Les petits tabliers bleus

Quilt de tissus recyclés

Ce quilt évoque une vie d’écolière à une époque où les tabliers égalitaires revêtus par tous les enfants furent la norme sur les bancs de l’école laïque

« Les petits tabliers bleus » – Cousu et quilté à la main – 120 x 170 cm – 2019

Une petite collection de tissus vichy bleu et blanc est à l’origine de ce quilt

Tissus vichy tissés de différentes tailles

Ma fille aînée eut la surprise de trouver, de manière insolite, de grands échantillons neufs de tissus de coton oubliés dans les placards d’une vieille maison qu’elle venait d’acquérir

Écossais et rayures se partagent les blocs

Toute personne normalement constituée en aurait fait des chiffons, sauf que ma fille qui n’est pas pour rien une fille de quilteuse me fit profiter de l’aubaine !

Venu enrichir ma collection d’étoffes, cet éventail de vichy tissés dans différentes tailles fut à l’origine de mon projet

24 étoiles de 20 cm de côté

Je complétai avec d’autres tissus descendus de mes étagères, cotons à rayures et à carreaux, tissus essentiellement français, chutes de confection datant de quelques décennies, en respectant la gamme de bleu et blanc, sans oublier, marotte oblige ! un rayé de coton japonais issu d’un Yukata neuf

Étoile en coton japonais

J’ajoutai aussi des morceaux de chemises de mon époux, chemises qui n’eurent pas le temps de vieillir car elles furent soit défigurées par des tâches indélébiles soit par des trous de cigarette peu de temps après leur achat !

Tissu presque neuf issu d’une chemise masculine

Un modèle simple d’étoile se trouva approprié pour mettre en valeur ces tissus modestes mais qui véhiculent tant de souvenirs d’enfance

Je ne choisis que des étoffes tissées afin de garder une unité à l’ouvrage

Un bleu différent dans l’ouvrage pour apporter la touche intrigante nécessaire !

Si les étoiles sont toutes bleues, les fonds des blocs, en cotons légers d’ameublement thésaurisés au fil du temps, se partagent entre blanc, écru et même beige clair pour des rayures et des carreaux

Reste de tissu de confection pour le fond et morceau rescapé d’une chemise !

Je coupai, pour les branches, des triangles exactement semblables, afin que chaque étoile se comporte en enfant sage, même si elles côtoient un dissipé ayant fait des écarts !

L’étoile dissipée ! Les branches sont disparates par manque de matière !

Je commençai à coudre les étoiles sans me préoccuper de la façon dont je pourrai les réunir, mais les disposer les unes à côté des autres ne n’emballait que modérément !

Les 24 blocs d’étoiles se cherchant une disposition !

Une fois les 24 étoiles cousues, je considérai les chutes de tissu restantes constituées majoritairement de triangles rectangles

Plutôt que de les envoyer rejoindre la boîte de chutes, je résolus de les utiliser sur l’ouvrage même ! Ces triangles viendraient séparer les étoiles !

2 blocs cousus avec les bandes intermédiaires pour constater l’effet donné

Il me fallait un grand métrage de tissu bleu foncé à rayures pour unifier le tout.

Sorti de mes réserves, le tissu se révéla bien trop souple et me réserva de mauvaises surprises lors de la couture

Je dus couper mes parallélogrammes dans le sens contraire du tissage des rayures afin de stabiliser quelque peu les bandes intermédiaires

Parallélogrammes bleu foncé et petit moulin à vent formé par la réunion des triangles rectangles

Les triangles dans les bordures réunies formèrent un petit moulin à vent

Je décidai d’ajouter à leurs intersections des petits boutons de nacre, le but n’étant pas de cacher des coutures défaillantes …

Petits boutons de nacre vintage trouvés dans les brocantes

…mais de compléter mon souvenir des petits boutons blancs fermant les tabliers enfantins !

Petit bouton aux intersections

Une étroite bordure écrue s’interpose entre le centre de l’ouvrage et la bordure bleue de finition

Le quilting suit sagement les étoiles, le fond des blocs et toutes les pièces des bordures

Quilting en cours

La doublure, je suppose un métrage pour drap d’enfant, donnée par une amie, est bleue aussi, un bloc cousu en double et inutilisé sur le top fait office d’étiquette

Les bordures écrue de 2 cm et bleue de 8 cm de large avec la doublure et son étiquette

Ce quilt est destiné à Takeshi…Évidemment !

Le nouveau quilt a été adopté !

Des étoffes d’une histoire familiale pour un quilt de transmission de grands-parents à petit-fils …Une raison de plus pour m’adonner au patchwork !

12 réflexions sur « Les petits tabliers bleus »

  1. En plus d’être magnifique, ce quilt a une histoire !
    Merveilleux souvenir pour les petits-enfants, cette transmission est une sorte de généalogie textile ! bravo

    • Merci Kristine, même si ce genre d’ouvrage est périssable entre les mains des enfants ! je continue sur ma lancée mémorielle avec beaucoup de plaisir !

  2. Quelle créativité ! Comme vous le dites alors que beaucoup d’autre aurait utilisé ces tissus pour faire le ménage, vous vous en faites un superbe quilt pour votre petit fils. Bravo .

    • Annick merci ! Des tissus menacés de finir en chiffons de ménage, j’en ai sauvé pas mal … Notamment des chutes de Liberty chez un peintre qui lui servaient à essuyer ses pinceaux !
      Mes enfants ont l’œil fureteur aussi ! Ils ont été à la bonne école !

    • Merci Catherine, un petit quilt sans prétention pour exploiter des tissus peu utilisés par les quilteuses
      Vous me connaissez, vous savez comme j’aime sortir des sentiers battus du patchwork tel qu’il est pratiqué en général !

  3. Que c’est charmant chère Marie Claude ! Cet ouvrage me parle tout particulièrement, à moi qui ai passé la plus grande partie de ma vie dans les écoles. Mémoire et nostalgie…
    A l’occasion, je vous félicite aussi pour votre nouveau site, modernisé, qui met si bien en valeur votre beau travail.
    Je vous embrasse.
    Françoise

    • Merci chère Françoise, vous avez bien saisi, comme toujours, mon intention !
      Rien que voir ces tissus vichy assemblés et le (lointain) passé a resurgit !

  4. Bonjour! En voyant ce quilt on a juste une envie, c’est de s’asseoir et coudre! Il est splendide et j’adore absolument les bordures des blocs qui forment un sashing parfait! J’aime aussi le troisième dessin qu’ils forment entre les étoiles, c’est-à-dire le petit carré sur pointe traversé par triangles et parallélogrammes (le deuxième étant le petit moulin à vent). Quelle chance cette trouvaille de tissus! Quelle belle idée et quel quilt merveilleux! Toutes mes félicitations!
    Belle journée!

    • Merci Hélène, j’aime beaucoup votre analyse de ce quilt… les bordures avec leurs petits triangles en farandole me plaisent beaucoup, il est vrai !

  5. Bonjour,
    Toujours émerveillée de votre capacité à transformer un ensemble de tissus auxquels on n’aurait pas prêté attention individuellement en un ensemble superbement harmonieux! Votre démarche est vraiment artistique ! L’ensemble de vos réalisations est vraiment une oeuvre, c’est un plaisir de les revoir souvent sur votre site et vos explications précises sont passionnantes pour comprendre votre démarche, vos hésitations.
    Merci de nous faire partager cela .

    • Bonjour, merci de comprendre si bien ma démarche qui diffère sensiblement des habitudes des autres quilteuses …
      Faire des quilts reste un moyen d’exprimer mes sentiments, c’est pourquoi les modèles à recopier des livres et des magazines ne me conviennent pas
      Mon inspiration est toujours guidée par les tissus à ma disposition en effet ! Et rien ne me plaît autant que de travailler avec des étoffes non faites expressément pour le patch !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.