Nine patch

Variations sur le triangle

Nombre de mes quilts de facture traditionnelle ont été confectionnés sans tissus spécifiquement faits pour le patchwork

Cousu à la machine, quilté à la main – 135 x 135 cm

J’ai puisé largement dans mon stock de tissus français de confection dont j’avais gardé toutes les petites chutes après la couture de vêtements pour mes enfants

Toutes les couleurs d’alors en ma possession !

Beaucoup de tissus provençaux Souleiado, dont j’avais récupéré des liasses d’échantillons dans un grand magasin ont été utilisés pour ce quilt

Après en avoir éliminé les surfaces dures collées par les étiquettes, ces morceaux étaient devenus trop petits pour en faire autre chose que du patchwork !

Batiks, provençaux, seersucker et autre cotonnades…

Les carrés intermédiaires sont coupés dans un tissu d’ameublement assez léger, qui m’avait servi aussi à recouvrir les cahiers d’écoliers de mes enfants

Ma fille aimait beaucoup son aspect d’écriture gommée !

Tissu moucheté d’ameublement léger de Boussac

Evidemment ces tissus que l’on pourrait qualifier de moches par rapport aux séduisants mais combien fragiles tissus américains m’ont permis de me faire la main avec du matériel peu coûteux

Tissus français

Chutes de confection de chemisiers et de bermudas

Les bandes intermédiaires du quilt ainsi que la doublure viennent d’un grand métrage de coton imprimé de palmettes à la mode provençale, trouvé un été, sur un marché au sud de la France

La doublure en faux provençal mais bien en situation quand même !

Avec plusieurs tissus achetés en Provence, j’ai réalisés d’autres quilts au goût sûrement « à la française » puisqu’ils ont été choisi de préférence par ma famille japonaise

 

 

12 réflexions sur « Nine patch »

  1. Heureuse de voir tes quilts de près, avec son infinie variété de tissus de toutes provenances… l’essence même du patchwork ! Et puis toujours, j’admire ton raffinement…
    Comme toi, je regrette l’affadissement de certains tissus américains, même sans soleil direct, même sans lessive agressive, mais nous n’avons plus le choix extraordinaire de tissus des années 70-80. Alors l’alternative serait de passer un temps infini à rechercher d’anciens tissus, passionnant mais pas toujours facile.

    Continue à nous combler de plaisir, je sais que tu as encore une bonne réserve de chef d’oeuvre !

    • Merci Katell, mais les tissus anciens trouvés dans les brocantes sont très souvent « cuits » et ne valent guère le prix que l’on en demande ! (Je parle pour Paris)
      Je vais continuer à mettre des photos de mes quilts, j’espère ne pas lasser !

  2. arrivée par hasard sur ce blog en cherchant des photos de quilts colorés, je suis séduite! un grand bravo pour votre travail… et merci de le faire partager! Je vais revenir souvent voir ce que vous publiez!

    • Oui, manier et marier les couleurs est bien réjouissant ! Mais ce n’est pas si facile ! Anne, merci de votre visite

  3. Bonjour,
    Je suis très impressionée par la réalisation de votre travail.
    Je suis débutante et je recherche des échantillons ( 5 x 5 ou plus) multicolores comme votre
    patch Myriade. Pouvez vous me donner des adresses.
    Merci d’avance.
    Niky

    • Niky,
      Les boutiques de patchwork ne vendent pas couramment des carrés multicolores en grandes quantités
      Pour avoir des multicolores comme ceux que j’utilise, il faut posséder beaucoup de tissus amassés au cours des années !
      Désolée de ne pouvoir plus vous aider

Répondre à Isabelle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.