Salon « Créations et Savoir-faire » 2011

L’automne à Paris – La saison des Salons…

Nouvelle mouture 2011 de ce Salon parisien …ou du bricolage considéré comme un des Beaux-arts !

Enfance ré-enchantée ou le syndrome de Peter Pan !

Une grande place de ce Salon était donc réservée au bricolage sous toutes ses formes, papiers, couleurs, laines, fils et rubans fantaisie avec une abondance de perles, boutons, babioles et autres fanfreluches destinés, d’après l’intitulé de cette automne « Do it Yourself », à libérer la création, fut-elle bêtement puérile

Impossible d’ignorer les tissus de Kaffe Fasset, de nombreux stands de patchwork avaient communié cette année dans ces grands dessins multicolores qui donnent aux quilts réalisés avec ces imprimés peu de chance de se singulariser par rapport au maître !

Du goût pour la couleur !

Quelques commerçants jouaient quand même la carte de la diversité, ainsi la boutique Home Patch proposait en direct du Japon des accessoires de mercerie difficiles à se procurer ailleurs

Sylvie de Home Patch vend des tissus bien sûr, comme ceux de la créatrice japonaise Hanaoka Hitomi et tout ce qui est nécessaire à la confection de sacs étonnants…

Ils manquaient dans ma bibliothèque !

…Mais aussi des livres, comme ces deux catalogues de Hanaoka Hitomi dont les photos reproduisent ses propres quilts et ceux de ses élèves exposés régulièrement au Japon

Catalogues d’exposition, sans patrons

Même si ces ouvrages empruntent leurs motifs au répertoire américain, ils jouent exclusivement avec toutes les nuances délicates des beige, marron, écru et gris, les subtilités de placement des couleurs et les finitions soignées qui sacrifient à la traditionnelle sobriété japonaise

Elégants quilts au goût raffiné

Même si Quiltmania avait profité du Salon pour dévoiler sa nouvelle revue « Simply Vintage » consacrée exclusivement aux ouvrages Country de style américain, dont mon amie Katell a bien résumé l’esprit dans sa « Ruche des quilteuses »

Récente publication de Quiltmania

… Je lui ai préféré de loin ce livre d’une adepte néerlandaise des Scrappy-Quilts, où l’art de marier tissus japonais, hollandais et autres dans une débauche colorée ne pouvait que rencontrer un écho dans ma chambre des couleurs !

Un parmi les séduisants quilts de Willyne Hammerstein

M’étant jurer de ne plus acheter de tissus, mes étagères croulant sous les coupons amassés au cours des années, je me suis quand même fait une douce violence en succombant devant les imprimés irrésistibles d’une boutique japonaise

Tissus de la collection « Hanabi » (feux d’artifice) de khtextiles

D’autant plus, qu’en fin d’un jeudi de nocturne, les prix en étaient devenus très attractifs !

Parfaits pour un projet encore en gestation…