Categories

Archives

Voyage à Bruxelles – La Grand Place

Bruxelles – autres articles [ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 ]

« La Grand Place de Bruxelles est une place médiévale en habits baroques  » disait l’historien d’art Paul Fierens

Ouverture sur un décor théâtral

La Grand Place, centre de la cité dans les Pays du Nord avait une raison communale et une mission sociale

C’est là que se rassemble les énergies au moment des dangers, des assemblées politiques, des élections et des décisions à prendre

C’est sur la Place qu’ont lieu les réceptions des rois et des princes, mais aussi les émeutes et la Révolution de 1830, ainsi que les exécutions capitales

La Grand Place dès la nuit tombée

Lieu de marchés en plein air, de processions, de tournois, de fêtes populaires et de représentations théâtrales

Encore aujourd’hui, la Place est le cadre de concerts et autres manifestations populaires

A même les pavés, bien saillants pourtant, lieu de rendez-vous, de conversations joyeuses, la bière favorisant les échanges amicaux !

Un décor théâtral accentué par les douces illuminations d'un soir d'été

La Place est aussi un centre artistique de premier ordre qui réunit harmonieusement les caractéristiques des styles de plusieurs siècles

L’Hôtel de Ville, centre de l’administration de la cité, est le symbole des libertés communales, de l’autonomie de la bourgeoisie face aux velléités totalitaires du souverain représenté par son gouverneur

L'Hôtel de Ville, ses tourelles d'angles et son beffroi

La Tour Saint Michel, dentelle de pierre ciselée, évidée, tentant de rivaliser avec la flèche d’une cathédrale est en fait le beffroi couronné d’une monumentale statue de l’Archange !

La tour Saint Michel

L’Hôtel de Ville, construction du XVe siècle, a été fortement restauré tout au long de son histoire mais reste quand même un témoignage important de l’architecture civile médiévale

La haute toiture percée de lucarnes et sa balustrade à créneaux

Toute la statuaire ornementale de la façade est moderne, c’est une création dans le style néo-gothique si cher à un certain XIXe siècle

Frise continue des Ducs de Brabant sur 2 étages !

L’Hôtel de Ville forme un ensemble équilibré avec les maisons qui l’entourent, le mélange des styles reste harmonieux

Deux époques s'affrontent

Faisant face à l’Hôtel de ville, la Maison du Roi de style gothique tardif est une entière reconstitution du XIXe siècle s’inspirant du splendide modèle original de l’époque de Charles Quint mais en y sur-ajoutant une tour, des galeries et en créant une statuaire fantaisiste mais élégante dont les silhouettes élancées se dressent fièrement dans le ciel

La Maison du Roi

Les autres constructions sont le souvenir des anciennes guildes à l’apogée de la puissance économique des corporations des métiers

Tous ces bâtiments ont été très restaurés au cours des siècles, souvent rebâtis d’après les plans initiaux conservés

Les façades des maisons présentent toutes les formes stylistiques de la fin du XVIIe siècle ainsi que des variations du style baroque italien.

La Grand Place avec "l'Arbre d'Or" et "le Cygne"

Le tempérament exubérant des artistes brabançons, leur amour du décor fastueux tout en respectant un certain classicisme les ont agrémentées d’une ornementation abondante, style  propre à cette région des Pays-Bas du sud

Les maisons "l'Arbre d'Or" et "Le Cygne" - Détails des façades

Les mêmes éléments architecturaux se retrouvent dans toutes les maisons, la superposition des trois ordres dorique, ionique et corinthien, les pilastres et les colonnes engagées…

La maison "la Chaloupe d'or" entre "le Pigeon" et "l'Ange"

…L’emploi presque constant du gâble et du pignon à volutes…

Les maisons du début de la rue au Beurre

…Une abondance d’ornements les plus divers….

La maison " La Rose" - 1702 - Détail de la façade

…Statues, médaillons, cartouches, vases, torchères, trophées, fleurs et fruits…

La maison "Le Mont Thabor" - 1702 - détail de la façade

…Enfin l’emploi à profusion de la dorure qui donne à ces demeures démocratiques un air de richesse en rapport avec la situation florissante de la ville à cette époque

La maison "Le sac" - 1644-1697

La partie inférieure  du « Sac » de conception classique contraste fortement avec son gâble à l’italienne surchargé d’ornements

"Le sac" - détail de la façade

Le maître d’œuvre était ébéniste de profession, il a employé dans la décoration de la façade des principes d’ornementation des bahuts

"Le sac" - détail de la façade

« Le Sac » était la maison de la corporation des ébénistes, menuisiers et tonneliers

La maison " la Brouette" - 1644-1697

Le pignon avec la statue dans une niche de Saint Gilles, patron des graissiers, renseigne sur la corporation qui occupait la maison

"La Brouette" - Détail de la façade

La brouette dans un cartouche …

"La Brouette" - Détail de la façade

…a donné le nom de la maison

"l'Arbre d'Or" ou la maison des Brasseurs - 1698

« L’Arbre d’Or » est d’une ordonnance classique mais au décor abondant d’inspiration toute flamande

Le fronton est surmonté d’un énorme piédestal avec une statue équestre du XIXe siècle remplaçant l’originale disparue

La maison "Le Roi d'Espagne" - 1697

« Le Roi d’Espagne » est d’une architecture plus simple, plus classique que ses voisines, c’était la maison de la corporation des boulangers

Six statues personnifiant les éléments se dressent sur la balustrade qui ceinture la toiture

"Le Roi d'Espagne" - Le trophée donnant son nom à la maison

Un imposant trophée avec le buste d’un roi d’Espagne se détache sur fond de drapeaux turcs, avec deux figures de maures enchaînés.

La maison a été entièrement reconstruite à la fin du XIXe siècle

La maison "Le Renard" - 1699

« Le renard » est une construction originale, d’ordonnance classique à la décoration abondante et fantaisiste du baroque flamand mêlé à l’ornementation à la française, elle était la maison de la corporation des merciers

Les statues entourant La Justice représentent les quatre parties du monde connues à cette époque d’où venaient les marchandises vendues par les merciers

La maison "Le Cornet" - 1696

Cette construction, la plus originale de la place, est purement baroque, pas de plan droit, elle est tout en courbes et contre-courbes qui donnent à cette façade pourtant étroite une impression de grandeur

"Le Cornet" - Détail de la façade

Terminée par un fronton curieux en forme de poupe de navire, d’un naturalisme à l’italienne…

"Le Cornet" - Détail de la façade - un cheval marin

…elle était la maison de la corporation des bateliers

"Le Cornet" - Détails de l'ornementation

La décoration dorée et abondante explore les thèmes liés à la navigation

"Le Cornet" - Détail de la façade

Le cornet a baptisé la maison !

La maison " le Cygne" - 1698

« Le Cygne » à l’origine appartenait à un riche négociant, elle est devenue ensuite la maison de la corporation des bouchers

Trois statues dont celle personnifiant la Boucherie se détachent de la toiture

"Le Cygne" - détail de la façade

Complètement différente des autres maisons, son ordonnance simple, la sobriété de sa décoration s’apparente au style déjà classique du XVIIe siècle français

L'emblème de la maison : un magnifique cygne !

L’imposante maison « des Ducs de Brabant « regroupe en fait sept maisons de corporations sous un même frontispice

"Les Ducs de Brabant" - détail du tympan sous le fronton - 1772

L’une de ces sept maisons « La Renommée » doit son nom à une statue éponyme étincelante d’or

"Les ducs de Brabant" - Détail de la façade

« La Chaloupe d’Or » avec le buste de Sainte Barbe la patronne de la corporation des tailleurs

"La Chaloupe d'Or" - 1698 - Détail de la façade

Les maisons transformées en cafés, en restaurants représentent le contact avec la rue, avec la vie…

…D’autres aux façades ornées ont une vie plus secrète et laissent une grande place à l’imagination et aux rêves

– – – – – – – – – – – – – – –
autres articles «Voyage à Bruxelles»:

1 – Par les rues et les places
2 – La Grand Place
3 – La cathédrale Saint Michel et Sainte Gudule
4 – Musée des Instruments de musique
5 – Le musée d’art ancien
6 – Les musées d’Extrême-Orient
7 – Le plafond de la Tour japonaise
8 – Le pavillon chinois
9 – Le Musée d’art japonais

2 comments to Voyage à Bruxelles – La Grand Place

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>