Balade d’automne dans le Vexin – Exposition Hiramatsu Reiji à Giverny

L’exposition « Hiramatsu – Le bassin aux nymphéas – Hommage à Monet » se déroulait au Musée des Impressionnismes à Giverny…

131001_165 Ballade d'automne dans le Vexin - Exposition Hiramatsu Reiji à Giverny

Exposition du peintre Hiramatsu à Giverny

…musée nouvellement créé et installé dans le bâtiment du défunt Musée d’Art Américain qui organisa des rétrospectives fort intéressantes, comme celle consacrée, à l’aide de photos anciennes, à la re-découverte des paysages des États-Unis au XIXe siècle, qui m’avait passionnée

131001_182 Ballade d'automne dans le Vexin - Exposition Hiramatsu Reiji à Giverny

Devant le jardin du musée avec paysage « emprunté » cher aux paysagistes japonais !

Le Musée des Impressionnismes se consacre, par des expositions thématiques, au mouvement pictural de l’Impressionnisme, à son esthétique et à son influence sur l’art contemporain

131001_147 Ballade d'automne dans le Vexin - Exposition Hiramatsu Reiji à Giverny

Clin d’œil amusant aux célèbres meules de foin de Claude Monet, dans le jardin du musée

Le jardin de ce musée est fort agréable, abondamment fleuri, avec des bancs pour le repos sous des tonnelles ombragées et prolonge idéalement le jardin voisin de Claude Monet

131001_153 Ballade d'automne dans le Vexin - Exposition Hiramatsu Reiji à Giverny

Automne, saison des dahlias

L’exposition avait comme thème les jeux de lumière sur l’eau, et bien sûr celui de l’étang aux nymphéas, sujet de prédilection de Claude Monet, tout en mettant en exergue l’influence de l’art japonais sur les peintres impressionnistes

Hiramatsu-1Balade d'automne dans le Vexin - Exposition Hiramatsu Reiji à Giverny

Hiramatsu Reiji – L’étang aux nymphéas – 2011

Hiramatsu Reiji, peintre de « Nihon-ga », peinture traditionnelle japonaise, s’attache depuis une vingtaine d’années à saisir l’attirance, l’état d’esprit et le regard de Monet dans sa réinterprétation de l’art japonais

Mais loin de réaliser des copies des nymphéas, Hiramatsu Reiji crée une œuvre personnelle en employant des procédés et des matériaux différents propres à la peinture Nihon-ga : pigments naturels, minéraux, encre de Chine, nacre, feuilles d’or et d’argent, eau et colle animale

Hiramatsu-2 Balade d'automne dans le Vexin - Exposition Hiramatsu Reiji à Giverny

Hiramatsu Reiji – Giverny, l’étang de Monet; bruit du vent – 1998 – Première oeuvre de Hiramatsu inspirée par l’étang aux nymphéas

L’exposition confrontait donc deux approches de la beauté plastique ayant comme point commun la sensibilité à la nature et aux variations de la lumière sur l’eau

Une grande liberté de composition émane des peintures de Hiramatsu, mais les motifs accentués par des contours précis s’éloignent des taches colorées déposées par Monet sur ses toiles

Si un recul s’avère nécessaire pour apprécier les formes et les subtilités du peintre de Giverny, il est fascinant de détailler de près la délicatesse et le raffinement du travail sur les grands  paravents du maître japonais

Hiramatsu-4 Balade d'automne dans le Vexin - Exposition Hiramatsu Reiji à Giverny

Hiramatsu Reiji – Reflets de nuages dorés sur l’étang – 2011

Si Monet cherchait inlassablement à saisir la fugacité de la lumière et les reflets du ciel sur son miroir d’eau, Hiramatsu avec sa propre sensibilité d’artiste japonais propose une version plus décorative où l’absence de perspective et une surabondance dans l’ornementation, donne naissance à des nymphéas d’un nouveau genre

Hiramatsu-6 Balade d'automne dans le Vexin - Exposition Hiramatsu Reiji à Giverny

Hiramatsu Reiji – Motifs de nymphéas – Divertissement – 2011

Les matériaux de la peinture Nihon-ga ne peuvent être mélangés comme les couleurs d’une palette occidentale mais sont appliquées une à une en superpositions soignées afin d’obtenir des couleurs fines et profondes

Hiramatsu-5 Balade d'automne dans le Vexin - Exposition Hiramatsu Reiji à Giverny

Hiramatsu Reiji – Étang au début de l’automne – 2010

Les contours des motifs peints à l’encre de Chine, reçoivent ensuite les couleurs minérales plus ou moins vives, les effets de lumière sont souvent transcrits en application de feuilles d’or

Hiramatsu-3 Balade d'automne dans le Vexin - Exposition Hiramatsu Reiji à Giverny

Hiramatsu Reiji – Reflets de nuages dorés – 2010

Les nymphéas dans les peintures de Hiramatsu s’accompagnent souvent de pétales de fleurs de cerisiers aux délicates teintes de blanc poudrées de rose peintes avec du « Gofun » nacre de coquillages réduite en poudre

Hiramatsu-7 Balade d'automne dans le Vexin - Exposition Hiramatsu Reiji à Giverny

Hiramatsu Reiji – Cerisiers et nymphéas – 2011

Hiramatsu reste fidèle aux supports traditionnels de la peinture japonaise en décorant de grands paravents à plusieurs feuilles avec une extraordinaire richesse de coloris et un sens aigu du décor doublés d’une tendance affirmée pour l’abstraction

Hiramatsu-8 Balade d'automne dans le Vexin - Exposition Hiramatsu Reiji à Giverny

Hiramatsu Reiji – Quartet de couleurs – Nymphéas – Paravent à 6 feuilles – 180 x 420 cm – 2011

L’harmonie et la sensibilité qui se dégagent des œuvres de Hiramatsu Reiji sont très présentes dans les détails peints avec un raffinement admirable mais hélas, les photos étant strictement interdites au musée des Impressionnismes, celles illustrant mon propos, issues du visuel destiné à promouvoir l’exposition, ne sont pas les œuvres que j’ai admirées le plus !