Categories

Temari – Quilt variante du Log Cabin en soies de kimonos japonais

Ce quilt exploite des chutes de soies venant de kimonos anciens, récupérées principalement dans ma famille japonaise et collectionnées au fil du temps

Je n’ai décousu pour faire la bordure qu’un kimono marron assez abimé et un autre en polyester pour la doublure

Cousu et quilté à la main – 185 cm x 185 cm – 2007

J’ai trouvé le modèle de ce quilt dans le livre américain « Enduring Grace » relatant l’histoire des collections de textiles du Shelburne Museum

C’est un top en soie fait par Ella Holcombe à la fin du XIXe siècle dans le Vermont

Quilt paru dans le livre « Enduring Grace » – Quilts from the Shelburne Museum Collections

Ce modèle, une des multiples variante de Log Cabin me plaisait beaucoup par sa disposition peu commune, mais je trouvais que la combinaison des couleurs était trop sage !

De plus l’effet de chaîne donné par les bandes de couleurs ne me convenait pas plus

Ma version fait flotter les « ballons » sur le fond sombre et je regrette un peu de n’avoir pas choisi aussi des centres noirs

Temari – Ballon recouvert de fils de couleurs

J’y ai vu, au premier regard une farandole de gros ballons !

Qui me faisait penser irrésistiblement aux ballons ou aux toupies recouverts de soie qui servent de décoration au Japon

Toupies de bois recouvertes de brocards datant d’une trentaine d’années

J’ai utilisé des chutes de kimonos anciens en soie, kimonos de dessus en soie façonnée et kimonos de dessous dont la matière est en général assez fine et légère

Les blocs à dominante orange

J’ai donc, selon mes habitudes, amidonné à la bombe les soies les plus mouvantes afin d’y tracer les contours des gabarits aisément, le surplus d’amidon disparaissant au fur et à mesure de la couture et du quilting

Les blocs à dominante bleue

Normalement, il est assez périlleux de mélanger dans un même ouvrage plusieurs types de tissus d’épaisseur ou de texture différentes, mais ce quilt constitué de soies anciennes donc fragiles est destiné à la décoration murale seulement, le molleton et le matelassage suffisant amplement à consolider l’ouvrage qui reste un peu trop délicat pour se lover dedans !

Chaque « ballon » regroupe des soies d’une même couleur mais avec des nuances très différentes selon ma réserve de tissus disponible

Bandes de 2 cm de large pour des blocs de 23 cm de côté

Les bandes noires de la partie sombre du bloc forment le fond de l’ouvrage, elles sont constituées de différentes soies noires mates et brillantes issues de kimonos qui sont portés au moment des deuils

Les bandes de soies noires formant le fond

Le centre de tous les blocs est une soie façonnée marron qui se retrouve dans la bordure de l’ouvrage et qui vient du kimono décousu !

Bordure coupée dans une hauteur de kimono

Les blocs se montent de la même manière que pour le Log Cabin, en ajustant les bandes autour du centre mais chaque bande a été découpée à la mesure exacte, la soie étant trop facilement étirable, les bandes coupées après la couture comme dans un Log Cabin classique auraient donné un bloc de guingois

Le centre des blocs

La doublure est faite d’un kimono en polyester, matière que je n’utilise pas en patch généralement mais utilisée en doublure, elle n’a pas posé de problème. Et la couleur assez neutre ne jurait pas avec la face du quilt

Un simple quilting au milieu de chaque bande et des croisillons sur la bordure ont suffit, ce genre de quilt ne demandant pas un matelassage élaboré

La doublure du quilt

Ce quilt recycle environ 150 soies différentes de ma collection

26 comments to Temari – Quilt variante du Log Cabin en soies de kimonos japonais

  • katell

    Ta modestie me sidèrera toujours ! Ton quilt est remarquablement interprété avec ces soies qui font partie de ton patrimoine familial : il est extraordinaire ! Quand on a essayé de travailler la soie fine de kimono, on sait avec quelle minutie tu as cousu ces bandes. J’aime aussi ta façon plus libre de distribuer les couleurs (le quilt ancien a une répartition très régulière des boules très claires et des plus vives)et les quelques digressions dans les soies noires.
    Quant au matelassage, que demander de plus ? Il est parfait ! Je reste dubitative devant les matelassages actuels des US qui n’ont souvent aucun rapport avec le dessin du piécé…
    Ce quilt est finalement une magnifique déco de Noël, bonne idée de nous le montrer maintenant !

    • chambre.des.couleurs

      Katell, oui tu es d’accord avec moi ! Les couleurs du top ancien étaient réparties trop régulièrement à mon goût ! Cela reste une interprétation qui ne s’éloigne pas beaucoup de l’original, disons un hommage au travail de celles qui nous ont précédées

  • marie-hélène fauveau

    je ne suis pas ouvrière de patch et c’est avec naïveté que je veux dire que ce travail est magique de couleurs et de simplicité
    c’est beau merci de l’avoir montré !
    Bon Jour

    • chambre.des.couleurs

      Merci Marie-Hélène, vous trouvez toujours les mots qu’il faut ! Harmonie et couleurs, c’est ce à quoi j’aspire en faisant du patchwork

  • Magnifique ! Mieux que le modèle ! Plus chic, plus joyeux, plus harmonieux, plus moderne, j’aime beaucoup ! Il s’en dégage une heureuse quiétude.
    Félicitations pour tout le travail fourni.
    Amitiés respectueuses.

  • Quel quilt magnifique et précieux qui me rappelle combien j’ai envie de le faire depuis longtemps… mais quand ?
    Merci pour votre joli blog qui me fait souvent rêver. Bonnes fêtes de fin d’année.

  • Absolument superbe! quel travail….. je te souhaite une très bonne année ma chère Marie-Claude.

  • Béatrice

    Toujours des beautés pour nous réjouir les yeux.

  • Je viens de découvrir ton blog et ses merveilles.
    J’ai, moi aussi, réalisé ce magnifique patch « Sunburst », je l’ai voulu précieux, mais lorsque j’admire le tien, il n’y a pas photos, le mien n’a rien dé précieux sauf la dorure des tissus « japonais » et la soie des boutons.
    j’ai adoré construire ces « ballons », je me suis régalé.
    Bonne soirée

    • chambre.des.couleurs

      Je viens de voir votre ouvrage et je le trouve très beau !
      Différent bien sûr mais justement là réside tout l’intérêt du patchwork, car d’après la même source ancienne, chacune peut arriver à exprimer sa sensibilité propre
      Le patchwork est vraiment une activité enrichissante et nous permet en plus d’échanger et de comparer en toute bienveillance

  • catherine

    En cherchant des modèles de cube, j’ai trouvé ton site. Je suis admirative. Je pense que travailler de la soie est très difficile mais c’est tellement jolie !
    Bravo !

    • chambre.des.couleurs

      Merci Catherine d’avoir pris le temps de me laisser ce petit mot…
      Travailler la soie n’est pas si ardu en fait, cela demande juste un peu plus d’attention et de rigueur sur la taille exacte des gabarits par exemple car il est plus difficile, avec la soie, de « rectifier » les erreurs éventuelles
      Je ne peux que vous encourager à vous lancer, le résultat en vaut la peine !

  • J’aime beaucoup ton blog, et ce quilt en soie est une pure merveille !

  • 150 soies différentes !!! ouahhhh
    Ouvrage MAGNIFIQUE !!!

  • j’ai déjà acheté des chutes de kimono soie à ste marie aux mines ,mais il m’en faudrait davantage!
    avez vous une adresse pour s’en procurer?
    merci d’avance
    nadine

  • moi aussi j’aimerais réaliser ce top que je trouve magnifique, comment me procurer les gabarits ? merci

    • chambre.des.couleurs

      Oui, Maryvonne, je comprends votre désir ! Mais le livre auquel je fais référence ne donne pas de gabarits, je les ai donc recalculés pour faire mon ouvrage en 2010 et je ne les ai pas gardés, j’en suis désolée

  • Aymard Michèle

    La première fois que je suis tombée sur votre site j’ai été émerveillée par votre travail.
    Je fais du patch depuis qq années et j’aimerai faire ces jolis ballons…que j’étudie de près.
    Ma fille travaillant à Tokyo puis à Osaka,il y a qq années, j’ai eu l’occasion d’y aller plusieurs fois et de tomber amoureuse des vieux kimonos dont j’ai fait l’acquisition avec une certaine frénésie je l’avoue.
    Je déconstruis les kimonos avec des scrupules, ils si beaux et si bien réalisés tout à la main et sans un coup de ciseaux…j’ai utilisé les plus usés et les plus tachés dont le lavage n’est pas des plus facile d’ailleurs, si vous avez un conseil …
    Vous avez une collection unique et votre travail, qui utilise admirablement ces précieux tissus, les met parfaitement en valeur .
    Vous m’inspirez beaucoup. Merci

    • chambre.des.couleurs

      Merci Michèle, et je peux comprendre la frénésie qui vous a prise au Japon devant ces merveilles anciennes ! Moi aussi, je regrette à chaque voyage d’être contrainte par un strict poids de bagages
      Je lave les kimonos à l’eau froide avec du pur savon de Marseille mais même avec ces précautions, il arrive souvent que les couleurs déteignent. Alors s’ils ne sont pas sales je ne les lave pas ! Quelques taches légères ne me gênent pas en définitive …Le recyclage étant ce qu’il est …

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>