Categories

Archives

Début d’année – Janvier 2011

J’aimerais bien que cette année me réserve ce genre de divertissement…

Miniature indienne dénichée récemment dans une brocante

…auquel je m’abandonnerais volontiers souvent avec délectation !

Détail de la miniature que je ne crois pas très ancienne, mais qui reste séduisante !

Mais j’en ai déjà eu un avant-goût avec la dégustation des petits plats raffinés de cuisine japonaise concoctés par mon époux pour le Nouvel An !

Poulet haché grillé sur feuille de nori et salade de concombre et algues avec tofu et kimchi

Cuisine légère accompagnée d’un bon saké !

Au Japon, il n’est pas coutume de manger un dessert après les repas sauf quelquefois des fruits

Crevettes sur lit de poireaux et petits pois et riz mochi aux haricots rouges

Le gâteau traditionnel du Nouvel An a donc été dégusté au goûter, cette année il comblait chez nous les amateurs de chocolat !

Gâteau très peu sucré, avec du chocolat noir très fort en cacao

Pour le gâteau de base :

  • 100 g. de sucre de canne
  • 4 œufs bio
  • 70 g. de farine avec 1 cuil. de levure et 1 pincée de bicarbonate
  • 30 g. de chocolat en poudre ( Van Houten)
  • 30 g. de poudre d’amandes complètes
  • 30 g. de beurre fondu

Pour fourrer le gâteau, faire une ganache :

  • 200 g. de crème fraîche double
  • 200 g. de crème fleurette
  • 200 g. de chocolat noir en morceaux à 70 ou 80% de chocolat
  1. Dans un bain-marie, fouetter le sucre et les œufs entiers jusqu’au doublement de volume
  2. Hors du feu, continuer à battre jusqu’à refroidissement (environ 5 mn.)
  3. Incorporer avec délicatesse la farine avec levure, le chocolat en poudre, la poudre d’amandes et enfin le beurre fondu encore chaud
  4. Faire cuire 50 mn. à 175°
  5. Préparer la ganache (sans sucre) :
  6. Faire fondre le chocolat au bain-marie
  7. Amener la crème double à ébullition
  8. La mélanger avec le chocolat
  9. Battre la crème fleurette en chantilly
  10. Incorporer délicatement au chocolat refroidi
  11. Fourrer le gâteau et décorer en saupoudrant de noix de coco

En espérant que cette année (et les suivantes) nous laissent encore beaucoup de latitude avant d’en arriver à cela !

Petites kokeshis offertes par un ami facétieux !

11 comments to Début d’année – Janvier 2011

  • beau

    très bonne année,j’aime beaucoup vos quilts et vos visites .Le gateau a l’air délicieux .merci pour ces bons moments passés en votre compagnie.meilleurs voeux à vous deux et vos enfants.
    gaëlle

  • marie-hélène fauveau

    le gâteau est vraiment japonais ?
    pour cette recette, je vous recopie un haïku que j’aime (et comme on passe du temps dans la cuisine ces temps-ci !)

    Il assiège
    la porte de la cuisine-
    le cosmos
    Kiyosaki Toshio (1922-1999)

    Bon Soir

    • chambre.des.couleurs

      Marie -Hélène, le japonais est une langue redoutable à traduire, surtout les haïkus qui expriment en peu de mots des sentiments divers, surtout des sentiments liés aux saisons
      Le problème c’est que l’on doit traduire en mots des idées qu’un seul kanji (ou idéogramme) excelle à décrire

      Je crois qu’il y a un contre-sens dans celui-ci , le cosmos dont parle l’auteur n’a rien à voir avec l’univers mais évoque les cosmos, ces fleurs si gracieuses de fin d’été
      La porte de la cuisine est en fait la porte de la cuisine d’une auberge donnant sur un jardin où poussent les cosmos
      L’auteur essaye de traduire ses sentiments face à la force de la nature, ces fleurs si vivaces, à l’assaut de la porte de la cuisine de l’auberge (comme la beauté opposée à la trivialité d’une cuisine ?)
      Quant on traduit, il est évident que l’on introduit dans la traduction ses propres concepts, du genre – » Le monde frappe à votre porte »- slogan utilisé par une ONG quelconque
      Le Haïku ainsi traduit en dit plus long sur nous occidentaux, que sur les impressions du poète !

      Le gâteau est une de mes recettes améliorée au fil du temps, il n’est pas du tout japonais, car les cakies ainsi que l’on appelle tous les gâteaux de style occidental sont d’une présentation ravissante …et complètement dénués de goût ! Un gâteau si fort en chocolat ne serait pas du tout apprécié au Japon (mon mari s’est habitué avec les années !)

      • chambre.des.couleurs

        Marie-Hélène, je ne me sens pas trop à mon aise dans ce rôle de donneuse de leçon !
        Merci de votre intérêt constant pour ce blog

  • かな

    マリさん
    新年あけましておめでとうございます
    いつもきれいな写真やブログを見せていただいてありがとうございます。
    今年もいろいろなブログをたくさん書いてください。
    たのしみにしています。
    かな

    • chambre.des.couleurs

      かなさん
      あけましておめでとうございます
      コメント ありがとうございます
      今年もよろしく おねがいします
      まり

  • Françoise Felz

    Bonne année à vous et à votre famille. Je me rends régulièrement sur votre site. C’est un vrai bonheur de vous lire et tellement enrichissant.Je vous souhaite une année de patchwork, de musées, de voyages…à partager avec vos lecteurs!

  • marie-hélène fauveau

    Marie-Claude
    mais non, vous n’êtes pas « donneuse de leçon »
    je sais -intellectuellement !- cette mention de la saison (Kigo ?)et je l’ai oubliée pour un jeu de mots -honte à moi !parce que faire la cuisine, je n’aime pas !
    je ne connais pas le japonais, hélas, sauf au travers de ma fille qui l’a -un peu -étudié
    bien cordial Bon Soir

    • chambre.des.couleurs

      En fait, c’est la personne qui a traduit qui a commis une bévue ! Ne lui jetons pas la pierre car c’est grâce à ces traducteurs que l’on peut connaitre un petit bout de la culture japonaise

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>