Quilt d’hiver

Recyclage de lainages en Log Cabin

Dans la veine des quilts réalisés sans achat de tissus spécifiques pour le patchwork, encore une utilisation de lainages pour un autre modèle classique

135 x 155 cm – Log Cabin – 135 x 155 cm – Cousu à la machine, noué avec du coton retors – 2001

Ce quilt recycle des lainages venant des pantalons neufs de mon beau-père, neufs mais ayant servi de festin aux larves de mites, bestioles contre lesquelles les vieux procédés de lutte, non contents de rester sans effet devant leur appétit insatiable laissent une odeur bien caractéristique à tous les vieux textiles au Japon !

En louvoyant donc entre les trous, j’ai réussi à prélever des bandes pas très longues pour constituer les blocs de Log Cabin

Costume sur mesure, marqué au nom du propriétaire, ici notre nom !

Les tissus étaient tous noirs mais bien sûr avec différentes nuances de teinture, aucun noir ne ressemble à un autre, c’est bien connu !

Le centre des blocs est un lainage jaune pâle, reste d’une robe de bébé de ma fille et les bandes colorées uniquement des lainages écossais à dominante rouge

C’est le tissu de mes robes de grossesse, à l’époque où on en portait encore !

Évidemment, ces tenues seyantes (si, si !) étaient bien larges, donc source importante de matière pour la récupération !

J’ai complété avec le tissu d’une jupe-kilt, vêtement tout aussi démodé  !

Bandes de 3 cm de large pour des blocs de 24 x 24 cm

La grande difficulté de travailler avec des tissus écossais ou rayés est d’avoir des bandes aux lignes tissées correctement alignées, j’ai contourné la difficulté en coupant tous les tissus dans le biais

Comme le biais s’étire aisément, j’ai coupé préalablement les bandes à la mesure exacte des côtés du blog, avant de les coudre, elles se sont ainsi mises en place aisément

La bordure est faite avec un tissu de pantalon neuf, comme il était trop court, j’ai dû joindre deux morceaux en y intercalant une fine bande rouge afin de camoufler une couture peu élégante

Pantalon que je dois à la grande convivialité des adeptes du patchwork !

Car, rencontrée dans un club que je fréquentais, une sympathique personne me proposant de faire un échanges de tissus, venue chez moi choisir ce qu’il lui fallait pour un ouvrage en cours, respectant notre échange, me donne peu à près, un gros sac…de vêtements !

Bien sûr, les vêtements en question étaient griffés, propres, et  presque neufs…Un peu déconfite, je n’ai gardé que les pantalons…Dont la matière se retrouve dans ce quilt !

Pour la doublure que je voulais un peu épaisse, un coupon de laine noire a fait l’affaire. Pour maintenir le tout, j’ai noué les blocs du centre et les intersections des blocs avec du coton retors à broder jaune