Shoshû no otozure – L’automne nous rend visite !

Quilt recyclant des chutes de soies de kimonos

Quilt confectionné pour utiliser les toutes petites chutes issues des découpages précédents de kimonos, petits bouts précieux plus heureux d’être maintenant dans cet emploi que remisés dans des boites de rangement !

Shoshû no otozure – L’automne nous rend visite – 88 cm x 88 cm – Cousu et quilté à la main – Été 2020

J’ai employé pour cet ouvrage une combinaison de couleurs assez surprenante pour un œil occidental … m’a t’on dit !

Les petits carrés colorés mesurent 2,5 cm de côté

A priori, les blocs jaune moutarde n’étaient pas sensés servir de faire-valoir aux petits Four Patch multicolores …

Les Four Patch mesurent 5 cm de côté

… mais comme cette teinte intrigante servit de doublure à un kimono rouge, je me réjouis de l’employer car j’aime infiniment les mariages de couleurs propres à la civilisation japonaise

Cette soie très fluide d’une doublure de kimono me servit pour les carrés de liaison

Les petits blocs de couleurs ne demandaient qu’à vibrer …

Chaque carré en soie prompt à s’effilocher est découpé à l’aide de ciseaux cranteurs

… et ils réclamèrent expressément autre chose que du blanc pour les accompagner

L’été passe le relais à l’automne

J’ai fini cet ouvrage lors des derniers beaux jours de l’été en pensant sereinement à la saison suivante, cet automne que j’apprécie par-dessus tout !

Le vert lui va bien aussi !

Les couleurs claires avec beaucoup de rouge symbolisent l’été et je vis dans ce jaune moutarde de liaison comme un prémisse des couleurs automnales

Au jardin pendant les derniers jours d’été

Le quilt est terminé par une petite bordure rouge découpée dans une longueur de kimono

La bordure finissant l’ouvrage

La doublure est une toile de coton imprimée de grosses fleurs rouges et jaunes

Sortie de mes réserves … avouez qu’elle convenait parfaitement à l’ouvrage !

La doublure en situation … De l’été à l’automne !

Pour coudre les soies de kimono, je n’hésite pas à les repasser au fer chaud et à la vapeur

Bref, tout ce qu’il ne faut pas faire selon les manuels classiques de patchwork !

Quilting en cours et en fils de soie

J’utilise des aiguilles et des épingles extra-fines expressément faites pour la soie, le montage et le quilting étant faits également avec des fils de soie

Épingles extra-fines de 0,4 mm de Clover
Entre les branches du lilas

Shûbun est le premier jour de l’automne … et c’est aujourd’hui !

16 réflexions sur « Shoshû no otozure – L’automne nous rend visite ! »

  1. Tellement simple..et tellement beau !! Vraiment magnifique et quelle choix formidable que ce jaune pour les carrés de liaison!! Cela donne un punch incroyable aux carrés de couleur par rapport à un fond blanc, votre succession de photos, si bien détaillées le montre bien.
    Merci encore pour la manière didactique et détaillée dont vous le présentez, c’est toujours passionnant et instructif. J’adore tous les détails !

    • Merci beaucoup Maredo, je suis ravie que ce jaune peu commun ne vous choque pas ! Les quilts simples ont ma préférence…revenir toujours aux fondamentaux !

  2. –  » Une blonde lumière arrose la nature , et , dans l’air tout rose , on croirait qu’il neige de l’or  » -. Voila votre quilt décrit par François Coppée. Splendide . Merci pour ces moments de bonheur à vous lire et admirer votre travail. Annick.

    • Oh Là là Annick ! Que c’est flatteur ! Je me souviens de ce genre de poésies apprises en classe quand j’étais gamine (on appelait cela des récitations) délicieusement désuètes de nos jours !
      Tout comme Coppée et ses poèmes, mes quilts racontent une même vie simple et tranquille
      Merci Annick de votre fidélité

  3. Bonjour Marie-Claude,
    Me croirez-vous si je vous dis que je viens de commencer un quilt dans les mêmes couleurs? (pas en soie bien sûr…) Le vôtre est splendide, les formes simples sont aussi celles que je préfère. Et jaune et rouge,c’est tellement vibrant! Merci de nous montrer vos réalisations si travaillées.
    Bel automne en Bretagne.

    • Mais oui Elizabeth je vous crois sans peine ! Les couleurs de la nature en automne sont si inspirantes pour nous, quilteuses dans l’âme !
      Je vous souhaite donc de prendre bien du plaisir à coudre et j’attendrai patiemment une photo de l’ouvrage fini !

  4. Oh, j’adore ! C’est une merveille et cette couleur or met en valeur tous ces petits « four patch ». Merci pour votre partage et pour vos photos qui permettent de voir en détail la beauté de vos patchs et leur simplicité qui me ravissent. Bonne journée.

    • Merci Marijo, en fin de compte je m’aperçois que cette combinaison de couleurs réjouit la vue de personnes bien indulgentes pour mon travail !
      J’ai bien fait de persister sur mon idée première malgré la moue dubitative de certaines quilteuses de mon entourage !

  5. Quelle splendeur ! Je n’utilise pas trop ces couleurs ensemble mais il faut que le résultat est saisissant !
    Je n’ai jamais fait de quilt en soie, en revanche il m’arrive d’en coudre pour des vêtements et quel plaisir ! Le côté glissant de certaines soies fines et un peu pénible à travailler mais une soie plus épaisse est un immense bonheur à travailler et encore plus à porter !
    Je me suis fait plaisir à acheter quelques écheveaux de soie à broder et j’avoue que ce petit luxe est incomparable ! Mon petit coussin à aiguilles ou mon sac de lingerie en soie brodée de soie est d’une douceur inéagalable sous mes doigts !
    Et merci pour les infos d’épingles spéciales !

    • Merci Marie Anne, je partage votre goût pour les soies, toutes les variétés de soie ! j’ai déjà fait un quilt en doupion de soie et c’est vrai qu’il se travaille facilement comme du coton
      Je travaille pour l’instant les soies fluides de kimonos, mais j’ai en réserve des soies structurées des kimonos faits pour être portés l’hiver…Pour l’instant je n’ai pas encore trouvé d’idées pour les utiliser , mais ça viendra !

      • Je suis abonnée au blog la ruche des quilteuses de Katell, patcheuse invétérée ! et je en remontant de façon aléatoire dans ses pages je tombe sur un article sur le japon et elle cite dans son article des patcheuses ; … Keiko Goke, Shizuko Kuroha et de Marie-Claude Tsuruya…Cela ne serait pas vous par hasard ? cà m’a fait tilt car j’ai eu le plaisir de passer du temps sur votre blog il y a quelques jours !
        https://quilteuseforever.com/2020/09/09/guerir-faire-passer-la-lumiere/

        • Hé oui c’est bien moi ! Nous sommes amies, Katell et moi depuis plus de 10 ans je crois maintenant
          De temps en temps nous faisons de petites allusions à notre amitié par blog et pages Face Book (sous mon nom) interposés !
          Merci Marie-Anne de vos visites et remarques judicieuses sur mon blog

  6. Comme toujours, parfait choix de couleurs, un parti-pris qui te démarque de nos sélections, bien plus occidentales. Ton choix me rappelle pourtant celui des quilteuses américaines qui utilisent le « cheddar », cet orangé mutant, comme couleur de base, proclamant « cheddar is the new black ». Mais ton moutarde en soie est tellement plus subtil !
    Je t’embrasse, quelles que soient les précautions du jour, avec toute mon amitié !

    • Merci Chère Katell, j’ai toujours été déconcertée par ce « cheddar » si particulier en effet dans les quilts anciens où souvent il vole la vedette et occulte quelque peu les coloris plus classiques !
      Cette soie jaune moutarde, comme tu le précises, est moins « envahissante » ! et c’est la seule couleur de son espèce issue de mon stock de tissus
      Ce n’est pas une couleur classique au Japon non plus mais la combinaison avec du rouge, telle que je l’ai trouvée, était insolite…et plaisante en définitive !

  7. Bonjour Marie-Claude,
    C’est une association fantastique de couleurs ! Évidemment, avec des soies, on obtient aussi une vibration qui ajoute à la réussite de l’ouvrage. Ce jaune moutarde n’aurait certainement pas le même peps en coton. C’est ce qu’il me semble du moins.
    Bonne journée !

    • Oui Catherine, travailler la soie n’est pas aisé mais le rendu est attrayant aussi par le toucher … Et j’ai eu l’occasion de l’éprouver pendant les longues heures du quilting !
      Je pense que je n’aurai pas travaillé avec un coton de cette couleur … Le charme n’aurait pas opéré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.