Categories

La main à la pâte – Occupations d’hiver – Gâteau aux pommes – Flan pâtissier

Pour le plaisir de rentrer prendre une collation après nos visites d’expositions !

Et pour combattre la morosité d’un hiver froidureux avec quelques douceurs faites maison

La galette un peu trop grande pour les plats à gâteaux !

Janvier et sa traditionnelle galette faite comme chaque année par mon fils, c’est une de ses spécialités !

Je n’ai vraiment, quant à moi, pas d’atomes crochus avec la pâte feuilletée !

Plusieurs tours de pâte… et un bon tour de main

Je ne mentionnerais pas la teneur en beurre de cette galette car elle pulvérise les avisés conseils en diététique !

Frangipane avec amandes entières broyées pour l’occasion

Heureusement qu’une petite part par personne ne fait pas trop flancher la balance …

…et ce n’est après tout qu’une seule fois par an  !

Pendant ces mois d’hiver, un gâteau aux pommes ou aux poires….

Gâteau rapidement fait et toujours apprécié car peu sucré

Gâteau aux pommes caramélisé

120 g. de farine1 cuil. à café de levure

2 œufs

60 g de sucre de canne

6 cuil. à soupe de lait

6 cuil. à soupe d’huile au goût neutre

3 pommes moyennes

Crème pour caraméliser le gâteau :15 g. de sucre de canne

1 œuf entier

30 g. de beurre fondu

Mélanger les ingrédients pour obtenir une crème

Mélanger la farine, la levure et le sucre dans une jatte

Faire un puits, y verser les œufs entiers, le lait et l’huile et mélanger

Ajouter les pommes coupées en petits dés

Mettre au four th. 220° pendant 30 mn.

Au bout de 15 mn. de cuisson, verser au-dessus du gâteau la crème et remettre au four pour les 15 mn. restantes

Je parsème quelquefois de la poudre d’amandes entières au-dessus du gâteau avec la crème pour donner un peu plus de croustillant

Récemment, j’ai testé plusieurs recettes de flan pâtissier afin de trouver la mienne

Comme nous n’apprécions pas les gâteaux trop sucrés, je recherche toujours un équilibre dans les proportions de la recette, heureusement mes testeurs ne se font guère prier pour goûter chaque essai !

80 g. de sucre de canne

3 œufs

100 g. de maïzena

2 cuil. à soupe de vanille liquide

1 l. de lait entier

Mélanger les œufs, le sucre et la vanille

Ajouter la maïzena petit à petit avec 10 cl. environ de lait froid

Faire chauffer le reste de lait, quand il est au point d’ébullition, le verser rapidement sur le mélange œufs-sucre-maïzena

Renverser le tout dans la casserole et en mélangeant au fouet, faire épaissir sur feu doux

Mettre au four th. 190° pendant 55 mn.

Flan sur pâte feuilletée

On peut verser le flan dans une pâte feuilletée ou une pâte brisée, mais tel quel, il est quand même plus léger !

Février et son gâteau de la Saint-Valentin…

Saint-Valentin 2011

…où j’ai pris un malin plaisir, cette année, à lui donner un aspect rose bonbon !

Avec des carrés de chocolat bien noir posés sur le bord de l’assiette !

De la framboise écrasée dans la crème chantilly pour une couleur tendre… car la vue des gâteaux du commerce au glaçage rouge sang me font frémir d’horreur !

Le gâteau de nouvel an et le roulé aux framboises sont aussi mes spécialités !

4 comments to La main à la pâte – Occupations d’hiver – Gâteau aux pommes – Flan pâtissier

  • Jacqueline Fischer

    Bien que je ne sois pas trop bec sucré… -je fais les gâteaux et j’en mange très peu- ces photos appellent un seul commentaire : Miam miam !
    S’ils sont aussi bons que beaux on envie les « testeurs » !

    • chambre.des.couleurs

      Eh ! Bien! Si les réflexions, un peu plus de ceci ou un peu moins de cela, des mari et fils sont destinées à m’améliorer, leur bonne volonté dans le rôle de goûteurs est constante!

  • Françoise Boissier Aurenty

    Mmmm! je vais essayer le gâteau aux pommes pour mes petits enfants en visite chez nous, à Annecy, le temps de quelques jours de vacances. Merci pour la recette .En revanche je ne m’aventurerai pas du côté du gâteau rose, ayant toujours été incapable de me servir d’une poche à douille!C’est TROP beau, comme dit ma petite fille.
    A Paris ces jours derniers, j’ai vu l’exposition de dessins »Extases » d’Ernest Pignon Ernest au musée de Saint Denis.J’en attendais beaucoup, j’ai été déçue: la technique est admirable,mais l’émotion curieusement absente.Peut être que choisir des danseuses comme modèles pour évoquer ces femmes mystiques n’était pas une bonne idée.C’est grandiloquent et vide.
    J’ai vu aussi au Musée Rodin des oeuvres d’Henry Moore qui m’ont « parlé » bien davantage, dans leurs dimensions gigantesques, elles possèdent bien plus d’humanité. Enfin, je trouve…

    • chambre.des.couleurs

      Merci Françoise, j’espère que votre gâteau sera apprécié ! Pour mes amis « au bec sucré » il manque peut-être trop de sucre justement…
      Quant aux expositions, il m’arrive très souvent aussi de ne pas partager l’enthousiasme général ! J’y vais avec ma sensibilité propre sans me laisser influencer par les articles parus dans la presse aussi dithyrambiques qu’ils puissent être ! (Surtout que les auteurs des articles ne reproduisent en fait que le dossier de presse mis à leur disposition !)

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>