Categories

Voyage à Nantes – Nantes au fil du temps

Nantes – autres articles : 2009 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 2011 | 2013

La résidence ducale protégée par son enceinte

La promenade sur les remparts permet de plonger, d’un côté, sur le château des Ducs de Bretagne  et de l’autre sur la partie de la ville au sud

t

Les remparts et la ville

Vue imprenable sur les multiples toits d’ardoise du château et sur les cheminées de brique rouge

Les toits bleutés en ardoise

La cathédrale récemment lessivée, tellement blanche qu’on la croirait d’hier…

Le ballet des lustres à l'intérieur de la cathédrale

… abrite la merveille des merveilles du début du XVIe siècle : le tombeau du dernier Duc de Bretagne œuvre émouvante de Jean Colombe tout en marbre clair avec les splendides représentations des Vertus Cardinales

Le tombeau de François II dernier duc de Bretagne sculpté par Michel Colombe

Une visite dans le château retrace la traite négrière, le commerce triangulaire ainsi dénommé pudiquement à l’époque, et l’enrichissement des armateurs nantais par le commerce du « Bois d’Ébène » autre euphémisme de l’époque

Les toiles dites de Nantes, illustraient le commerce avec les Iles

Les splendides hôtels particuliers de facture toute classique face à la Loire…

Les mascarons sur les hôtels particuliers des riches armateurs

… ainsi que les « Folies » nichées dans la campagne environnante témoignent assez de la prospérité de ces grands bourgeois qui n’avaient aucuns scrupules à édifier leur fortune sur la Traite négrière

Les demeures somptueuses des "Messieurs du commerce"

Une installation du plasticien Guy Lorgeret, que l’on présente, à Nantes comme un hommage aux esclaves déportés, la même installation itinérante est visible maintenant dans d’autres lieux

Guy Lorgeret - "Femmes nomades" - 2010

Le port et ses corsaires n’est plus qu’un souvenir riche de légendes, tout comme la maison Lu et ses cohortes d’ouvriers concoctant les petits beurres de notre enfance

L’usine Lu a été délocalisée loin de Nantes. L’ancienne, dont on a gardé une tour assez drolatique avec une boîte de biscuits à son sommet, a été recyclée en lieu culturel « Le Lieu Unique »

La tour de l'ancienne biscuiterie Lu

L’intérieur avec ses murs de béton brut, ses graffitis et ses éclairages au néon digne des anciens pays de l’Est est devenu un haut lieu de la branchitude avec restaurant chic et cher, couru par les bobos certainement pour son décor brut de décoffrage, les anciennes « cages »métalliques où devaient officier les services commerciaux sont devenues des points librairie et réservation de spectacles

La Renommée ne claironne pas la gloire d'un grand monarque ...mais celle d'un industriel de la biscuiterie !

Le centre historique de Nantes est tout petit mais tellement charmant avec dans ce mouchoir de poche la cathédrale, le château, le musée, les remparts et les vieux quartiers moyenâgeux où se côtoient bars irlandais, crêperies et petits restaurants sympathiques, nous ne nous sommes pas lassés de le parcourir encore et encore…

Coquilles Saint Jacques en brochette

Évidemment l’appétit vient en marchant…Peut-être pas des spécialités nantaises…Mais l’accueil chaleureux des Nantais, lui, est bien une spécificité !

Baron d'agneau à la braise

Dans l’île de Nantes, autrefois base des chantiers navals, on retrouve un petit goût du Parc de la Villette, avec des halles abritant des ateliers où de grands enfants, bien qu’ingénieurs couverts de lauriers s’amusent à construire de drôles de machines animées …

L'éléphant sur l'île de Nantes, sur l'ancien site des chantiers navals

L'éléphant sur l'île de Nantes, sur l'ancien site des chantiers navals

…comme si la nostalgie des livres de Jules Verne associés au cinéma de Méliès était leur seul univers…curieux et intriguant…

En construction, une étrange créature volante

En construction, une étrange créature volante

Pour finir sur le printemps nantais…

Le jardinet derrière la cathédrale

Mon photographe préféré dans le jardinet derrière la cathédrale

Dans le jardin japonais de l'île de Versailles, à un quart d'heure du centre de Nantes par le tramway

Dans le jardin japonais de l'île de Versailles, à un quart d'heure du centre de Nantes par le tramway

————————
Nantes – autres articles :

Exposition « Pour l’amour du fil » – 2009
Exposition « Pour l’amour du fil » – Quilts de Kuroha Shizuko
Les femmes de Nantes
Nantes la mystérieuse
Nantes au fil du temps

« Pour l’amour du fil » – 2011
Salon « Pour l’amour du fil » – Avril 2013

2 comments to Voyage à Nantes – Nantes au fil du temps

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>