Le Petit Prince du Bourbonnais

Cette année,Takeshi fête ses 4 ans, ce quilt lui est destiné

Mon petit prince vit actuellement dans l’Allier, le nom du quilt fait donc allusion à sa nouvelle situation !

Le Petit Prince du Bourbonnais – Cousu et quilté à la main – 132 cm x 185 cm – Printemps 2020

Un nouveau quilt recourant encore une fois au recyclage

L’étoffe imprimée des dessins dont St Exupéry accompagna son célèbre texte provient d’un tissu pour drap remisé depuis plus de deux décennies dans mes réserves

Modèle de la triple Chaîne irlandaise

A cette époque, je travaillai à façon pour une boutique de linge de maison réalisant des petits ouvrages textiles destinés aux chambres d’enfants, parures de lit, sacs destinés à ranger le nécessaire pour bébé, etc…

Le Petit Prince s’ébat dans le vert !

Les chutes des tissus fournis m’étaient laissées, et selon mon habitude je conservai soigneusement ces textiles, particulièrement celui imprimées avec le Petit Prince, en vu d’une utilisation postérieure … qui finit par se concrétiser !

Toutes les nuances des verts du jardin accompagnés des fleurs blanches du lilas

Je cherchai en ce début de printemps 2020 assez angoissant une idée légère de quilt, le Petit Prince me prêta de bonne grâce son assistance pour contrecarrer cette morosité ambiante

Les corolles immaculées des arums du printemps

Comme ce printemps nous gratifia d’un temps doux et ensoleillé, le confinement obligé se passa par chance dans le jardin, la nature déployant son réconfort avec toutes les nuances de ses verts tendres

Le bloc aux carrés juxtaposé aux blocs de tissu imprimé

Ma palette fut ainsi trouvée, ce serait une gamme restreinte au vert et au blanc pour un ouvrage connu dans les bibles du patchwork sous le nom de « Chaîne irlandaise »

Découpe sélective du tissu imprimé pour les carrés de la chaîne

Ce fut une occasion pour ressortir un boîte bien pleine de chutes vertes, carrés préparés en un temps pour un échange qui ne trouva pas preneuse

L’aubaine de pouvoir recycler nombre de carrés qui attendaient sagement leur tour de sortir de l’ombre !

Je complétai mon assortiment en recyclant, là aussi, des essais non concluants d’un vague et ancien projet de sapins

Taille parfaite des chutes pour y découper des carrés de 4 cm de côté

Je choisi mon modèle « La chaîne irlandaise » mais celle dénommée triple car j’avais beaucoup de carrés verts à ma disposition

Le bloc de base comporte 49 carrés de 4 cm de côté

Le montage de l’ouvrage ne présenta guère de difficultés, juste quelque attention à bien répartir les différentes nuances de vert

Les carrés supplémentaires « Petit Prince » de la bordure afin de rendre le bloc complet !

Les chaînes sont constituées en effet de carrés verts foncés, moyens et clairs afin d’apporter de la diversité à ce modèle assez basique !

Montage classique en assemblant 2 blocs

L’ouvrage se termine simplement par deux bordures vertes

Les bordures de finition de l’ouvrage

En général, le modèle traditionnel tronque les blocs des côtés de façon peu élégante, aussi ai-je rajouté dans la bordure un carré « Petit Prince » afin de restituer le bloc complet

La doublure est constituée d’une étoffe dense d’ameublement au tissage très serré…

Toile d’ameublement « Sorgues » signée de Pierre Frey, les grands carrés verts étaient de circonstance !

… qui posa quelques menus problèmes pendant la phase de matelassage !

Pendant les séances de quilting

Le quilt a été matelassé à la main en vingts jours seulement, il devait bien être au rendez-vous le jour de l’anniversaire qui approchait à grands pas !

Quilting avec un fil à coudre vert nuancé

Avant de partir dans l’Allier, le quilt a pris quelques rayons de soleil dans un jardin breton !

Le Petit Prince en Bretagne !

Depuis la naissance de mon petit-fils, je confectionne un quilt pour marquer chacun de ses anniversaires

Ce quilt fut cousu, commodément installée dans le jardin, pendant les belles journées que ce printemps si particulier nous gratifia, mon esprit sans cesse occupé par les faits et gestes de mon petit prince en Bourbonnais

Le quilt a été adopté !

10 réflexions sur « Le Petit Prince du Bourbonnais »

    • Merci Catherine, un quilt pour un petit enfant se doit de l’être …et comme ce n’est pas trop « bébé » il pourra le garder longtemps !

  1. Très mignon, j’aime beaucoup et j’admire votre quilting, je ne suis jamais arrivée à quilter avec un tambour. Bonne soirée.

    • Merci Marijo, quilter avec un tambour est une question d’habitude, j’ai appris avec cet accessoire dès mon tout premier ouvrage et je ne peux plus m’en passer !

  2. Mais quelle est donc votre recette Marie-Claude pour pour patcher et quilter à la main des grands patchs aussi vite ? Ce dernier est simple et léger et les couleurs trés bien réparties. Un travail d’artiste comme j’affectionne Et votre petit homme à l’air de bien l’apprecier. Merci de nous montrer des merveilles dans ce monde si tourmenté.

    • Annick, c’est que je suis d’une constante à toute épreuve dès que je commence quoi que ce soit ! Pour ce quilt, l’anniversaire était proche, ma motivation était d’arriver à le finir pour le jour J !
      Mon petit prince de 4 ans, sûrement influencé par tous ces verts, a déclaré en le recevant « ça, c’est la campagne ! » Donc mon idée était bonne !

  3. Merci Marie-Claude. Moi j’en fais aussi pas mal mais sans doute pas à votre rythme car je n’avance pas aussi vite. Nous attendons notre 4eme petit enfant pour la fin de ce mois . Mais nous avons deja 3 princesses chez notre fils ainé . Louise 19 ans, Romane 17 et Ninon 13 ans . Chacune aussi a eu son quilt. Là c’est un petit garçon et je suis en train de cogiter pour lui en faire un mais j’attends la naissance pour commencer. Bonne journée.

    • Merci Annick, il est vrai que les enfants et petits-enfants des quilteuses ont beaucoup de chance !!!
      Mais quel plaisir de « travailler » en pensant à eux !

  4. Terminer par la photo de ton petit-fils dormant dans son quilt … quel bonheur cela a dû être pour toi !
    Que dire…. il est tout simplement merveilleux ! Un grand bravo pour avoir terminé dans les temps !
    PS : si un jour tu entreprends un scrap quilt de ce genre et qu’il te manque des tissus, n’hésite surtout pas !

    • Takeshi, au moment de sa sieste, réclame « sa couverture », un quilt précédent qui sera, je pense, remplacé par celui-là !
      Merci de ta proposition Cécile, je reconnais bien là la solidarité entre quilteuses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.