Cerisiers japonais – Une semaine après !

Parc de Sceaux

Après notre pique-nique de la semaine passée…

Le beau temps en région parisienne persiste sans pluie et sans vent, les cerisiers venant du Japon en ont bien profité !

L’éblouissement, en arrivant de voir les branches croulant sous les fleurs roses…

…Bien épanouies…

Encore peu de monde avant midi…le bosquet nous fait profiter de ce calme enchanteur…

L’herbe bien verte et charnue incite à s’y étendre…

…Avec un arbre pour soi tout seul ! tandis qu’au Japon, en raison du monde, on doit se contenter peut-être que d’une branche !

Bien sûr, les pique-niqueurs sont venus nombreux encore, mais la chance de pouvoir déjeuner sous les arbres était un cadeau …

…du printemps ! Avec ses tendre couleurs pour donner bonne mine !

Choisir « son arbre » et couché à son pied admirer la tête levée…

…ce miracle de la nature sans cesse renouvelé…

Du côté du bosquet des cerisiers blancs…

…des nuages féeriques de fleurs immaculées…

…commencent lentement à semer, au moindre souffle de vent une pluie de pétales…

…semblable à une neige printanière…

L’entrée du bosquet des cerisiers blancs bientôt n’ouvrira plus que sur une multitude de verts, ceux que Dame Nature prépare pour l’été…

4 réflexions sur « Cerisiers japonais – Une semaine après ! »

  1. Oui Marie-Claude, ces cerisiers viennent bien du Japon, mais c’est la variete « yae-zakura », et les japonais ne font pas de hanami dessous.
    Le hanami, au Japon, se fait sous les cerisiers simples -et plus blancs-, les « someiyoshino ».

    Ces cerisiers doubles et bien roses (pour la plupart) fleurissent aussi ici, mais un peu plus tard, ici a Sendai, c’est sans doute pour dans 1 ou 2 semaines.

    Bon jeudi (ferie ici), et bisous a toi !

    • Merci Flo, de ces précisions fort importantes… J’attends donc les photos des cerisiers roses « autochtones » !
      Flo, eh bien les habitudes changent ! J’ai vu nombre de Japonais se réunir au Japon sous les cerisiers rose pompon ! Alors en France, ce n’est pas si étrange !

  2. L’année prochaine, irons nous faire connaissance avec un pique nique petit déjeuné, tôt le matin. J’adore me lever tôt. Avant que les cerisiers parisiens soient courus comme au Japon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.