09-22 Quilt en soies de kimonos japonais

Nuiko à 5 ans en 1927 entourée de ses trois frères
L’enfant du milieu deviendra mon beau-père !

J’ai toujours gardé des liens privilégiés avec la tante Nuiko que j’aimais beaucoup car nous partagions le même intérêt pour les étoffes !

Elle cousait elle-même ses kimonos et aimait confectionner de façon ludique avec les chutes de tissus des petits objets charmants et pratiques

Obachan-5 Quilt en soies de kimonos japonais

Nuiko dans les années d’après-guerre avec sa mère et ses frères

Nuiko Obachan est, hélas, décédée à l’âge de 90 ans en automne, au moment où nous séjournions au Japon

Obachan-10 Quilt en soies de kimonos japonais

Nuiko le jour de son mariage à la fin des années 1940
En compagnie du clan Tsuruya, mère, frères et grands-parents

Ses derniers jours furent paisibles bien qu’elle ne fut plus en état de reconnaître les membres de sa famille mais dès que je fus à son chevet en lui prenant la main, elle réussit à prononcer mon nom plusieurs fois avec une expression de tendresse qui me laissa bouleversée

Obachan-7 Quilt en soies de kimonos japonais

Nuiko Obachan vers 1995 (en tablier à carreaux bleus) telle qu’elle restera dans mon souvenir

Nombre de tissus japonais de ma collection m’ont été offerts par Nuiko dont le prénom écrit avec un Kanji (idéogramme) ancien signifie littéralement « Broderie » mais avec le sens profond d’esthétique morale …un prénom qui fut excellemment porté

IMG_5398 Quilt en soies de kimonos japonais

Rouleaux de soies pour kimono offerts par Nuiko Obachan pour conforter mon activité de quilteuse !

Les deux kimonos, aux teintes destinées plutôt aux dames âgées, couleurs sombres piquetées de petits motifs discrets, furent décousus soigneusement, puis les parties tachées et les lignes de coutures usagées supprimées, il resta suffisamment de matière pour tailler dans les longueurs du dos les bordures du quilt

150915_011Quilt en soies de kimonos japonais

La gamme des couleurs vives compte des roses, des rouges vermillon, des rouges plus foncés, des orangés et des violets clairs

Le reste du tissu servit pour les pièces de couleur foncée qui rythment les blocs choisis, je tenais absolument à associer ces deux étoffes presque semblables pour donner une unité au quilt

150915_013 Quilt en soies de kimonos japonais

Motifs des étoffes de même style en petits pointillés sur fond rose/violet et bleu

Les pièces de ces couleurs sont donc constantes sur tout l’ouvrage, le rose/violet placé au centre cède la place en bleu vers les côtés…

150915_048  Quilt en soies de kimonos japonais

Les blocs rose/violet se prolongent dans les bleus

…tandis que quelques soies vertes sont venues dans deux angles rompre l’unité rose-bleu

150915_045 Quilt en soies de kimonos japonais

Les soies vertes apportent une touche de dissonance bienvenue !

Les fonds clairs sont coupés dans des doublures de kimono ou dans des Juban, les kimonos de dessous, et contrairement aux recommandations contenues dans les bibles du patchwork ! je n’ai pas hésité à mélanger différentes teintes d’écru avec du blanc

150915_043 Quilt en soies de kimonos japonais

Un seul bloc aux soies très claires sert de point focal au quilt

Les pièces composant les cercles exploitent en couleurs et en textures toutes sortes de chutes de soie de kimonos, j’ai, de plus, recyclé pour cet ouvrage les soies restées esseulées lors du découpage des blocs d’éventail de mon quilt précédent

150915_053  Quilt en soies de kimonos japonais

Des cercles éventuellement vus comme des petits moulins à vent

Les blocs aux courbes douces mais aux teintes très vives, évoquant des petits moulins à vent avec beaucoup de rouge symbole de joie, semblent flotter et s’envoler discrètement au-delà de l’ouvrage afin de personnifier la tante Nuiko, dont les vicissitudes de la vie ne parvinrent jamais à assombrir le caractère optimiste et enjoué et qui demeurait son plus grand charme

150915_051Quilt en soies de kimonos japonais

Soies vives des kimonos portés habituellement par les jeunes femmes

Les soies de textures différentes, unies, imprimées ou tissées très glissantes dont le droit fil ne fut pas toujours respecté afin d’utiliser les tissus disponibles, furent assez malaisées à coudre parfaitement, elles nécessitèrent un amidonnage soigné avant d’être aisément découpées aux ciseaux cranteurs

150104_002 Quilt en soies de kimonos japonais

Pièces épinglées sur le mur pendant la construction de l’ouvrage
De la nécessité de découper aux ciseaux cranteurs car les soies vont être manipulées en tout sens

Ma façon habituelle de confectionner un quilt n’est pas très orthodoxe !

En manipulant longuement les étoffes à ma disposition, une idée fuse en général et je commence un bloc puis deux puis trois que j’épingle sur le mur afin de constater si le rendu est plaisant …ou pas !

141218_002 Quilt en soies de kimonos japonais

Genèse de l’ouvrage
J’avance par tâtonnements !

Puis je construis l’ouvrage autour de ces blocs primaires, je commence dès le début à les coudre entre eux en ajoutant ou en retranchant d’autres blocs, les couleurs se plaçant presque de façon évidente au fur et à mesure de l’avancée de l’ouvrage

Évidemment, au cours du montage, je change souvent mon assemblage de couleur, alors je découds patiemment les blocs assemblés, bien que défaire les coutures dans des étoffes en soie reste toujours une épreuve aléatoire !

150110_002 Quilt en soies de kimonos japonais

L’ouvrage a pris l’aspect souhaité, le travail de complétion peut continuer…

Les soies de couleur rose/violet et bleue destinées à confectionner des kimonos pour l’hiver sont des étoffes épaisses au tissage particulièrement serré, sur cette matière le quilting avec des fils de soie de différentes couleurs fut assez difficile à réaliser

150915_042 Quilt en soies de kimonos japonais

Quilting ludique de la bordure

Le quilting accentue les courbes des pièces, des cercles de différentes tailles sont ajoutés aux intersections des blocs et viennent même apporter leur arrondi jusque dans les bordures

150915_039 Quilt en soies de kimonos japonais

Les deux bordures reprennent les couleurs omniprésentes de l’ouvrage

Des petits nœuds de fil de soie réunissent les pointes des blocs pour une évocation des houppettes qui finissent généralement au Japon les ouvrages de couture comme ceux que confectionnait Nuiko Obachan

La doublure se compose d’un coupon de tissu léger d’ameublement de l’éditeur Braquenié et d’une étoffe imprimée de grandes fleurs exotiques à la manière des Indiennes

150915_033 Quilt en soies de kimonos japonais

Toile rouge/orangé de Braquenié imprimée au cadre à la main complété par une réplique des toiles peintes du XVIIIe siècle

Des émotions fugitives m’ont accompagnée tout au long du travail sur ce quilt avec ses motifs légers et ses nuances de couleurs…

Le patchwork comme mode d’expression … sujet d’apaisement et de consolation

30 comments to Nuiko Obachan no omoide – En souvenir de la tante Nuiko – Quilt en soies de kimonos japonais

  • isa debat

    ce quilt est superbe d’autant que chargé de souvenirs et tendresse , j’ai un ami qui a des soies … dommage il a un kit mais je vais quand même le lui montrer
    biz isa

  • Comme une gourmandise. J’ai attendu ce quilt.J’apprécie toujours beaucoup le texte et les photos en partage. Il est non seulement très beau mais c’est aussi un tour de force de technique. Je me répète mais je dis encore merci et excellente journée
    Ps : en quelle langue vous communiquiez avec Tante Nuiko ? je sais que la langue des tissus est universelle mais quand même !

    • chambre.des.couleurs

      Merci Christine, mais je pense que la technique est un minimum quand on s’adonne au patchwork, bien que je sois consciente que ce n’est pas dans l’air du temps !
      Nuiko Obachan arrivait à comprendre mon japonais basique et comme je maîtrise assez bien le vocabulaire des textiles japonais, la communication se faisait sans problème

  • Bonjour Marie-Claude,
    Je suis très heureuse de vous lire à nouveau, surtout avec un article comme celui-ci. Ce quilt est magnifique à tous points de vue !
    Bonne journée.

  • Comme toujours devant vos ouvrages, je suis à la fois époustouflée par la perfection technique et sous le charme de la beauté pure!
    Et puis j’aime que vous nous racontiez la genèse de vos quilts, c’est fascinant l’émotion que peut véhiculer un morceau d’étoffe…
    Sachez que si je suis loin de vous imiter, vos ouvrages sont pour moi une formidable source d’inspiration, et j’espère avoir un jour l’occasion de les admirer « vivants » lors d’une exposition!
    Je rêverais aussi d’être une petite souris dans vos boîtes de chutes…
    A bientôt,
    Muriel

    • chambre.des.couleurs

      Merci Muriel, je pense que votre imagination est suffisamment fertile pour que vous n’ayez pas besoin d’imiter !
      Maintenant je suis ravie si quelquefois mes ouvrages provoquent l’étincelle pour réaliser son propre projet
      Dans mes boîtes de chutes, chère petite souris, vous risqueriez d’y périr étouffée !!!

  • l’attente n’est pas déçue ! beau et rempli d’émotions cet ouvrage…
    merci et Bon Jour Marie-Claude

  • Pour moi , on le sait c’est les couleurs qui attirent surtout mon regard, plus que les difficultés à coudre, même si je les mesure aisément ,et là ce qui me frappe c’est plutôt combien il est diffcile d’équilibrer tant de coloris différents et notamment les tons sourds et les vifs dans une telle surface. Et aussi la charge d’émotion d’un quilt qui évoque une personne chère, récemment disparue.

    • chambre.des.couleurs

      Merci Jacqueline, il est vrai qu’arriver à faire passer, par le choix et la disposition des couleurs, des émotions profondes ou plus subtiles avec concision est primordial, même si la technique reste la pierre angulaire de mon travail; je serai bien incapable de construire un quilt sur une base inconsistante !

  • Marie-Claude bonsoir, ravie de vous lire à nouveau et de découvrir ce superbe quilt chargé de souvenirs et d’émotions parmi cette palette de couleurs tendres.

  • Arlette

    Marie claude quel plaisir de vous lire à nouveau, de plus pour raconter l’histoire de ce quilt plein de charme de tendresse aussi
    La qualite de la recherche des couleurs, du travail en font un quilt unique

  • miline

    Quel travail magnifique dans ces tissus si fragiles
    merci de nous faire vivre cette belle histoire

    • chambre.des.couleurs

      Merci Miline, de prendre autant d’intérêt à lire mes articles, surtout celui-ci sur la narration d’un ouvrage qui m’est particulièrement cher

  • Andree

    Bonjour madame

    Je me décide après de nombreuses visites à vous faire part de mon admiration pour votre travail. Vos quilts si personnels, toujours reliés à votre histoire se lisent comme des romans et comblent mes moments creux. On y revient toujours à rechercher un nouveau détail, admirer le fondu des couleurs, la richesse des textures. Merci de partager vos ouvrages avec autant de générosité

    • chambre.des.couleurs

      Mes quilts, en effet me sont très personnels, les recherches sur les couleurs surtout permettent d’exprimer tant de sentiments…
      Andrée, merci d’être sensible à mon travail et de vous attarder si souvent sur mes articles

  • Ce quilt est une pure merveille!! Et quelle chance vous avez d’avoir (ou d’avoir eu?) dans votre entourage des personnes avec qui partager votre amour des tissus…
    Bonne soirée.

    • chambre.des.couleurs

      Merci Élisabeth, en effet les femmes de ma famille japonaise cousaient elles-mêmes leurs kimonos par mesure d’économie et parce que cela se faisait couramment dans leur génération
      Elles étaient ravies que je m’intéresse aussi aux tissus ; si j’ai partagé la même passion et ainsi enrichi mes connaissances sur les textiles ce fut souvent parmi les fou-rires et la bonne humeur !
      J’ai essayé d’inscrire ce bonheur dans la trame de ce quilt…

  • Françoise Boissier Aurenty

    Quel magnifique et touchant mémorial pour tante Nuiko ! Merci de nous faire partager cette belle amitié entre vous deux, et la douceur du souvenir.
    Fidèlement,
    Françoise

  • Akiko Toriumi

    Votre article m’a réveillé un souvenir lointain
    de ma grande tante qui était une artiste peintre
    Quand je l’ai connu,j’etais tout petite.Et l’image de cette tante exantrique et différente que les autres à l’époque m’avait encrée dans ma mémoire.
    Peut-être c’est elle qui m’a donné ma vocation d’être artiste peintre? En tous cas je voyage toujours agréablement avec vos articles surtout
    Sur le Japon.Merci à vous. Akiko Toriumi

    • chambre.des.couleurs

      Merci Akiko san, je comprends fort bien l’influence que peuvent avoir des personnes atypiques sur notre destinée
      Et je suis ravie que vous trouviez mes articles sur le Japon dénués des stéréotypes habituels !

  • comme toujours , la lecture de la genèse de vos quilts est passionnante tout particulièrement pour celui ci qui est un bel hommage à la tante Nuiko. Au delà de la prouesse technique dans cette nouvelle réalisation , l’émotion est bien là.Et comme toujours , je suis admirative .
    merci Marie-Claude .

  • Ce quilt est magnifique et l’histoire familiale est encore plus belle, beaucoup d’émotion dans votre récit.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>