Categories

Collection d’objets anciens de couture

J’aime chiner, comme beaucoup de quilteuses, sur les stands de mercerie ancienne, mais je n’aime que les objets dans lesquels la main de l’homme a ajouté une valeur artistique aux fabrications en série

Ma dernière trouvaille, ces deux paires de ciseaux anciens de brodeuse, a permis d’augmenter ma petite collection de deux pièces assez curieuses

Ciseaux de brodeuse en acier – XIXe ou début XXe siècle

Dans ma collection, des petits ciseaux de brodeuse en argent aux motifs délicatement ouvragés datant du XIXe siècle…

Ciseaux en argent – XIXe siècle et années 1930

… Venant de nécessaires de couture démembrés…

Ciseaux anciens de brodeuse

Ciseaux en argent – Motif floral « Art Nouveau » typique des années 1880-1900

…Et de provenance incertaine…Mais encore en bon état de coupe…

Ciseaux anciens de brodeuse

Ciseaux en argent – Motif Louis XVI – Fin du XIXe siècle

…Et des productions des manufactures de Nogent dans les années 1930, reprenant des modèles classiques antérieurs du début du siècle

Ciseaux anciens de brodeuse

Ciseaux de brodeuse en acier – Années 1930

Dans une veine populaire et amusante, fabriqués en acier brut ou avec une « finition antiquaire », ces ciseaux étaient alors courants et peu coûteux

Ciseaux anciens de brodeuse

La cigogne 1930 et sa fruste imitation de nos jours

S’il est aisé de comprendre que les lames des ciseaux correspondent bien au bec de la cigogne, que dire du lièvre ?

Peut-être une allusion à sa vitesse de coupe !

Ciseaux anciens de brodeuse

Ciseaux en acier – Motif « Tour Eiffel » – Copie 1930 du modèle fait pour l’Exposition Universelle de 1889

La grande popularité des motifs cigogne, lièvre, coq, cœur, épis de blé, etc…est toujours d’actualité, mais leur fabrication de nos jours ne reflète pas la qualité du travail de l’époque

Ciseaux anciens de brodeuse

Ciseaux de Nogent en acier « finition antiquaire » – Années 1950

Même fabriqués en série, ces ciseaux anciens étaient en principe vérifiés à la main pour offrir une bonne qualité de coupe

Ciseaux anciens de brodeuse

Ciseaux des années 1950 et à droite des années 2000 de moindre qualité

Sur les Salons de loisirs décoratifs, j’ai rencontré plusieurs fois un exposant vendant un stock de ciseaux de Nogent des années 1950

Ciseaux anciens de brodeuse

Ciseaux de brodeuse « finition antiquaire » en acier doré – 1950

Cet ancien ouvrier cisellier, passionné par son métier, a démonté, ajusté, affûté, remonté chaque paire de ciseaux qu’il propose à la vente sur ces Salons à des prix très accessibles pour des outils vraiment remarquables

Une bonne paire de ciseaux se reconnait à ses marques d’appairage gravées à l’intérieur des lames, souvent des chiffres, qui sont le signe d’un parfait ajustage des branches des ciseaux

Ciseaux anciens de brodeuse

Modestes ciseaux pliants dont la forme reste inchangée depuis des décennies – Celui de droite vient de Tunisie

Au Japon, le mot générique des ciseaux est « Hasami »

Vieux « Nigiribasami » dont les fils de soie atténuent la rugosité du fer de leur fabrication – Les petits sont destinés aux trousses de couture

On utilise couramment ce genre de ciseaux en forme de U « Nigiri basami » ou ciseaux que l’on serre, pour les petits travaux de couture, ils sont vraiment commodes pour couper les fils et presque indispensables à côté de la machine à coudre

Les ciseaux à deux branches séparées ont été introduits au Japon à la fin du XIXe siècle en même temps que la machine à coudre et la mode occidentale

Mais les Japonais les trouvant grossiers et peu commodes, les ont modifiés techniquement pour les adapter à leur main !

Par conséquent ils sont beaucoup plus légers et maniables que nos lourds ciseaux de coupe

« Tachi basami » ou ciseau de coupe japonais

Je garde ainsi précieusement les grands ciseaux de couture de ma belle-mère qui ont vu défiler entre leurs lames des métrages impressionnants de tissus depuis plus d’un demi-siècle !

 Collection d'objets anciens de couture

La marque encore très réputée de nos jours « Shozaburo » de Tokyo

Dans un Japon ravagé après la guerre, où la vie quotidienne était si difficile, mon beau-père n’avait pas hésité à offrir à sa femme, habile couturière, ces indispensables et coûteux ciseaux en fer et en acier

Ces deux types de ciseaux existent depuis l’Antiquité et leur modèle n’a guère varié depuis ce temps

Ciseaux modernes d’usage quotidien

Bien moins jolis mais très pratiques les ciseaux de marque Fiskars sont de bons atouts en cas de couture intense !

Quant aux Clover, ils me suivent fidèlement sans rechigner depuis que je les ai découverts au Japon il y a un peu plus de 30 ans

Une célèbre marque de mercerie ancienne reprise depuis peu propose des copies de ciseaux anciens et même s’ils sont assez séduisants à première vue, les mentions façon écaille, façon nacre, etc… sont des euphémismes pour de la banale matière plastique !

Et en cas de chute sur du carrelage, ils ne tiennent pas leur promesse !

Il leur manque, pour moi, le charme des « vieilleries » trouvées au hasard des brocantes

Ciseaux anciens de brodeuse

Petit ensemble en argent – Années 1930

Les étuis à aiguilles anciens complètent assez bien une collection de vieux ciseaux

Ciseaux anciens de brodeuse

Étuis à aiguilles en argent – Fin XIXe siècle

Eux aussi, viennent d’écrins démembrés par le temps…Et se retrouvent esseulés sans ciseaux et sans dés

Ciseaux anciens de brodeuse

Étuis à aiguilles en argent – Fin XIXe siècle de style Louis XVI et Art Nouveau

Ces modestes petits étuis me séduisent par leurs formes et leurs décors raffinés …

Ciseaux anciens de brodeuse

Étui à aiguilles en argent – Milieu du XIXe siècle

…où le style décoratif du XVIIIe siècle inspirait toujours les artisans et les orfèvres

Ciseaux anciens de brodeuse

Tire-lacet, tire-bottine et poinçon – argent – XIXe siècle

Sans vraiment faire de collection, des petits pique-épingles artisanaux confectionnés par des amies…

DSCO2114-2118

Dans des noix du Japon…ou des pays de l’Est…

…avec des noix et des vieux tissus complètent mon coin couture avec tendresse

…En soie de kimono…ou en tissu ancien Aizome

Modestes objets de brocante…

Ciseaux anciens de brodeuse

…Et souvenirs d’une visite à Lyon dans le quartier de la Croix Rousse

Ciseaux anciens de brodeuse

Navettes de métiers à tisser les rubans de soie – XIXe siècle

De nouveaux petits ciseaux sont venus compléter ma collection, en novembre 2011

32 comments to Collection d’objets anciens de couture

  • katell

    Quelle collection de ciseaux extraordinaire !
    Après plusieurs essais dans les ciseaux modernes,je préfère les Clover, leur lame finement striée assure une bonne prise de plusieurs couches de tissus si nécessaire. Les Fiskars sont d’excellente qualité aussi, mais je préfère le bleu, même pour les ciseaux… à défaut de merveilles en argent ou acier.
    Peux-tu utiliser les navettes de métiers à tisser les rubans comme dévidoirs pour ton fil quand tu couds à la main ?
    Merci pour ce reportage, voyage sur place mais dans le temps…

    • chambre.des.couleurs

      J’ai acheté les navettes de métiers à tisser les rubans avec la bobine de soie incluse, elles sont d’origine, paraît-il, donc je les garde comme cela.
      Les ciseaux Clover, comme tu le dis, sont de très bons outils…En fait, j’ai fait cet article pour m’insurger contre la vente de très mauvais ciseaux que l’on trouve dans les merceries actuellement ( Que peut bien valoir des ciseaux à 1 € chez Mondial Tissus par exemple ? )

  • Béatrice

    Bonjour.
    J’adore Lyon. J’y suis allée plusieurs fois. Un fois, spécialement pour faire des photos des métiers à tisser Jacquard, dans le quartier de la Croix Rousse, pour une vitrine culturelle sur le fil.

    • chambre.des.couleurs

      Oui, Béatrice, la visite des anciens ateliers de tissage est fort instructive, surtout quand on connait la misère effroyable des Canuts au XIXe siècle

  • sansol

    bonjour,

    j’ai trouvé dans un lot une petite paire de ciseaux d’environ 11 cm marqués « barse » sus la vis sur le verso une petite marque. Ils sont probablement forgés à la main, les 2 anneaux ne sont pas tout à fait identiques.

    je peux vous en envoyer une photo si ma question vous intéresse. Bravo pour votre site, très intéressant.

    cordialement et bonne fêtes de fin d’année

  • bonjour, j’aimerai savoir comment savez vous de quel époque sont-ils ? avez vous une revue ou un site de référence ? merci d’avance pour votre réponse ! ketty

    • chambre.des.couleurs

      Eh Bien ! Je dirais que c’est question d’habitude ! Des années de fréquentation de brocantes et d’antiquaires apprennent à reconnaître les pièces anciennes des vilaines copies !
      Les ciseaux anciens étaient forgés en bon acier, les récents sont moulés en acier médiocre, mal ébarbés avec des décors très frustes, il suffit de comparer les ciseaux cigognes du commerce actuel
      De plus, les variétés des décors, surtout sur les ciseaux anciens en argent, sont infiniment plus nombreuses et raffinées
      Mon conseil : se méfier des sites d’enchères sur internet, les descriptions sont trop souvent trompeuses !

  • jocelyne maréchal

    bonjour madame, votre collection est splendide, je ne suis pas collectionneuse mais je cherche un renseignement que vous pourriez peut-être me donner: savez-vous à quoi servaient des petits ciseaux certainement de femme vu leur taille,qui possèdent une troisième lame,indépendante des autres et vient se placer automatiquement sur l’une des deux quand on s’en sert ? Mon explication n’est pas très claire mais si vous savez de quoi je parle vous me comprendrez.Merci d’avance, même si vous ne pouvez pas me renseigner.

    • chambre.des.couleurs

      Je ne suis pas une collectionneuse spécialisée mais simplement amateur, j’ai appris récemment d’un antiquaire que ce genre de ciseaux servaient à couper la mèche des bougies!

  • J’ai fait une marche arrière dans votre blog et j’en suis ravie !
    Très jolie collection de ciseaux, un monde très varié et j’imagine la joie d’en trouver de nouveaux – et accessibles – dans les brocantes 🙂

    • chambre.des.couleurs

      Merci Manuela, trouver de jolies pièces sans dépenser une fortune est le grand plaisir des collectionneurs, surtout quand la collection est sans prétention comme la mienne !

  • De côté pour vous, un fascicule sur le sujet. je vous l’amène à Paris.

  • Sybille

    Bonjour Je découvre votre site et votre collection. Il est vrai qu’elle est très belle. Je collectionne moi-même les ciseaux anciens, les dés en argent et tout particulièrement les nécessaires à couture anciens. Quel bonheur d’avoir entre ses mains ces ciseaux et dés que tant de mains ont manipulé et utilisé !!! Un morceau du passé qui revit !!

    • chambre.des.couleurs

      Merci Sybille, si ma collection est modeste il reste le plaisir de fureter et de trouver de jolis accessoires à des prix raisonnables, et imaginer les couturières d’antan laisse rêveuse il est vrai

  • Bonjour, superbe votre collection ; quant à moi j’ai simplement retrouvé de vieux ciseaux je pense de couturière, avec la marque « montordier » ou « montorsier » je n’arrive pas bien à lire même avec une loupe, pourriez-vous m’éclairer ?

    • chambre.des.couleurs

      Je suis désolée de ne pouvoir vous aider car à vrai dire je ne détiens aucune spécialisation en ciseaux anciens !

  • de silans

    J’ai beaucoup apprécié la beauté de vos présentations. J’ai la photo d’un outil (couturière?) Pourrais-je vous en envoyer la photo par internet pour avis.
    Merci d’avance.
    Cordialement.
    Y de Silans

    • chambre.des.couleurs

      Merci de votre observation…N’étant en rien une spécialiste d’outils anciens, je ne sais si je pourrais vous éclairer ! Mais envoyez moi la photo tout de même…

  • Bonjour, je viens de tomber sur vote site et je découvre que vous avez une paire de ciseau en forme de tour Eiffel.Je possède aussi une paire avec la forme de la tour Eiffel qui date de cette époque. Je l’ai acheté au puces de Montreuil en 1972. Depuis je les collectionne aussi.
    Si vous désirez voir un photo de celle-ci, je me ferai un plaisir de vous l’envoyer.
    Cordialement
    Bovetjl

    • chambre.des.couleurs

      Ah ! Dans un domaine réservé plutôt aux couturières, il est réjouissant de constater qu’un collectionneur peut être passionné !

  • Nowak

    Chère madame,

    Vôtre collection est vraiment fabuleuse!
    Je suis artisan d’Art sur Paris et ayant travaillé dans le quartier du marais, anciennement le quartier des couturiers et tailleurs, j’ai à l’occasion d’une brocante dans le quartier, chinée un très beau ciseau de tailleur (coudé) de marque gravé Nogent Chromé 40 cm en très bon état.
    Si cela vous intéresse, je peux vous envoyer des photos, je cherche à vendre cet objet.

    Bien artistiquement,

    Mme Nowak.

    • chambre.des.couleurs

      Je suis ravie que les objets de ma collection vous aient intéressée
      Modeste collection au demeurant et qui en restera à ce stade je pense, vu les prix délirants pratiqués actuellement par les brocanteurs !

  • MIREILLE

    Bonjour,
    J’ai déniché une paire de ciseaux sur une brocante et je ne sais vraiment pas à quoi il pouvait servir les lames sont découpées à la base et il y a une vis crantée .
    Je peux vous envoyer une photo au cas vous pourriez me renseigner sur sa fonction
    Cordialement

    • chambre.des.couleurs

      Mireille, je suis désolée mais je crains de ne pouvoir vous aider, mes connaissances sur les ciseaux anciens étant assez limitées !

  • Bonjour Madame,
    Merci pour votre présentation. C’est magnifique de visiter ces beaux objets et ces photos pleine de vie.
    Concernant la paire de ciseaux Shozaburo, je travaille avec une paire comme la vôtre. C’est un vrai plaisir. toutes mes collègues s’exclament quand elles l’emprunte.Donc encore merci. Je reviendrai vous visiter un autre jour avec plus de temps.
    Bien à vous
    Sylvie

    • chambre.des.couleurs

      Merci Sylvie de vous intéresser à mes articles et de me l’écrire si courtoisement
      Les ciseaux japonais sont fabriqués industriellement bien sûr mais avec le même soin que l’artisanat, ce qui est un gage de qualité comme vous l’avez constaté dans votre pratique quotidienne, j’en suis ravie !

  • anne-sophie

    Bonjour,
    vous avez une magnifique collection.
    j’ai récupéré chez ma grand-mère une paire de ciseaux de brodeuse, exactement les mêmes que sur votre photos « ciseaux de brodeuse de Nogent -finitiion antiquaire – 1950 » la paire à gauche.
    Cependant ils sont en bien mauvais état, les lames sont abimées et surtout les anneaux sont noircis. Auriez vous une astuce à me donner pour qu’ils retrouvent leur superbe ?
    Je vous remercie.
    Anne-Sophie

    • chambre.des.couleurs

      La « finition antiquaire » de ce genre de ciseaux n’était qu’une mince couche protectrice recouvrant l’acier
      Quand elle a disparu je pense que c’est irrémédiable…Mais je ne suis pas un bon augure, peut-être !

  • Van Haesbroeck

    Bonsoir,

    je dispose d’un petit nécessaire à coudre de voyage sous la forme d’une petite boîte en métal. J’aurais souhaité savoir si elle a de la valeur et connaître son époque.
    Je peux vous transmettre un photo.

    La boîte mesure 3 * 4 cm. et est en métal doré avec une motif vert.
    Le boîtier s’ouvre avec un petit bouton.

    Bien à vous

    Laurence

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>