Categories

Archives

Voyage à Bruxelles – Le musée d’art ancien

Bruxelles – autres articles [ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 ]

Les Musées Royaux des Beaux-Arts regroupent plusieurs lieux dans Bruxelles pour exposer leurs diverses collections

Au cœur du Centre, le Musée d’Art Ancien et sa collection de peintures des Pays-Bas du Sud des XVe aux XVIIe siècles

1

Musées Royaux des Beaux-Arts - Musée d'Art Ancien

Au XVe siècle, les Pays-Bas bourguignons, vaste domaine de la Bourgogne aux Flandres, acquièrent une importance politique dont l’éclatante prospérité économique favorisée par une période de paix et d’ordre contribue à l’épanouissement d’un art raffiné

Les grands Ducs de Bourgogne sont extrêmement riches, ils aiment le luxe et vivent dans le faste

Ils créent une cour brillante, d’abord à Bruges puis à Bruxelles, organisent des fêtes somptueuses, aiment les arts et assurent le rôle de mécène auprès des artistes

Dirk Bouts - La justice de l'empereur Othon - XVe siècle - Détail -

Les peintres du Nord restent fidèles au type complexe du diptyque et du polyptyque et à la peinture  de chevalet sur bois qui voisinent avec les miniatures illustrant les livres manuscrits dont les ducs sont de grands collectionneurs

Le procédé de la peinture à l’huile, perfectionné dans le Nord, se diffuse dans tous les Pays-Bas et jusqu’en Bourgogne

L’usage de l’huile autorise des nuances plus délicates dans le rendu des paysages et des carnations, des effets de brillance, de transparence et de luminosité remarquables

Maître de la Légende de Sainte Lucie - fin du XVe siècle - Détail

L’art flamand profondément novateur par son approche du réel, rationalise l’espace par les techniques d’une perspective linéaire mieux rendue et d’une perspective atmosphérique avec un grand souci de précision

Petrus Christus - Lamentation - XVe siècle - Détail

La peinture tend à humaniser les personnages saints, le culte de la Vierge est en constante progression avec son image miséricordieuse et protectrice

la Vierge est souvent représentée sous une forme proche et humble comme la Vierge d’humilité assise sur le sol, ou en souveraine comme la Vierge assise sur un trône…

Hugo Van Der Goes - XVe siècle

…Même si les mouvements sont codifiés et les positions peu diversifiées

Maître de Moulins - XVe siècle

La peinture religieuse conserve une importance considérable, presque exclusive

Le thème de l’enfance de Jésus devient fréquent et sa douleur morale et physique rendue manifeste dans les scènes de la Passion

Petrus Christus - Lamentation - Détail - La Madeleine

En ces temps où la peste ne cesse de rôder, l’hallucinante présence de la mort donnent des compositions où l’épouvante se mêle au réalisme fantastique

Le Maître de Diest - Le jugement dernier - XVe siècle

Une peinture où chaque personnage, chaque détail renvoient à des symboles chrétiens qui nous sont devenus si étrangers

Ainsi le petit Saint Jean Baptiste, un manuscrit ouvert sur les genoux fait allusion aux ancêtres du Christ

Quentin Metsys - Triptyque de la vie de Sainte Anne - Détail

Memling peint ses modèles, des bourgeois fortunés, avec une exactitude, une précision et un souci du détail, enfin un réalisme nouveau qui les rendent particulièrement vivants

Les peintres revêtent les personnages des scènes sacrées ou profanes de splendides costumes et coiffures, reflets de la mode vestimentaire du temps

Memling - Portrait d'une donatrice

Jérôme Bosch est le peintre le plus étrange et le plus inquiétant de la fin de ce XVe siècle

Jérôme Bosch - La tentation de Saint Antoine - Fin du XVe siècle - Détail

Le monde représenté à la fois terrifiant et enchanteur révèle les angoisses et les superstitions de son époque

Jérôme Bosch - La tentation de Saint Antoine - Détail

Son œuvre est dominée par l’Enfer et le péché, par la terreur de la mort et de la fin du monde

Ses tableaux grouillants de vie ou menaçants dépeignent un univers bouleversé, incohérent

L’ordre des choses est bouleversé, la signification de sa fantaisie débridée était bien comprise à son époque où le sentiment religieux était intense

Jérôme Bosch - La tentation de Saint Antoine - Détail

La tentation de saint Antoine est conçue comme une allégorie de la perdition régnant sur la terre, symbolisée par des êtres dont le comportement social est condamnable

Il reste difficile à notre époque moderne qui cède facilement au besoin d’interpréter les symboles de pénétrer les intentions véritables du peintre

Pieter Brueghel l'Ancien - La chute des Anges rebelles - XVIe siècle - Détail

La vision fantastique de Jérôme Bosch est transposée par Pieter Brueghel l’Ancien, en une représentation effroyable d’êtres monstrueux tout droits sortis d’un bestiaire infernal

Pieter Brueghel l'Ancien - La noce paysanne - Détail

Mais Brueghel excelle surtout à mettre en scène les mœurs du petit peuple flamand, ses fêtes, kermesses, noces villageoises et travaux quotidiens qu’il rend avec réalisme et perspicacité

Pieter Brueghel l'Ancien - Le combat de Carnaval et Carême - Détail

Il dépeint la situation de son époque, époque bouillonnante, souvent violente dans les domaines politique et  religieux

Pieter Brueghel l'Ancien - Le dénombrement de Bethléem - Détail

Dans ses tableaux les éléments religieux semblent relégués au second plan, sinon totalement occultés

C’est au cœur d’un environnement banal et quotidien que s’avancent Marie montée sur un âne, accompagnée de Joseph qui marche devant elle, arrivée qui passe inaperçue au milieu des personnes qui s’adonnent à leurs activités ordinaires

Pieter Brueghel l'Ancien - Le dénombrement de Bethléem - Détail

Le paysage tient une place de plus en plus considérable dans les peintures comme sur cette chute d’Icare où la nature devient omniprésente et relègue au second plan l’objet du tableau, symbole de l’orgueil et de la rébellion de l’homme contre l’ordre de la création

Pieter Brueghel l'Ancien - Paysage avec la chute d'Icare

L’influence italienne s’introduit dans la peinture des Pays-Bas au XVIe siècle avec une normalisation de la beauté et une idéalisation dans la représentation du nu, sujets qui restent forts controversés en pays protestants telle cette Madeleine fortement érotisée !

Quentin Metsys - Triptyque de la Passion - XVIe siècle - Détail

Sautons les siècles pour finir avec les journées de septembre 1830 sur la place de l’Hôtel de Ville de Bruxelles où la révolution mis fin au régime hollandais en imposant l’indépendance de la jeune nation Belgique

Gustaf Wappers - Episode des journées de 1830 - Détail

Rénovateur de la peinture d’histoire, et initiateur du mouvement romantique belge, le peintre Wappers est redevable à ses ancêtre flamands en incluant au milieu d’un épisode révolutionnaire une scène digne d’une Piéta

Gustaf Wappers - Episode des journées de 1830 - Détail

A suivre…pour le dernier épisode du voyage à Bruxelles…

.

– – – – – – – – – – – – – – –
autres articles «Voyage à Bruxelles»:

1 – Par les rues et les places
2 – La Grand Place
3 – La cathédrale Saint Michel et Sainte Gudule
4 – Musée des Instruments de musique
5 – Le musée d’art ancien
6 – Les musées d’Extrême-Orient
7 – Le plafond de la Tour japonaise
8 – Le pavillon chinois
9 – Le Musée d’art japonais

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>