Categories

Japon – L’automne à Kyôto – Le Ryôanji – IV – Kôyô no jiki

Au Japon, les temples ferment leurs portes généralement vers 16h30; une fois le Hôjô et son Karesansui clos, le jardin paysager du Ryôanji se laisse encore admirer jusqu’à la tombée de la nuit

121116_416 Japon – L'automne à Kyôto –  Le Ryôanji - IV -  Kôyô no jiki

Il faut emprunter les grands escaliers de pierre pour redescendre dans le jardin paysager

Dernière flânerie sur le chemin contournant l’étang en profitant de Kôyô no jiki, « la saison des feuilles rouges d’automne »

121116_477 Japon – L'automne à Kyôto –  Le Ryôanji - IV -  Kôyô no jiki

Nichée dans la verdure, une porte en treillis de bambous menant vers un lieu un peu mystérieux !

Comme nous cheminions solitaires dans ce paysage livré à notre seule contemplation nos multiples arrêts admiratifs autour de la pièce d’eau furent bientôt accompagnés par un superbe et inattendu coucher de soleil !

121116_905 Japon – L'automne à Kyôto –  Le Ryôanji - IV -  Kôyô no jiki

Soleil couchant sur l’étang du Ryôanji dans ses couleurs d’automne

A ce moment, les teintes douces et vaporeuses de fin d’après-midi redevinrent éclatantes, une lumière dorée et vibrante s’étendit sur la végétation et la palette de Dame Nature n’en finit plus de déployer ses couleurs ardentes dans l’unique but de nous éblouir évidemment !

121116_474 Japon – L'automne à Kyôto –  Le Ryôanji - IV -  Kôyô no jiki

Une île au milieu de l’étang abrite le temple de Benzaiten san mais les divinités sont généralement inaccessibles !
Le jardin est du style Shakkei, « le paysage emprunté » il inclut les collines en arrière fond

Une petite île sur l’étang abrite un temple consacré à Benzaiten sama, avatar du genre féminin des arts et de la musique, divinité accordant protection et prospérité à ses sectateurs

121116_471Japon – L'automne à Kyôto –  Le Ryôanji - IV -  Kôyô no jiki

Benzaiten sama comme incarnation divine est associée à l’élément liquide
Son temple se situe donc logiquement au milieu des eaux !

Le jardin et son étang sacrifie au style Shakkei « le paysage emprunté » l’effet de profondeur donné à ce petit espace se trouve amplifié par l’environnement naturel de Kinugasa yama, les collines du Nord Ouest, en arrière plan

121116_905-2jpg Japon – L'automne à Kyôto –  Le Ryôanji - IV -  Kôyô no jiki

La barque de la divinité en voyage…
A moins qu’elle ne serve plus prosaïquement qu’aux jardiniers du temple

Mais cette brusque magie de couleurs intenses se révéla éphémère…

121116_909 Japon – L'automne à Kyôto –  Le Ryôanji - IV -  Kôyô no jiki

Nous observâmes longuement le ballet des graciles aigrettes à la recherche de leur pitance

…le soleil retiré au-delà des collines laissa place à une lumière déclinante masquant peu à peu le paysage sous des teintes aux nuances brunes monocordes

121116_658 Japon – L'automne à Kyôto –  Le Ryôanji - IV -  Kôyô no jiki

Sur les rives de l’étang, les derniers rayons du soleil font vibrer l’incandescent rouge des érables

Soudain surpris par une fraîcheur insidieuse, il fut grand temps de laisser le jardin à sa vie nocturne…

121116_673 Japon – L'automne à Kyôto –  Le Ryôanji - IV -  Kôyô no jiki

Sanmon – la Grande porte d’entrée et ses dépendances de gardiennage

…afin de retrouver les avantages des services courtois « à la japonaise » qu’offre la vie contemporaine dans des grandes villes comme Kyôto !

121116_678 Japon – L'automne à Kyôto –  Le Ryôanji - IV -  Kôyô no jiki

Une journée de tourisme fiévreux s’achève

121116_698 Japon – L'automne à Kyôto –  Le Ryôanji - IV -  Kôyô no jiki

La grande porte s’est refermée sur un univers hors du temps

6 comments to Japon – L’automne à Kyôto – Le Ryôanji – IV – Kôyô no jiki

  • miline

    merci pour ces superbes reportages.
    J’ai eu la chance de faire un voyage au Japon, je vis avec les très beaux souvenirs et rêve de pouvoir y retourner, mais là ce n’est qu’un rêve…

    • chambre.des.couleurs

      Je suis heureuse, Miline, que mes reportages ravivent vos souvenirs de voyage
      Les rêves servent aussi à supporter une réalité quelquefois bien morose

  • Andrée

    Simplement Merci
    Cordialement
    Andrée C

  • Annie

    quel beau reportage, les couleurs d’automne sont magnifiques et le commentaire rend un vibrant hommage à cette ville de Kyoto (qui m’a laissé un souvenir inoubliable).
    Quant au quilt que tu présentes avec tous ses petits morceaux de kimonos, nous reconnaissons bien l’authentique travail d’une vraie passionnée de patchwork!

    • chambre.des.couleurs

      Annie, quel plaisir de constater que tu lis toujours mes articles avec autant d’attention
      Le patchwork en effet, dans mes goûts actuels n’existe principalement que sous forme de recyclage
      Comme je ne peux me résoudre à voir ces précieuses étoffes finir à la poubelle, ce quilt ne restera pas le seul dans sa lignée ! A condition que les années à venir ne me soient pas trop vite comptées !

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>